Prix Cambacérès 2020: Jarzé et Royan, même combat

06/11/2020 - Evénements
Plus belle épreuve d'obstacle de l'année pour la jeune garde des 3 ans, le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans réunit cette année sept poulains de grande qualité, entraînés par trois metteurs au point différents : les maîtres royannais Arnaud Chaillé-Chaillé et François Nicolle et le jeune entraîneur à succès, Gabriel Leenders. Qui de Royan ou de Jarzé l'emportera ? Le suspens reste entier... En partenariat avec l'étalon Gemix.    

Nirvana du Berlais, les derniers lauréats de ce Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans, à Auteuil (© APRH)

 

Pour sa 78ème année d'existence, la Grande Course de Haies des 3 ans, devenue Prix Cambacérès depuis 1960 pour honorer la mémoire de Jean Delaire de Cambacérès, l'un des principaux dirigeants de la Société des Steeple-Chases de France à l'époque, s'annonce des plus palpitantes ce dimanche 08 novemebre, à Auteuil, elle qui sacre chaque année le meilleur cheval de 3 ans à l'issue du parcours des 3.600 mètres haies de la Butte Mortemart. Bien malin qui pourra déterminer avant coup le lauréat de cette édition 2020, pourvue de sept poulains à la qualité indéniable, que nous vous proposons de découvrir ensemble ci-dessous !

 

 

Double tenant du titre de l'épreuve reine chez les 3 ans en obstacle en tant qu'entraîneur, grâce aux succès de Beaumec de Houelle en 2018 et Nirvana du Berlais en 2019, Arnaud Chaillé-Chaillé présente cette année le magnifique Thélème, brillant vainqueur de la dernière préparatoire ici-même, à Auteuil, le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2), considéré comme le tremplin idéal en vue de la "belle" de ce dimanche. En effet, sur ces dix dernières années - sans oublier le crack Long Run en 2008 - Esmondo (2011), Extrême Cara (2012), Hippomene (2013), Bonito du Berlais (2014), Master Dino (2017) et Beaumec de Houelle (2018) font partie de ces chevaux à avoir triomphé dans ce Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2) puis dans le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans (Gr.1) dans la foulée.

Fils de Sidestep défendant aujourd'hui la casaque de James D. Gordon, la même portée par le champion Beaumec de Houelle deux ans plus tôt, Thélème fait logiquement partie des concurrents les plus en vue avant coup et retrouve son fidèle partenaire Thomas Coutant en selle ce dimanche, ainsi que la plupart des concurrents qu'il a affrontés et devancés, trois semaines plus tôt, à l'occasion du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2).

 

Theleme et Thomas Coutant tenteront de réaliser le doublé Prix Georges de Talhouët-Roy - Prix Cambacérès, plus réalisé depuis Beaumec de Houelle en 2018, déjà sous la casaque de James D. Gordon (© APRH)

 

Une préparatoire dans laquelle un autre "maître royannais", François Nicolle, déléguait la moitié des partants de l'épreuve, à savoir Raffles Face, Hermes Baie et Magneto, respectivement deuxième, troisième et quatrième de ce Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.2) 2020, après avoir eux aussi montré des moyens intéressants plus tôt dans la saison. En effet, le premier nommé, fils d'Authorized courant sous la casaque verte et rouge de Simon Munir et Isaac Souede que portera Kévin Nabet ce dimanche, s'est notamment imposé plaisamment au début de l'été, dans le Prix Rocking Chair, ici-même à Auteuil, avant de terminer troisième du Prix Robert Lejeune (Gr.3) en septembre.

 

Raffles Face (© APRH)

 

Hermes Baie (© APRH)

 

Une épreuve alors remportée par son compagnon de box, Hermes Baie, un fils de Crillon que retrouvera Théo Chevillard dans la "belle", et qui avait déja fait sien, de plaisante façon, le Prix Frascati à la mi-juillet, déja sur la Butte Mortemart. Fils de Boris de Deauville vainqueur à trois reprises cette année, notamment dans le Prix Stanley (L.) à Compiègne puis dans le Prix Aguado (Gr.3) à Auteuil, Magneto tentera d'apporter une première victoire de Gr.1 à son jeune éleveur, Pierre Gasnier, associé avec Jean-Claude Laisis, avec l'aide de son jockey, Angelo Zuliani. Ce dernier croisera d'ailleurs le fer avec son petitè frère, Lucas, qui sera lui en selle sur Le Listrac, fils de Balko défendant la casaque et l'élevage de la Sarl Carion E.M.M. qui, bien que n'ayant pas été vu au niveau black-type contrairement à ses rivaux, s'est très bien comporté dernièrement dans le Prix Royal Junior, à la mi-septembre, alors qu'il découvrait Auteuil pour la première fois. Plus revu en compétition dès lors, ce dernier arrive avec beaucoup plus de fraîcheur que ses adversaires de dimanche. Un plus indéniable, surtout lorsqu'il s'agit de jeunes chevaux.

 

Magneto (© APRH)

 

Le Listrac (© APRH)

 

Si depuis 2016, le Prix Cambacérès tombe dans l'escarcelle d'un metteur au point de Royan - De Bon Coeur (François Nicolle) en 2016, Master Dino (Guillaume Macaire) en 2017, Beaumec de Houelle (Arnaud-Chaillé) en 2018 et Nirvana du Berlais (Arnaud Chaillé-Chaillé) en 2019 -, le jeune entraîneur Gabriel Leenders croit dur comme fer en ses deux représentants pour mettre un terme à la série victorieuse de ses confrères de Charente-Maritime et ramener la coupe à la maison, en Anjou.

 

 

Le premier d'entre eux, Héros d'Ainay, avait fait très grosse impression le jour de ses débuts, en s'imposant de plus de 12 longueurs dans le Prix Go Ahead (L.), ici-même, à Auteuil, face à un certain I'm Walkin', lauréat depuis du Prix Noiro (L.), toujours sur la Butte Mortemart. Cinquième pour sa rentrée il y a trois semaines dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr.3) alors qu'il était très attendu, il convient de rappeler les propos tenus par son metteur au point, Gabriel Leenders, à notre micro peu avant le départ de cette course: "Après l'avoir mis en vacances cet été, on l'a sans doute repris un petit peu tard au travail. Ce matin (le 18/10, ndlr) il affichait 508 kilos à la pesée. Pour un 3 ans, c'est énorme ! On a mis du temps à le remettre en route. L'objectif pour lui est de faire une carrière, et ne pas tout miser sur une seule course, qui plus est de rentrée. On a pris notre temps avec lui car l'objectif reste le Gr.1 qui a lieu dans trois semaines". Une course de rentrée qui aura certainement fait le plus grand bien à ce fils de Sholokhov, défendant l'association Couderc-de Lageneste-Joubert, qui sera de nouveau associé à Clément Lefebvre ce dimanche.

 

Heros d'Ainay (© APRH)

 

Le second, Baladin de Mesc, a lui aussi été impressionnant le jour de ses débuts victorieux sur l'hippodrome d'Angers, au printemps, avant de bien se comporter dans les Prix Stanley (L.) à Compiègne puis dans le Prix Aguado (Gr.3), desquels il terminera respectivement deuxième et quatrième. Vainqueur du Prix des Platanes (L.) début septembre, offrant par la même une première victoire à son père, Choeur du Nord, avant de conclure deuxième du Prix Robert Lejeune (Gr.3) et troisième du Prix Noiro (L.), Baladin de Mesc a lui aussi une belle carte jouer ce dimanche, associé à Alain de Chitray, d'autant que son entourage lui a accordé un break de cinq semaines depuis sa dernière course pour qu'il reprenne de la fraîcheur.

 

Baladin de Mesc, deuxième atout de Gabriel Leenders au départ du Prix Cambacérès ce dimanche à Auteuil (© APRH)

 

Un jeune entraîneur vainqueur de la plus belle épreuve d'obstacle chez les 3 ans, qui plus est face à deux des meilleurs entraîneurs de ces deux dernières décennies ? Voilà qui ferait "Jarzé", à n'en pas douter !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Prix Maurice Gillois 2020: le grand jour pour Le Berry ?

Grand Steeple-Chase de l'Automne pour les 4 ans, le Prix Maurice Gillois (Gr.1) propose cette année un plateau d'exception, avec notamment la présence de Le Berry, invaincu en steeple en 2020 et de plus en plus impressionnant à chacune de ses sorties. Mais la tâche sera ardue pour le représentant de David Cottin, qui devra faire face à six autres rivaux aux crocs tout aussi acérés. Découvrez les forces en présence, en partenariat avec l'étalon Gemix.