Demain : Hallandale Beach, Floride
The Gulfstream Sale
Ascot - le 03/04/2019
Ascot Two Year Old Breeze-Up Sale
Aintree - le 04/04/2019
The Aintree Sale 2019
Lexington, Kentucky - le 09/04/2019
2 ans à l'entraînement

Tout sur la vente Munir/Souede à Arqana

11/12/2018 - Ventes élevages
Les acheteurs anglais se sont offerts les deux tops prices de la vente de la cessation d’activité de Simon Munir et Isaac Souede. Ma Filleule et Gitane du Berlais ont chacune été vendues 220.000€. Retrouvez tous les noms des acheteurs et anecdotes de la vente.
 
REVOIR L'INTEGRALITE DE LA CESSATION MUNIR/SOUEDE
 
 
 
Lot 931 : Buck’s Babe (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 70.000€
Acheteur : Guy Petit
Le premier lot de cette cessation d’activité a été acheté par un éleveur français, Marc Bridoux installé dans le Pas-de-Calais à Hautecloque. C’est le courtier Guy Petit qui a signé le bon pour Buck’s Babe, une jeune poulinière pleine de Kapgarde et sœur du champion Big Buck’s, gagnant de 10 Gr.1 dont quatre éditions du World Hurdle à Cheltenham et sœur de l’étalon Buck’s Boum. Née en 2012, entrainée par Yannick Fouin, Buck’s Babe a été élevée comme ses frères par Henri Poulat.
 
Lot 932 : Ma Filleule (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 220.000€
Acheteur : Richard Aston
Bien que vide, la jument de 10 ans Ma Filleule double gagnante de Groupe sur les obstacles anglais pour Nicky Henderson a été adjugée 220.000€ à Richard et Sally Aston de Goldford Stud. Cette fille de Turgeon a été achetée pour le compte d’un client du haras anglais, Dominic Burke, qui rêverait de produire un gagnant à Cheltenham avec leur nouvelle acquisition nous a signalé Sally. Elevée par Serge Dubois, Ma Filleule avait débuté sa carrière en France sous l’entraînement de Jerry Planque pour la casaque de l’Ecurie du Trieux avant d’être vendue au duo Munir/Souede. A 4 ans, cette tante des gagnants de Groupe Triana du Berlais et Aubusson avait gagné à Auteuil le Prix de la Christinière.
 
 
Ma Filleule, vendue 220.000€, co top price de la vente ©ZuzannaLupa
 
 
Lot 933 : Omessa Has (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 55.000€
Acheteur : Howson & Houldsworth Bloodstock
Fille de Martaline , Omessa Has a débuté sa carrière sportive sous la casaque de son éleveur Hamel Stud à l’entraînement chez Jean-Paul Gallorini pour qui elle s’était placée de quatre Listeds à Auteuil à 3 ans avant d’être vendue à Highflyer Bloodstock 150.000€ à la vente d’automne 2015. Exportée en Angleterre chez Nicky Henderson pour qui elle s’est placée en février 2017, Omessa Has a malheureusement perdu son foal en 2018 mais était proposée pleine de Kapgarde.
 
Lot 934 : Gitane du Berlais (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 220.000€
Acheteur Rathmore Stud
L’une des deux gagnantes de Gr.1 inscrites à cette vacation était très attendue. Gitane du Berlais avait débuté sa carrière sportive en France chez Robert Collet et la casaque de son éleveur Jean-Marc Lucas avant d’être vendue au duo Munir/Souede. C’est sous l’entraînement de Willie Mullins que la fille de Balko a gagné ses meilleures courses et son Gr.1 à Sandown ainsi que deux Listeds et un Gr.3, le Prix Juigné à Auteuil. La sœur de Tzigane du Berlais, gagnant du Velka Pardubice 2018, a été cédée à Peter Molony, un courtier irlandais propriétaire de Rathmore Stud dans le comté de Limerick qui travaille également avec David Redvers et pour Qatar Racing. L’homme a signé le bon d’achat pour le compte d’un client qui a pour but de conserver ses produits. C’est ainsi que Gitane du Berlas sera exportée en Ecosse chez son nouveau propriétaire. Actuellement mère de deux poulains, Gitane du Berlais était présentée pleine de Martaline.
 
 
Gitane du Berlais, la seconde jument vendue 220.000€
 
 
Lot 935 : Antilope du Seuil (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 45.000€
Acheteur : Horse Racing Advisory
Hubert Barbe a fait tomber le marteau à 45.000€ pour cette sœur du double gagnant de Gr.1 Taquin du Seuil pour le compte d’un éleveur français. Gagnante en plat à Fontainebleau pour sa deuxième sortie sous l’entrainement de Mickaël Seror et la casaque de son éleveuse Catherine Boudot, cette fille d’Alberto Giacometti était pleine d’Authorized en passant sur le ring. Exportée dans la foulée de ce succès et placée à l’entrainement en Irlande chez Gordon Elliott, Antilope du Seuil avait gagné trois courses consécutives en 2015 à l’âge de 5 ans à Perth en Angleterre.
 
 
 
 
Lot 936 : Loxlade (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 85.000€
Acheteur : Agence BHB pour Ecurie Papot
C’est encore un éleveur français qui s’est offert une jument du consignment du Haras du Lieu des Champs. Loxlade a en effet été achetée par l’Ecurie Papot conseillée par Benoit Gabeur. Le sous-enchérisseur Bertrand Le Metayer n’a pas pu contrer l’enchère finale. Elevée par Jean-Etienne Dubois, cette fille de Loxlade a exclusivement couru sous la casaque de Simon Munir. Entraînée par François Nicolle, Loxlade était présentée pleine de Saint des Saints. Son fait d’armes reste sa victoire dans la Listed Prix Roger de Minvielle.
 
 
Loxlade, achetée 85.000€ par l'Ecurie Papot
 
 
Lot 937 : Peace Alexia (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 41.000€
Acheteur : High Valley Equine Ltd
Entraînée par Guillaume Macaire, Peace Alexia avait été achetée par le duo Munir/Souede à son éleveur Jean-Pierre Dubois après un succès à Dax. Moins d’un mois plus tard, la fille d’Alex The Winner avait remporté le Prix du Défilé à Auteuil pour ses nouveaux propriétaires. Elle était présentée pleine de Saint des Saints, pour la première fois, et adjugée à Anna Sundstrom de High Valley Equine en 2017. Notre suédoise préférée a créé cette entité en 2017 avec quelques associés. Sœur du gagnant de Gr.1 à Cheltenham Peace And Co, Peace Alexia avait également intéressée Hubert Cerruti de l’Ecurie Cerdeval, le sous-enchérisseur de cette pouliche de 4 ans.
 
Lot 938 : Une Artiste (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 85.000€
Acheteur : Highflyer Bloodstock
David Minton a eu le dernier mot pour cette fille d’Alberto Giacometti double gagnante de Gr.3 dont le Fred Winter qui se court pendant le Festival de Cheltenham. Elevée par Emmanuel et Dominique Clayeux, cette AQPS née en 2008 avait débuté sa carrière en France chez son co-éleveur. Elle avait été achetée par Simon Munir à l’issue de trois victoires consécutives dont deux à Pau pendant l’hiver 2011-2012. Egalement double gagnante de Listed, Une Artiste avait ensuite été entraînée par Nicky Henderson avant de produire ses deux premier foals au Haras du Lieu des Champs. Le premier produit Great Raffles de 2 ans est déclaré à l’entraînement chez Dominique Bressou.
 
 
Une Artiste
 
 
Lot 939 : Viola St Goustan (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 70.000€
Acheteur : SARL LJ Négoce
Guillaume Cousin a signé le bon d’achat au téléphone pour le compte de LJ Negoce pour la triple lauréate Viola St Goustan pleine de Blue Brésil. Son premier poulain sera ainsi un ou une ¾ frère/sœur de Saint Goustan Blue, l’un des meilleurs steeple chaser français de l’année 2018 et qui compte déjà 15 victoires à l’heure actuelle. Elevée par Albino Bassi comme son crack de frère ainsi que sa sœur Malineglaces, lauréate du Prix André Massina (Listed), Viola St Goustan avait été achetée par le duo Munir/Souede après sa 3ème place pour ses premiers pas en haies à Clairefontaine chez Serge Foucher. La pouliche a ensuite intégré les boxes de Guillaume Macaire avant de gagner à Pau et de se placer dans le Prix Hopper (Listed). Victor Langlais et Geoffrey Lerner du Haras du Marancourt formaient le clan des sous-enchérisseurs.
 
Lot 940 : A Doll In Milan (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 32.000€
Acheteur : Janda Bloodstock
Acheteur du top price à 150.000€ dimanche dernier (relire l’article), Tomas Janda a encore investi pour le nouveau propriétaire tchèque du Haras de Beaufay. A Doll In Milan issue d’une origine irlandaise était présentée pleine d’Ultra après avoir donné naissance à son premier poulain par Manduro en 2018. Cette fille de Milan défendait les intérêts de Simon Munir et d’Isaac Souede sous l’entraînement de Nigel Twiston Davies et s’était placée 2ème de Listed pour sa dernière sortie à Doncaster en février 2015.
 
Lot 941 : Daring Rose (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 85.000€
Acheteur : Ryan Mahon
Le jeune courtier Ryan Mahon s’est fait adjugé la bonne Daring Rose face à Seamus Murphy. Cette fille d’Al Namix gagnante du Prix Djarvis à Auteuil et du Prix Radio Paris à Compiègne était entraînée par Guy Chérel et avait pris la 2ème place du Prix Christian de Tredern (Gr.3) derrière Curly Basc. La jument AQPS de 5 ans était présentée pleine pour la première fois de Saint des Saints.
 
 
Daring Rose
 
 
Lot 942 : Utopie des Bordes (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 120.000€
Acheteur : Highflyer Bloodstock
La seconde gagnante de Gr.1 du catalogue a fait tomber la marteau à 120.000€. C’est Anthony Bromley qui a signé le bon d’achat de cette lauréate du Prix Maurice Gillois (Gr.1) et Prix Edmond Barrachin (Gr.3). Elevée par Gérard Hanquiez et issue d’une superbe souche, cette fille d’Antarctique était pleine de Balko sur le ring. La jument avait été achetée à Jean-Paul Sénéchal après ses succès de Groupe lors de la vente d’automne 2012 pour la somme de 255.000€ par l’Ecurie du Chêne pour Simon Munir et Isaac Souede avant de partir à l’entraînement en Angleterre chez Nicky Henderson chez qui elle était encore gagnante de Listed et placée de Gr.2 et de Gr.3. Au haras, Utopie des Bordes a donné naissance à Raffles Utopie (Al Namix) en 2016 et Raffles Portland (Balko) en 2018.
 
 
Utopie des Bordes
 
 
Lot 943 : Raya Hope (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 32.000€
Acheteur : BLM Bloodstock
Bertrand Le Metayer a eu le dernier pour Raya Hope, la fille du regretté Robin des Champs, mort la semaine dernière en Irlande à Glenview Stud. Pleine de Masked Marvel, cette sœur du gagnant de Gr.2 et placé du Christmas Hurdle (Gr.1) Raya Star a été achetée pour le compte de Franck Leblanc dans l’optique de soutenir le futur étalon Beaumec de Houelle en 2020.
 
Lot 944 : Asperata (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 45.000€
Acheteur : BLM Bloodstock
Bertrand Le Metayer s’est à nouveau signalé pour le compte de Franck Leblanc en achetant une placée de Listed, le Prix Roger de Minvielle, issue d’une souche allemande et pleine d’Authorized. Asperata a été élevée par le Haras de Beauvoir et avait été achetée 30.000€ yearling par l’Ecurie des Charmes. Gagnante du Prix de Menton à Enghien sous l’entraînement de Yann Lerner, la fille de Zoffany a ensuite été achetée par Simon Munir et Isaac Souede avant de rejoindre les boxes de Guy Chérel. Victor Langlais et Geoffrey Lerner étaient les sous-enchérisseurs de la jument.
 
Lot 945 : Four Roses Succes (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 12.000€
Acheteur : Antoine Bellanger
Aline Giraud des Aga Khan Studs a signé le bon de Four Roses Succes pour le compte de son compagnon Antoine Bellanger, travaillant à l’Ecurie des Monceaux. Aline était accompagnée de son beau-père Damien Bellanger, l’éleveur de la fille de Malinas. Ce dernier nous a expliqué : « Un jour, j’étais à la saillie au Haras de la Hêtraie avec Frija Eria quand elle était suitée de Balder Succes. Pascal Noue m’avait alors dit "Ton foal est beau, il faut le montrer à David Powell" ». C’est comme cela que tout a commencé. Le cheval a débuté par une victoire à Auteuil chez Philippe Peltier et a été exporté dans la foulée avant qu’il ne devienne double gagnant de Gr.1 chez Alan King. Née en 2009, Four Roses Succes a elle aussi gagné en débutant à Niort chez Philippe Peltier sous la casaque de Simon Munir. Son premier produit par Al Namix né en 2015 est aussi à l’entrainement chez Philippe Peltier.
 
Lot 946 : North Face (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 4.500€
Acheteur : EBM Bloodstock
Niccolo Riva a saisi l’opportunité d’acheter cette sœur de trois black-type gagnante en obstacle à 3 ans à Clairefontaine.
 
Lot 947 : Saine Et Speed (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 17.000€
Acheteur : Vincent Le Roy
2e du Prix d’Iéna (Listed) et lauréat du Prix Géographie en débutant à Auteuil à 3 ans, la fille de Saint des Saints était entrainée par Guillaume Macaire. Saine Et Speed avait débuté sous les couleurs de Claude Patfoort avant d’être vendue au duo Munir/Souede. Elevée par Frédéric Divivier, Saine et Speed a donné naissance à son premier produit par Balko en 2018.
 
Lot 948 : Tali des Obeaux (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 20.000€
Acheteur : Highflyer Bloodstock
Anthony Bromley a signé le bon à 20.000€ pour la toute bonne Tali des Obeaux, cette jument AQPS tante du gagnant de groupe Alpha des Obeaux de la souche d’Alex de Larredya. La fille de Panoramix avait été achetée à son éleveur, propriétaire et entraineur Nicolas Devilder après deux victoires à Pau début 2011.
 
Lot 949 : Brasilera (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 20.000€
Acheteur : Agence BHB
Tout comme Damien Bellanger avec Four Roses Succes, Jacques Séror a racheté sa pouliche. La fille de Blue Brésil avait en effet été élevée par Jacques Séror. Entrainée par son fils, la jument avait été vendue au duo Munir/Souede après ses deux places en débutant. La propre sœur de Futbolisto est également une nièce de Smashing, un fils de Smadoun gagnant de Gr.2 déjà élevé par Jacques Séror.
 
Lot 953 : Elza d’Hérodière (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 3.000€
Acheteur : AGB Agency
Laëtitia Coquillon, une jeune éleveuse du centre de la France a acheté sa deuxième jument de course en compagnie de Sébastien Berger qui a signé le bon d’achat sous le nom d’AGB Agency, le nom de l’agence de courtage de leur ami Antoine Gronfier. Elevée par André Fremont, cette jument AQPS de 4 ans avait été considérée comme une championne par son entraineur François Nicolle. Elle avait gagné pour ses débuts à Royan en août 2017.
 
Lot 954 : Evidemment (VOIR SON PEDIGREE)
Enchère : 6.000€
Acheteur : Ecurie du Chêne
Jument AQPS de 4 ans par Al Namix, Evidemment a été élevée par Roger-Yves Simon et Christian Le Gaillard mais n’a pas pu performé en 3 sorties chez François Nicolle. David Powell a acheté cette nièce du gagnant de Gr.1 Usual Suspects de la famille des champions Blue Dragon et Fabulous Dragoness, tous deux élevés au Haras du Lieu des Champs. C’est d’ailleurs chez Richard Powell que cette jeune jument va rentrer poulinière pour un autre client du haras tout comme deux autres poulinières de cette vente.
 
 
Toute l'équipe réunie autour de Richard et Hélène Powell du Haras du Lieu des Champs

On en parle dans l'article