Aujourd'hui : Newmarket
December Mare Sale
Aujourd'hui : Cirque d'Hiver - Paris
The Auction - Act II
Demain : Doncaster
December Sale
Deauville - du 07/12/2019 au 10/12/2019
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Goliath Du Berlais, la gloire avant la postérité.

19/05/2019 - Focus divers
 Déjà assuré d'avoir un avenir au haras, Goliath Du Berlais a enfoncé le clou dans le prix Ferdinand Dufaure, en pulvérisant une génération des 4 ans qu'il aura dominé de la tête et des épaules toute la saison. Bien né, bon, et dôté d'un physique à la hauteur de son nom, le pensionnaire de Guilaume Macaire tire un trait en beauté sur sa carrière de courses, afin de prendre la route du haras d'Etreham, aux côtés de Saint Des Saints. En partenariat avec Dynavena. 

L'impressionnant Goliath Du Berlais. (APRH)


 

 

On a sans doute assisté au couronnement d'un futur grand. Grand par la taille, mais aussi par la classe, Goliath Du Berlais a fait de ce prix Ferdinand Dufaure une simple formalité pour remporter son 1er Gr.1, qui valide définitivement sa place au haras. En effet, le fils de Saint Des Saints avait déjà un futur à Etreham aux côtés de son père depuis son formidable début de saison. Invaincu cette année, le monstre de Guillaume Macaire restait sur deux victoires de Gr.3 déconcertantes de facilité, face à la même opposition que ce dimanche. Fidèle à sa tactique habituelle, le géant s'est emparé de la tête et a imprimé un rythme soutenu dont il a le secret, très dur à suivre pour ses adversaires. Sous la selle de son fidèle Bertrand Lestrade, il s'est détaché irrésistiblement après la dernière haie, laissant dans le lointain Bel Apsis et Thrilling. Une victoire de prestige pour parachever son oeuvre. Guillaume Macaire remporte quant à lui son second Gr.1 de la journée, puisque Feu Follet allait remporter le Alain Du Breil 1h30 après.

 

 

Bien nommé, Goliath du Berlais présente un physique qui arrache l'argent de la poche. Et son pedigree est définitivement celui d'un étalon. Sa mère King's Daughter a gagné les Prix Ketch et Bournosienne à 3 ans à Auteuil, et s'est par aileurs placée de plusieurs Groupes et Listeds. La 2ème mère Bint Bladi s'est classée 2ème du prix de Chambly (L) avant de produire 6 vainqueurs en plat et en obstacle, dont Lyreen Legend (Saint des Saints), gagnant de Gr.2 en Irlande et 2ème du RSA Chase (Gr.1) à Cheltenham. Ce dernier a été exporté en Irlande avec sa mère Bint Bladi lorsque cette dernière a été vendue en Irlande. On retrouve là l'une des meilleures souches d'un éleveur à la réussite hors du commun : Gérard Samama. Sans jamais avoir dépensé des fortunes dans les saillies, ce dernier a sorti de très bons chevaux dans les 2 disciplines tous les ans depuis 4 décennies, grâce à un élevage longtemps confié à Didier Paysan à Molières dans le Haut Anjou. Fille de Garde Royale, étalon souvent utilisé par Gérard Samama, Bint Bladi est aussi la soeur des excellents French Flag, Sawasdee, Tarta Whisky (mère de Five Fishes) et Call Me Sam

 

Bertrand Lestrade laisse exploser sa joie au passage du poteau. (APRH)

 

 Avec son physique et son pedigree, ainsi que ses performances à 3 ans à Auteuil, Goliath du Berlais avait déjà sa place au haras dans un proche avenir. C'est justement pour cela qu'il a été conservé par son entourage, tout d'abord son éleveur Jean-Marc Lucas, puis ses 3 copropriétaires, c'est à dire Guillaume Macaire lui-même à 25% (Palmyr Racing), Stéphane Swarc dont il porte la casaque, à 25%, et le Haras d'Etreham qui en possède l'autre moitié et qui espère bien faire de lui le successeur de son père Saint Des Saints S'ils sont un peu plus nombreux qu'avant aujourd'hui, pour répondre à la soif du marché, les jeunes sauteurs non castrés sont rares. Etreham, qui a eu Poliglote avant de faire débuter Saint des Saints, qui a rouvert son antenne d'étalonnage d'obstacle au Haras de la Tuilerie, et qui vient de lancer un partenariat avec France Galop sur des courses de femelles de 3 ans en 2019, nourrit depuis longtemps un véritable goût pour la discipline.

Avec ce succès, le grand Goliath va être très demandé, et présente tout pour devenir un grand étalon. Déjà glorieux, on verra bientôt si son nom passera à la postérité. 

 

GALERIE APRH

 

 

 

 

 

 

 


On en parle dans l'article