Wild Monarch : Matilda du Berlais et les drôles de dames de David Cottin

25/04/2021 - Actualités
C'est un exploit à la Jean Paul Gallorini qu'a réalisé David Cottin dans le prix Wild Monarch des Pouliches. Le jeune entraîneur a en effet formé le trio de tête de la course, un trident de choc emmené par Matilda du Berlais, fille de la championne Nikita du Berlais. David Cottin avait gagné en tant que jockey avec les mères des deux premières. 

Matilda du Berlais, pas simplement une "fille de " (APRH)

 

Avant d'être l'habile entraîneur que l'on connaît, David Cottin a été un fameux jockey, et a donc été associé à de nombreux champions. Dans la liste se trouvait une pouliche au caractère bien trempé et à la classe folle nommée Nikita du Berlais. L'élève de Jean Marc Lucas entraînée par Robert Collet avait remporté en son temps 3 groupes à Auteuil et s'était classée 2e de la Grande Course de Haies d'Auteuil. A l'image d'un Device, il s'agissait d'une vraie pouliche de Gr.1, qui n'a malheureusement jamais réussi à en accrocher un à son palmarès. Si Cyrille Gombeau a été le partenaire régulier de la belle Nikita, David Cottin avait lui remporté les prix de Chambly et Georges de Talhouet Roy avec la fille de Poliglote. Avec une certaine Far Burg, David Cottin avait également remporté une course à Bordeaux dans l' anonymat. 

 

David Cottin en selle à l'époque sur Nikita du Berlais, dont il entraîne la fille...(APRH)

 

Quelques années plus tard, devenu entraîneur du top 3 de l'obstacle français, David Cottin voit les filles de ces deux juments former le jumelé du prix Wild Monarch 2021 des pouliches, à savoir Matilda du Berlais et Foxy Girl, qui devancent Saintamarin, une fille de la bonne Amarantine, également entraînée par le professionnel de Lamorlaye. Avec ses 3 ans, David Cottin rafle tout, et remporte le pendant des pouliches après Paradiso chez les mâles. Les 3 Cottin étaient très loin devant les autres. La gagnante Matilda du Berlais est visiblement une bonne pouliche, précoce comme sa mère. Fille de Martaline, elle porte la casaque de Magalen Bryant, qui l'a louée au Haras du Berlais. Elle devient à l'occasion la première gagnante de Nikita du Berlais, qui n'a eu que 4 produits pour l'instant, et que des femelles. Non suitée en 2020, elle a été saillie par Born To Sea

 

 

Matilda du Berlais était déjà née pour Auteuil, en tant que descendante de la matronne Chica Bonita. Elle-même gagnante d'une édition du prix Wild Monarch, elle a ensuite engendré une formidable lignée qui comprend Bonito, Carlita, Bonita, Caid, Karoo, Clovis, Ivresse, Byzance ou encore Enzo du Berlais. Nikita du Berlais est elle-même la meilleure femelle de la famille à ce jour, et prouve qu'elle peut produire à son image. Matilda du Berlais fait mieux que maman au même stade, puisque Nikita du Berlais n'avait été "que" 3e du Wild Monarch, une course qui est décidément un vivier de talents, peut-être même plus que le prix Finot. Si Matilda a encore beaucoup de chemin à accomplir pour rejoindre sa mère au panthéon d'Auteuil, elle a lancé sa conquête de la plus belle des manières...

 

 

David Cottin et Felix de Giles avec Matilda, une nouvelle "Berlais" qui peut dominer Auteuil (APRH)

 

 


Voir aussi...

David Cottin de retour au sommet : " André Fabre m'a appelé pour une recommandation... "

" Il m'a dit qu'il n'avait pas de conseil à me donner, mais simplement qu'il était lui-même déjà passé par là et qu'il évitait d'appuyer sur le bouton partant..." David Cottin parle ainsi du coup de fil reçu de la part du mystique André Fabre alors qu'il traversait une épidémie de rhino cet hiver. Quelques semaines plus tard, la jeune star de l'obstacle vient de réussir le 1e coup de 6 victoires dans la même journée, le dimanche de Pâques, dont 4 à Auteuil.

134e Grand Prix de Pau : Ajas, le rayon de soleil de David Cottin

Vivant un meeting de Pau 2020-2021 des plus compliqués avec plusieurs chevaux ayant été testés positifs à la rhinopneumonie équine, David Cottin a retrouvé le sourire ce dimanche grâce à la victoire d'Ajas dans le Grand Prix de Pau (Gr.3), dont le jeune trentenaire était tenant du titre depuis 2019, après l'avoir épinglé à trois autres reprises en tant que jockey. Retour sur un grand moment de sport et d'émotions ! 

Un plateau exceptionnel pour le 134e Grand Prix de Pau - Biraben Foie Gras !

133 ans d'histoire pour le Grand Prix de Pau - Biraben Foie Gras, qui a vu passer des cracks sauteurs sur son podium, de Heros XII et Master Bob, à El Triunfo, en passant par Sleeping Jack, Or Jack, Rubi Ball, Arénice, et plus récemment Forthing. Cette année, ce sont 13 partants qui viendront prétendre à la succession de Laterana, l'occasion de laisser leur marque dans l'histoire de cette fameuse épreuve béarnaise.