Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Fusil Raffles, faut pas se presser pour gagner !

06/05/2019 - Focus divers
 Grand absent à Cheltenham, Fusil Raffles s'est imposé samedi à Punchestown dans le Champion Four Year Old Hurdle, confirmant qu'il était l'une des stars montantes Outre-Manche. Elevé par ses propriétaires Simon Munir et Isaac Souede, le fils de Saint Des Saints est né au Haras du Lieu Des Champs. Quant à Tali Des Obeaux, la mère du champion, Richard Powell et l'entourage ont eu le coup d'oeil en la rachetant à la dernière vente d'élevage ARQANA...

 

Fusil Raffles saute la dernière haie à Punchestown...

 

Avec la quantité de Gr.1 en Angleterre et en Irlande, il n'est pas rare qu'un cheval soit vite propulsé au rang de star, un coup de projecteur qui ne paye pas parfois...Avec Fusil Raffles, on est totalement à l'opposé. Gagnant de son premier Gr.1 ce samedi à Punchestown, le fils du très en forme Saint Des Saints a enfin révélé toute sa palette aux yeux du grand public, après avoir fait l'impasse sur les grandes réunions de Cheltenham et d'Aintree. Un choix bien réfléchi par son entraîneur Nicky Henderson

 

....et s'envole vers la victoire !

 

Cette victoire est un savant mélange entre patience et empressement. Il ne s'agissait que de la 4ème sortie de la carrière du cheval. Entraîné à Royan par Guillaume Macaire, Fusil Raffles avait débuté victorieusement sur les haies de Sennones, un champ de courses où il n'est pas rare que les maîtres entraîneurs envoient des protégés qu'ils estiment grandement. Grand favori pour sa seconde sortie aux Sables d'Olonne, Fusil Raffles doit s'incliner de haute lutte face à Ch'ti Diamond, à qui il rendait tout de même 7 kilos ! On est en juillet, et il est alors envoyé chez Nicky Henderson, toujours pour l'association entre Isaac Souede et Simon Munir. On ne reverra plus pendant longtemps le cheval, pas avant le 23 février, où il s'aligne directement dans un Gr.2 à Kempton. Le retour est brillant, puisque Fusil Raffles mettait 9 longueurs à 10 adversaires plus expérimenté que lui. La presse s'enflamme, annonçant un nouveau crack, et le feu retombe aussi vite qu'il est monté, car le cheval s'est un peu blessé. On ne le voit pas à Cheltenham, on ne l'aperçoit pas non plus à Aintree, et c'est pourtant très confiant que Nicky Henderson l'envoie à Punchestown, avec le succès que l'on connaît désormais...

 

Tali Des Obeaux, la mère de Fusil Raffles, en route pour gagner à Auteuil. (APRH)

 

 Il a devancé samedi un autre FR, Fakir d'Oudairies, qui avait l'avantage d'avoir fait Cheltenham et Aintree, se plaçant très près de la victoire à chaque fois. C'est d'ailleurs le meilleur de l'élevage FR qui a briller dans cette course. La mère de Fusil Raffles, Tali Des Obeaux, a été élevée comme son nom l'indique par la famille Devilder, qui a même entraîné la fille de Panoramic en début de carrière, avant que Simon Munir ne l'achète suite à une écrasante victoire à Pau. Sous sa nouvelle casaque, elle a remporté plusieurs bonnes courses, et s'est placée à la 2ème place des prix Sytaj et Guillaume De Pracomtal (listed). Tali Des Obeaux est la tante de Alpha Des Obeaux, lui aussi très à l'aise chez nos amis anglo-irlandais, puisque multiple gagnant de Groupes et placé de Gr.1. Fusil Raffles est son 2ème produit par Saint Des Saints et le 2ème gagnant après Eddy's Raya. Depuis, Tali Des Obaux a donné 3 femelles par Kapgarde, que l'on verra en piste à l'avenir...

 

Voici le champion vu foal au Haras du Lieu Des Champs.

 

Fusil Raffles vient aussi récompenser le bon coup d'oeil de Richard Powell. En effet, Tali Des Obeaux était présentée en décembre à la vente d'élevage ARQANA de Deauville, dans le cadre de la dispersion des juments Munir et Souede. Elle n'était pas pleine, et a été rachetée par Highflyer Bloodstock pour le compte du Haras du Lieu Des Champs, où elle est retournée depuis. Samedi, c'est donc un Richard Powell heureux que l'on a pu voir au Point To Point de Château Gontier, et on a vidé une bonne bière avec lui pour fêter ça ! Il nous a d'ailleurs confirmé que Tali des Obeaux était pleine de...Saint Des Saints ! Un nouveau champion à naître peut-être...

 

Une bonne bière avec Richard Powell pour fêter la victoire depuis le P2P !


On en parle dans l'article