Les Samedis d'Auteuil numériques : chauffer l'ambiance avant la fête

15/05/2021 - Actualités
La réunion du 15 mai sera le 2e des 7 samedis d'Auteuil, une opération nouvelle de France Galop qui doit commencer en version numérique avant le retour du public sur l'hippodrome. Accompagnés par la "social reportrice" Laurice Da Costa, Manuela Jollivet et Charly Milpied, deux vraies figures de l'obstacle, ont pour mission de préparer un accès digital aux informations sportives qui permettront au grand public de mieux comprendre la teneur de l'événément quand il pourra venir en profiter sur place.

 

Pendant des dizaines d'années, les institutions hippiques ne se sont guère préoccupées de la désertification des hippodromes. Et pendant bien trop longtemps, la direction d'Equidia, bras armé médiatique de France Galop et du Trot, ainsi que du PMU, s'est enfermée dans cette question " les courses sont-ils un sport ou un jeu ?", aussi idiote que celle qui cherche à savoir qui précède l'autre entre la poule et l'oeuf. Car, évidemment, les courses n'existent que par l'addition des 2 dimensions, le tout devant aboutir à une fête dans un lieu ouvert où se mêlent les couches sociales les plus diverses, celles qui se rencontrent jamais dans leur vie quotidienne.

 


Photos APRH

 

La création des Jeudix de ParisLongchamp a été un déclencheur car couronnée d'un succès extraordinaire en terme de fréquentation et d'ambiance, bien qu'ils ne s'appuient pas sur des réunions sportivement majeures.  L'hippodrome d'Auteuil possède une situation géographique encore plus stratégique que celle de Longchamp, du genre de celle qui ferait baver d'envie tous les organisateurs de fêtes dans le monde : en plein Paris, la ville lumière, à quelques centaines de mètres de la tour Eiffel, longeant le périphérique, accessible en métro, doté d'espaces verts et de parking à gogo, encadré de bois et d'étangs. A l'heure, où les citadins sont dans une quête permanente de nature, ces atouts sont délirants. Et cerinse sur le gâteau, on y verra de magnifiques animaux dans une enceinte sécurisée. Ces avantages n'ont jamais été mis à profit dans l'époque moderne. Il était donc grand temps de faire quelque chose. La nouvelle équipe de France Galop l'a bien compris et désormais c'est en cours.

 

 

Apparu lors de la dernière campagne électorale de France Galop fin 2019, notamment via la parole du jeune propriétaire Patrice Détré (dans la liste Alliance Galop), le projet des samedis d'Auteuil a fait un chemin rapide vers la concrétisation. Des travaux importants ont été réalisés dans les structures d'accueil de l'hippodrome, certaines étant "vintage" mais d'autres "has been" voire "never been". Auteuil est désormais prêt à organiser de vrais fêtes le samedi en fin d'après-midi et en soirée, avec charme et authenticité.

 

 

Mais bien sûr, les hippodromes ne peuvent pas encore rouvrir leurs portes. En attendant, France Galop a décidé de chauffer l'ambiance en démarrant une couverture numérique sur les réseaux sociaux sur les 1ers samedis de la série de 7, programmée du 8 mai au 19 juin. Contrairement aux apparences, cela n'est pas du tout hors sujet. En effet, lorsque le public nouveau sera présent, qu'il soit plus ou moins connaisseur, il aura forcément besoin d' informations courtes, simples, précises, professionnelles et sympathiques pour suivre, comprendre ou tout au moins appréhender les tenants et les aboutissants des courses qui se déroulent sur place. Car à chaque jour, sinon à chaque course, une histoire se crée ou se brise, la saga de l'obstacle continue de s'écrire avec ses hauts et ses bas, le destin hippique se poursuit avec des acteurs nouveaux, fidèles, des revenants ou des comètes.

 

 

Autour de Laurice Da Costa, le choix des animateurs est judicieux, car Manuela Jollivet et Charly Milpied sont de vraies figures d'Auteuil, connaisseurs, accessibles et proches des gens. Surtout, ce ne sont pas des experts de pacotille, du genre de ceux qui enfoncent  pompeusement les portes ouvertes en servant de l'eau tiède dans le ricard, ni des potiches modernes qui pensent avoir fait de l'investigation après la publication d'une story instagram. 

Fille de l'ancien jockey Bruno Jollivet, Manuela est presque née sur l'hippodrome. Connue et reconnue de tous les acteurs, longtemps l'intervieweuse chouchou du terrain, elle peut dire et savoir n'importe quoi sur n'importe qui en toute simplicité. Quant à Charly Milpied, c'est la nouvelle star, passionné d'obstacle, hyper connaisseur et tellement bon conteur d'histoires qu'il arrive à les raconter pendant ses commentaires de courses en direct !

Avec tout ça, de belles courses dans un bel endroit, tout sera réuni pour que le public fasse sauter les bouchons. Et l'obstacle a grandement besoin de cela pour ramener des propriétaires afin d'assurer sa survie dans une période si difficile.

 

 

 


Voir aussi...

La Poule d'Essai 1990 de Kendor : le crack très mordant de Maisons-Laffitte

Animal particulièrement féroce de caractère, Kendor reste comme le meilleur compétiteur de plat entrainé à Maisons-Laffitte des temps modernes. Vainqueur de la Poule d'Essai des Poulains en 1990, tenu en main par un apprenti nommé Thierry Gillet, l'élève de la famille Bader marque encore d'une empreinte profonde l'élevage en France. Mais diable qu'il n'était pas toujours aimable... C'est d'ailleurs pour cela qu'il est revenu d'Australie avant d'être vendu autour d'une table au Crédit Agricole. En partenariat avec France Galop.