La légende Arazi s'en est allée à 32 ans

03/07/2021 - Actualités
Gagnant mémorable de la Breeder's Cup Juvenile en 1991, le légendaire Arazi a marqué toute une génération des courses...Le cheval de François Boutin a un destin incroyable, passé de la gloire à l'oubli en trop peu de temps. Le champion s'est aujourd'hui éteint à l'âge de 32 ans, et a passé les dernières années de sa vie en Australie pour une paisible et méritée retraite... Revoir les images tournée par World Horse Racing il y a 2 ans. 

Découvrez le trentenaire Arazi en Australie grâce à nos confrères de World Horse Racing !

 

 Les plus anciens passionnés des courses se souviennent encore d' Arazi, et les plus jeunes, qui ne l'ont pas connu, ont quand même déjà entendu le nom de ce crack entraîné en France qui aura marqué l'histoire. C'est en 1989 qu' Arazi est né aux Etats-Unis, de l' union entre Blushing Groom et la bonne Danseur Fabuleux, gagnante du Pomone et placée du Diane et du Vermeille. Si Arazi est superbement bien né, il est tout petit, et alezan avec du blanc sur la tête... Présenté foal aux ventes, le grand propriétaire Allen Paulson va tout de même débourser 350 000 $ pour l'avoir. Yearling, personne ne veut d'Arazi au dessus de 300 000 $, et le cheval est racheté et envoyé chez le maître François Boutin à Chantilly. 

 

Arazi en piste lors de son mémorable succès dans la Breeder's Cup Juvenile en 1991 (© Breeder's Cup)

 

La suite est bien plus connue, puisqu' Arazi va se révéler un crack à 2 ans. Il remporte 6 de ses 7 premières courses dont le Prix La Flèche, puis le Prix du Bois et le Robert Papin, avant d'enchaîner sur le Morny, le Prix de La Salamandre et le Grand Critérium (ancien Jean-Luc Lagardère). Son style est à chaque fois impressionnant, puisque la flèche alezane vient toujours de l'arrière-garde à une vitesse folle. Suite à sa démonstration dans le Grand Critérium, Cheikh Mohamed Al Maktoum en achète la moitié pour 9 M $ ! L'objectif est la Breeder's Cup Juvenile, sur le dirt américain, un exploit qui n'a jamais encore été réalisé par un cheval autre qu'américain. Arazi relève le défi, dans une envolée légendaire qui est placée par les fans de courses comme l'une des plus belles courses de l'histoire. Arazi devient le premier européen au palmarès de la course, un exploit qui aura été  imité seulement par Johannesburg et Vale Of York jusqu'à aujourd'hui. Arazi est nommé cheval européen de l'année, une première aussi pour un 2 ans, et est à cet âge crédité d'un rating exceptionnel de 135. A 2 ans, c'est très rare, même Frankel n'avait "que" 131 à la fin de son année de 2 ans....

 

 

 

Revoir l'incroyable performance d'Arazi à la Breeder's Cup

 

La suite sera plus compliquée pour Arazi. Opéré du genou après la Breeder's Cup, Arazi est annoncé à 3 ans aux Etats-Unis pour tenter de gagner le Kentucky Derby, voire la triple couronne, ou le Derby d'Epsom. Tout le monde l'attend comme le messie, et après une rentrée gagnante en France, il est attendu au tournant à Churchill Downs pour la grande épreuve. Arazi réalise une contre-performance inexplicable. Est-ce la distance ? La suite de son année de 3 ans montrera qu'il n'est plus le même cheval, et malgré une victoire de Gr.2 en France, il termine sa carrière par une nouvelle triste déconfiture dans la Breeder's Cup Mile. Envoyé au Haras en Angleterre, il ne pourra pas non plus devenir un étalon reconnu, malgré quelques bons chevaux comme Congaree, et quelques unes de ses filles qui ont produit des cracks comme Electrocutionist. Il aura vogué entre les Etats-Unis, le Japon, et même la Suisse, avant d'atterir en Australie, où il sera mis à la retraite en 2011. Il a coulé jusqu'à ses 32 ans des jours heureux chez Mike Becker de Stockwell Thoroughbreds. Nous, en tous cas, nous n'oublierons jamais ce jour de novembre 1991, où l'alezan est rentré dans l'histoire...

 

Arazi était un retraité en pleine forme à 30 ans ! (© WHR)

 

Arazi avec sa groom et Mike Becker


Voir aussi...