Le frère de Mekhtaal remporte le Derby Norvégien pour le Mézeray

24/08/2020 - Actualités
Vendu yearling à ARQANA, Whispering Ocean a fait briller l'élevage français en enlevant le Derby Norvégien, pour le top entraîneur scandinave Niels Petersen. Ce poulain, qui est né et a grandi au Haras du Mézeray, n'est autre que le petit frère de Mekhtaal, un autre fils de la superbe poulinière Aiglonne, qui fait la monte au Haras de Bouquetot. 

Whispering Ocean seul au monde dans le Derby Norvégien (©tgn)

 

Quand on dit que l'élevage français brille partout, ce ne sont pas que des jolis mots pour être chauvin ou se vanter. Les "Fr" sont bel et bien présents sur toute la surface du globe, même là où on se caille les miches en plein mois d'août. Vous l'aurez compris (ou pas), on parle bien ici de la Scandinavie, et plus précisément de la Norvège. Les courses y sont tradition depuis bien longtemps, mais ce pays est encore méconnu sur la scène internationale. Cela a tout de même tendance à changer, car l'on voit de plus en plus de chevaux locaux aller tenter leur chance à Dubai lors de l'hiver. De la même manière aux ventes, il n'est désormais pas rare de croiser la route d'un grand gaillard à l'allure de viking, venu acheter des yearlings. Bien loin des clichés physiques très faciles à mettre sur le dos des Scandinaves, le leader des entraîneurs là-bas est Niels Petersen, un gars à l'oeil bleu perçant qui est le "Fabre" du grand Nord. Il a gagné hier son 7e Derby de Norvège, le 3e consécutif, avec Whispering Ocean, un poulain acheté yearling à ARQANA, et élevé par le Haras du Mézeray. 

 

Niels Petersen, le "Fabre" Scandinave, a remporté son 7e Derby de Norvège

 

Disputé en plein mois d'août sur l'hippodrome d'Ovrevoll, le "Norsk Derby" se tient depuis 1932 sur ce charmant champ de courses, pas énorme, mais où l'ambiance est festive. La grande journée du Derby est devenue le terrain de chasse de Niels Petersen, qui l'a remporté 7 fois. En 2018, c'est déjà avec un "Fr" qu'il la gagnait, le fameux Square de Luynes, élevé par Jacques Beres, et qui est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs coursiers scandinaves de tous les temps. Loin d'être un Derby de bas étage, la course a vu des sacrés mano à mano, comme celui disputé en 1975. Le grand favori Noble Dancer, qui est une grande légende des courses locales, avait été battu à la surprise générale, avant d'être envoyé aux Etats-Unis où il a gagné plusieurs Gr.1 sur le turf et y a amassé plus de 800 000 $ de gains sous la coupe de Tommy Kelly

 

Voir la victoire de Whispering Ocean 

 

Il est trop tôt pour savoir si Whispering Ocean est de la trempe de Noble Dancer, mais le fils de Le Havre a gagné en champion. Il offre d'ailleurs un premier "Derby" à son père, dans une contrée un peu inattendue. Voilà de quoi faire taire les critiques qui disent que l'étalon de Montfort & Préaux ne sort que des femelles ! Whispering Ocean avait été acheté 80 000 € à ARQANA par Ghislain Bozo, qui avait déjà déniché Square de Luynes pour Petersen. La somme était assez peu élevée au final, quand on sait que Whispering Ocean est un frère de 5 chevaux black-types, dont le gagnant de Gr.1 Mekhtaal. Le fils de Sea The Stars fait désormais la monte au Haras de Bouquetot. Tous les bons coursiers de la fratrie, qui compte aussi les gagnants de groupes Démocrate et Aigue Marine, sont issus de la formidable poulinière Aiglonne. Cette fille de Silver Hawk, gagnante du prix Fille de l'Air en France sous la casaque de Moussac, avait été exportée chez Christophe Clément aux Etats-Unis, avant de revenir poulinière au Haras du Mézeray. A ce jour, 10 de ses 12 produits sont gagnants, et 6 sont black-types ! 

 

Le beau Mekhtaal voit son frère conquérir la Norvège 

 

Le dernie produit en date d'Aiglonne est un propre frère de Whispering Ocean, nommé Normandy Bridge, qui a été acheté pour la même somme que son ainé à ARQANA. Il est lui resté en France sous la casaque de Gerry Ryan, qui l'a placé chez la jeune Stéphanie Nigge, dont les résultats sont probants à l'heure actuelle. Aiglonne n'a plus eu de poulains depuis, mais a été saillie cette année par Cloth Of Stars, un autre Sea The Stars, pour reproduire vraisemblablement le croisement de Mekhtaal. L'élevage du Haras du Mézeray, qu'on ne présente évidemment plus, a fait très fort en cette fin de semaine, avec la victoire dans la Lonsdale Cup (Gr.2) à York de la toute bonne Enbihaar, une fille de Redoute's Choice et Chanterelle qui va viser une victoire de Gr.1 d'ici la fin d'année, dans le prix de Royallieu semble-t-il. En attendant, l'élevage de la famille de Moussac a conquis la Norvège, et ne devrait pas voir Whispering Ocean en rester là, à l'image de ses frères et soeurs. Cette Aiglonne mérite un gros sac de carottes ! 

 

Whispering Ocean a fait bien du chemin depuis son année de yearling !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Disparition d'Antoine Bozo : la planète courses en deuil

La triste nouvelle s’est répandue tout au long de la journée d’hier : Antoine Bozo est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 83 ans. C’est une grande figure des courses et de l’élevage français qui nous quitte. Issu d’une famille ornaise d’Alençon, il a consacré sa vie professionnelle aux chevaux. Christine Dutertre, sa collaboratrice au Haras du Mezeray pendant près de 16 ans, a rédigé ces quelques lignes en son hommage.

Actualités

Route des Étalons 2020 - Team 3 - J1: Lonray, Petit Tellier, Logis et Mezeray

Et ils sont partis ! Vos bons serviteurs sont partis toutes voiles dehors en direction de la Normandie, afin de partager avec vous, une fois encore, la toujours très populaire Route des Étalons version 2020. Notre troisième équipage, composé des petits poussins de l’écurie, Roxane et Juliano, vous emmènent avec eux ce samedi pour passer la journée dans quatre haras différents que sont les Haras de Lonray, du Petit Tellier, du Logis et du Mezeray.