Kingfisher et le Haras de la Cauvellière signent une première commune à Argentan

09/08/2021 - Actualités
En s'imposant hier à Argentan, Jaiden Cauvellière a offert un joli moment à Myriam et Eric Alron, qui sortent ainsi le premier gagnant au galop de leur Haras de la Cauvellière, qui s'est fait connaître dans l'adoption de poulains. C'est aussi une première victoire pour l'étalon Kingfisher, stationné au Haras de St Maur, qui sait aussi faire du précoce malgré son profil de stayer !

Jaiden Cauvellière s'impose à Argentan et offre une double première : à ses éleveurs, et à son père !

 

Une première victoire est une sensation sans pareil. C'est bien cette émotion qu'ont vécu Myriam et Eric Alron hier, en voyant leur élève Jaiden Cauvellière s'imposer à Argentan dès sa 2e sortie : " C'est génial, on reçoit plein de félicitations depuis hier soir, explique Eric Alron. Nous sommes encore des "amateurs" dans le galop, c'était seulement la 5e course d'un de nos élèves. Jaiden Cauvellière n'était pas forcément né pour débuter aussi tôt, donc c'est une belle surprise. A la base, notre métier est de nous occuper de l'adoption de poulains orphelins. On avait des juments de trait pour l'élevage, puis des trotteurs, mais le pur-sang est un monde qui m'a toujours attiré. Jaiden Cauvellière est issue d'une mère par High Chaparral, que j'apprécie beaucoup dans ce registre. Je l'avais trouvée grâce à Hugues Rousseau, qui s'est ensuite occupé de placer la pouliche."

 

Eric et Myriam Alron, des passionnés de chevaux aux casquettes multiples !

 

Référence national en ce qui concerne l'adoption de poulains orphelins, Eric et Myriam Alron ont aussi développé leur élevage, qui compte 9 poulinières actuellement. Jaiden Cauvellière est seulement leur 2e élève à courir au galop, et a été co-élevée avec Vincent Le Roy : " J'avais rencontré Vincent lorsqu'il avait fait appel à nous pour adopter un poulain, explique Eric. Je lui ai envoyé un cheval au pré-entraînement, et nous avons été associés en tant que naisseurs sur certains produits dont Jaiden Cauvellière. A l'époque, nous avions acheté notre première poulinière à ARQANA sur ses conseils." Voilà donc une sympathique victoire pour l'association, avec Jaiden Cauvellière, qui venait de débuter correctement à Nantes, et s'est imposée hier très facilement sur 1200m à Argentan. La pouliche est entraînée par Henri Alex Pantall pour les couleurs de Mme Cygler, un autre tandem que l'on connaît désormais par coeur. 

 

 

 

Cette grande première est aussi partagée par l'étalon Kingfisher, qui sort son premier gagnant avec Jaiden Cauvellière, qui est d'ailleurs sa seule partante à ce jour ! Kingfisher, qui a déménagé en 2021 au Haras de St Maur de Mélanie Gonzales, avait commencé sa carrière au Haras du Mont Goubert, avant de la poursuivre durant 2 saisons au Haras de la Baie. Il est représenté par ses premiers 2 ans, et c'est un petit exploit que de sortir un vainqueur du genre sur les courtes distances, pour un cheval qui a plus un profil de stayer pour l'obstacle, et qui a été utilisé comme tel. 

 

Fils du roi Galileo avec une mère par Halling, qui est un étalon recherché pour l'obstacle (cf Coastal Path), Kingfisher a été un des bons 3 ans de sa génération. Après avoir remporté une listed sur 2.100m, il s'est classé 2e de l'Irish Derby du crack Australia. A 4 ans, Kingfisher a regagné listed, avant de se mesurer aux meilleurs stayers dans la Gold Cup, dont il se classera 2e après un parcours terrible. Il y avait donc de la tenue chez ce Kingfisher, qui a aussi un modèle impressionnant du haut de ses 1m67, ce qui n'est pas commun pour un Galileo. S' il a été utilisé en majeure partie par des éleveurs d'obstacle depuis le début de sa carrière, il montre ici qu'il est capable de sortir des chevaux de plat avec de la vitesse. Cette classe de galop sera certainement un atout lorsque ses 3 ans découvriront les obstacles en 2022...

 

Le grand Kingfisher lance de belle manière sa carrière d'étalon


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Les futurs espoirs de l'Elevage de Charreau

Eleveur d’AQPS en parallèle de ses occupations professionnelles, Nicolas Landon débute l’année de la meilleure façon, venant de signer, à la mi-mai, la 1ère victoire en 2021 de son élevage. Brumeuse, gagnante à Senonnes samedi dernier, a ainsi montré la voie aux produits élevés en Anjou, sur la commune de Contigné. Moment idéal pour parcourir la jumenterie de l’Elevage de Charreau, et découvrir les naissances de cette année. Suivez-nous en Anjou Bleu…