Hédouville 2017 : Tiberian, le fils du souffleur du Logis en route vers la Melbourne Cup

10/05/2017 - Grand Destin
Premier fils du souffleur du Haras du Logis, Tiberius Caesar, aujourd'hui âgé de 17 ans, Tiberian a remporté le Prix d'Hédouville (Gr.3) et son entraineur Alain Couétil le programme désormais pour la Melbourne Cup, pour lequel un investisseur australien vient d'en acheter un part. Retour sur un destin rocambolesque.


Tiberian, puissant lauréat du Prix d'Hédouville 2017 sous la selle d'Olivier Peslier (PHOTOS APRH)

On se croirait dans une histoire du 19e siècle, lors de la conquête de l'ouest des Etats-Unis riche de ses destins flamboyants des aventuriers et de la fiers destriers, souvent sortis de nulle part pour accomplir des exploits mémorables. Ainsi, Tiberian, fils d'une placé de Listed en Allemagne par Marju, neveu de la précoce Lady Weasley (2e Prix La Flèche, Listed) et petit-neveu d'un gagnant de Derby Allemand All My Dreams (VOIR LE PEDIGREE), a remporté sa 1e victoire de Gr.3 dans le Prix d'Hédouville le 7 mai 2017 à Saint-Cloud, à 5 ans sous la selle d'Olivier Peslier. Le pensionnaire d'Alain Couétil enchaîne après son succès de Listed dans le Prix de la Porte de Madrid pour sa rentrée en mars. Il avait pourtant débuté dans le plus complet anonymat, tardivement dans un maiden à Durtal tout juste 2 ans plus tôt. Mais remarqué par 2 victoires en fin d'année de 3 ans, il a aligné les places dans divers Listed et groupes à 4 ans, terminant 2e du Prix du Conseil de Paris (Gr.2) après avoir même tenté sa chance dans la Gold Cup de Royal Ascot.

 


Julian Ince avec Olivier Peslier.

 

Mais le plus extraordinaire de cette histoire, c'est bien que le père de Tiberian est le souffleur du Haras du Logis, l'obscur Tiberius Caesar, dont il est le tout premier produit. En effet, un souffleur est bien supposé détecter si les juments sont bien "chaudes" et donc prêtes à être saillies par les étalons vedettes du haras, afin d'éviter à ces princes des coups de pieds malencontreux de la part de dulcinées récalcitrantes.

 


Tiberian lors de sa tentative dans l'Ascot Gold Cup.

 

Fils de Zieten, étalon presque stérile mais très cher à Julian Ince puisqu'il a lancé son partenariat avec Darley, Tiberius Caesar est né au Logis en 2000. Il s'est vu attribuer ce rôle qui assure autant de confort que de frustration à l'âge de 10 ans, au terme d'une longue carrière de course. Il a tout de même gagné un Gr.3 à 5 ans à Breme en Allemagne, où il a pris plusieurs places de black type, puis il a bien couru au Danemark et en Norvège. A la fin, il a descendu progressivement l'escalier de la gloire en France, chez Nakkachdji, Cardenne, Caget et Cambefort dans des tous petits lots sous la casaque de Julian Ince pendant sa dernière saison.

 


Tiberius Caesar au Haras du Logis, photographié "comme les grands"

 

Sans doute pour lui faire plaisir, Tiberius Caesar a eu le droit de saillir en vrai et jusqu'au bout de l'action une jument pour la 1e fois en 2011, alors qu'il avait 11 ans. Il s'agissait de Toamasina. Ainsi naquit au printemps suivant, en 2012, son 1e fils Tiberian, co élevé par Julian Ince et 2 amis allemands, Stefan Falk et Heiko Volz, propriétaire d'un magasin de meuble à Baden-Baden et surtout éhontément chanceux car déjà propriétaire de Danedream, pouliche achetée 10.000 € avant de gagner le Prix de l'Arc de Triomphe.

Après ce coup libératoire, Tiberius Caesar aura droit à un 2e essai, l'année suivante. Fait incroyable, il a encore donné un gagnant, un arrière petit-neveu d'Hurricane Run nommé Magnentius, lauréat à Dieppe et 2 fois 5e de Listed chez Robert Collet.

En 2013, il cette fois sailli 4 juments, pour 2 poulains nés en 2014, la femelle Erika exportée en Belgique et le poulain Yellow Storm qui a couru 2 fois sans résultat chez Alain Couétil, lequel l'a fait débuter directement dans la Listed Prix des Sablonnets 2016 à Nantes.

Cela aurait du être la fin de la fête du slip pour Tiberius Caesar mais tout a changé avec la révélation de Tiberian. Ainsi, après 3 ans d'abstinence, il a explosé les compteurs avec 10 juments saillies en 2016. Il a déjà 7 juments déclarées saillies en 2017. Autant dire qu'il peut pulveriser son record personnel.

France Sire dans son entièreté le félicite lui et son mentor Julian Ince, sans qui cette bien belle histoire n'aurait pas pu être racontée.
 

PS : Après le Prix d'Hédouville, des australiens ont acquis 50% du cheval, en vue de disputer la Melbourne Cup en 2017 ! Ca va swinger.

Les parents de Tiberian, Tiberius Caesar et Toamasina, se sont à nouveau rencontrés ce mercredi 10 mai 2017


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Clin d'oeil : Adrien Fouassier gagnait 5 courses à Saint-Jean-de-Monts dont la 1e de "Madame"

Tandis que les nouvelles de l'excellent jockey Adrien Fouassier, victime d'une terrible chute le dimanche 30 avril au Lion d'Angers, annoncent une évolution positive, France Sire, qui ne connait que trop bien la dureté d'une tel type d'accident, lui fait un clin d'oeil à cet ami et très fidèle lecteur. En effet, il avait déniché sur les annonces de France Sire l'AQPS Double Zéro Sept,qui lui avait permis d'offrir la 1e victoire à sa femme Agathe en aout dernier à Saint-Jean-de-Monts, lors d'une journée où il avait aligné...5 victoires !

Actualités

Trophées AQPS : les PHOTOS de lauréats 2015

L'Association AQPS a célébré les meilleurs éléments de la race ce samedi 30 avril à Auteuil. Les remises des trophées (palmarès 2015) ont eu lieu en tribune Présidentielle. Ont été récompensés comme tous les ans les éleveurs des chevaux têtes de liste aux gains par génération et par discipline; les meilleurs éleveurs aux gains par disciplines et le meilleur propriétaire en obstacle. Voir le classement et les PHOTOS de l’APRH.

Actualités

Un dimanche aux courses à Durtal

Les Peltier, Couetil, Boisnard, Quinton, Lecrivain sont en quelque sorte chez eux sur l’hippodrome de Durtal qui accueillait hier dimanche 24 avril 2016 sa troisième réunion de l’année. La majorité de ces professionnels étaient présents pour assister à cette journée de courses comme on les aime, du public, des belles courses, du spectacle et du cross-country. Deux épreuves de ce type se sont disputées sur le parcours atypique de l’hippodrome de la Rairie et son fameux obstacle dit de la carrière. Retour EN IMAGES sur cette journée.

Stats étalons

Semaine des Etalons : Manduro, père de Vazirabad !

Le déplacement de Vazirabad à Dubaï aura permis à la France de décrocher une belle victoire dans la Gold Cup (Gr.2) lors de la magnifique soirée de Meydan et aura également offert le titre d'étalon de la semaine à Manduro. Le cheval de l'année 2007, sur les pistes, poursuit son oeuvre aux Haras du Logis pour la quatrième saison. Triple lauréat de groupe 1 et représentant de son illustre père, Monsun, il a également donné des beaux gagnants en Italie et sur le site du Lion d'Angers où la pouliche Ezé a ouvert son palmarès. Aux antipodes, on notera qu'Elusive City (Haras d'Etreham) a lui aussi enrichi sa carte de visite avec un nouveau groupe 2 néozélandais, et Dalakhani (Aga Khan Studs) est monté sur le podium d'un groupe 3 australien. Beaucoup plus proche, dimanche à Auteuil, Saddler Maker (Haras de Cercy), avec Vicking Maker, et Nidor (Elevage de la Haute Chaussée), grâce à Valtor, ont pris les accessits d'honneur du Prix Lutteur III (L). Great Pretender (Haras de la Hetraie), père de Plumeur, ayant enregistré une performance similaire sur les haies du Prix Hubert d'Aillières (L). Voir les résultats complets ci-dessous.