Fairyhouse - du 26/06/2019 au 27/06/2019
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté

Plan de monte et 1ère naissance à l'Ecurie des Mottes

20/02/2019 - Focus éleveurs
Né il y a 40 ans avec une seule jument chez Claudie et Joël Poirier dans le Maine-et-Loire, l'Elevage des Mottes ne cesse de se développer, toujours sous l'impulsion de ses créateurs qui détiennent aujourd'hui 25 poulinières. Ils vous présentent leur plan de monte 2019 et leur 1ère naissance de l'année, qui a vu le jour...hier !


Claudie et Joël Poirier à Rochefort/Loire après la victoire en débutant de Falbala des Mottes, fille de Feel Like Dancing.

 

L'année 2019 a plutôt bien commencé pour l'Elevage des Mottes. Alors que le dernier partant de 2018, Okman des Mottes, s'est imposé sur les haies de Cagnes le 24 décembre, le 1er partant de l'année, Dollar des Mottes, a gagné en steeple-chase de Pau le 4 janvier, avant que Fransir des Mottes ne brille en plat à Pornichet. La semaine dernière, Barnes des Mottes a fait grosse impression en débutant dans un bumper à Naas en Irlande. Mais puisqu'ils se sont attachés à moins vendre de foals et yearlings en Irlande récemment, le label des Mottes sera fortement réprésenté en France avec ses générations de 2, 3 et 4 ans en 2019, dont des élements ont été confiés à François Nicolle, Joël Boisnard, Philippe Peltier, Gabriel Leenders, Laurent Viel, Rodolphe Collet, Armand Lefeuvre, Yannick Fouin, Patrice Lenogue, Julien Jouin et Donatien de Beauregard.
 

 
Barnes des Mottes, neveu de Farlow des Mottes, a fait grosse impression en débutant dans un bumper en Irlande, est programmé pour le Gr.1 de Cheltenham.

 

VOIR LE PLAN DE MONTE 2019 DE L'ELEVAGE DES MOTTES

 

Mais le rôle de l'éleveur étant d'anticiper et de jouer les coups de longues années en avance, il s'agit aujourd'hui de s'occuper de la jumenterie, qui vient d'être complétée par l'achat à Deauville de Matidia, une jument sortant de l'entraînement. Cette fille de Manduro, puissante alezane, nièce de la championne allemande Catella et soeur de 10 vainqueurs dont 2 black-type. Gagnante de 4 courses en plat dont les Oaks de Hongrie à Budapest, également gagnante à 3 ans en Angleterre, elle est promise à It's Gino. Une majorité de juments iront toutefois à la saillie aux étalons du Haras du Lion, dont l'Elevage des Mottes est partie prenante. Puisque l'élevage est mixte, les juments de plat visitent principalement Storm the Stars et Diamond Green. Quant aux juments plus typées obstacles, elles sont réparties entre Balko, Feel Like Dancing, Castle du Berlais, Gentlewave, Voiladenuo et bien sûr la jeune recrue Clovis du Berlais. Ce dernier sera servi par 4 juments, dont Sun des Mottes, gagnante du Prix de Craon à Longchamp, Sépia des Mottes, la mère de la très prometteuse Falbala des Mottes (Feel Like Dancing) et Ewing des Mottes, la soeur du fameux Farlow des Mottes qui a remporté à 10 ans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr.3) à Auteuil en 2018.

 


Femelle de Storm The Stars et la Rusée, quelques heures après sa naissance.

 

C'est toutefois sur le registre du plat que l'Elevage des Mottes a enregistré sa 1ère naissance, dans la nuit du 17 au 18 février 2019. Ainsi a vu le jour une pouliche de la 1ère génération de Storm the Stars et de la jeune jument La Rusée. Celle-ci avait beaucoup de vitesse, puisqu'elle a gagné 6 courses de 1300 à 1600 m. Elle est soeur de Rougeoyant, gagnant du Prix Roland de Chambure (Listed) à 2 ans à Longchamp, ainsi que de Mallorca, la gagnante du Grand Steeple-Chase de Cagnes (Gr.3) en 2017. Il s'agit du 2ème produit de La Rusée, après un mâle né en 2018 de Montmartre, un étalon bien connu dont l'Elevage des Mottes possède une part.
 


Matidia, nièce Catella par Manduro, la dernière recrue de la jumenterie.


On en parle dans l'article