Prix Maurice Gillois 2020: le grand jour pour Le Berry ?

06/11/2020 - Evénements
Grand Steeple-Chase de l'Automne pour les 4 ans, le Prix Maurice Gillois (Gr.1) propose cette année un plateau d'exception, avec notamment la présence de Le Berry, invaincu en steeple en 2020 et de plus en plus impressionnant à chacune de ses sorties. Mais la tâche sera ardue pour le représentant de David Cottin, qui devra faire face à six autres rivaux aux crocs tout aussi acérés. Découvrez les forces en présence, en partenariat avec l'étalon Gemix. 

Figuero et Angelo Zuliani, vainqueur de ce Prix Maurice Gillois (Gr.1) en 2019 (© APRH)

 

Parmi les épreuves les plus attendues de l'automne sur la Butte Mortemart, à Auteuil, le Prix Maurice Gillois (Gr.1) nous promet une nouvelle fois un grand et beau moment de sport, avec un lot de sept sauteurs tous plus qualiteux les uns que les autres, et en quête du "Graal" tant espéré : celui de meilleur steeple-chaser de la génération des 4 ans. Petit tour d'horizon des forces en présence ! 

 

 

Vainqueur de cette épreuve avec Long Run en 2008 et Halley en 2011 en qualité de jockey, David Cottin voit son nom apparaître une nouvelle fois dans la colonne des entraîneurs cette année, déléguant pas moins de trois de ses pensionnaires au départ de ce Grand Steeple-Chase d'Automne des 4 ans. Une coalition emmenée par celui que l'on considère à l'heure actuelle comme le "chef de file" de cette jeune génération des 4 ans sur le steeple, en l'espèce de Le Berry, fils de Gemix invaincu en cinq sorties sur les gros obstacles en 2020, et qui reste sur un succès plein d'autorité dans le Prix Orcada (Gr.3) dernièrement, avec son fidèle partenaire, Kévin Nabet, et ce face à trois autres de leurs adversaires de dimanche.

 

Le Berry (© APRH)

 

Parmi eux, son compagnon d'entraînement, Général en Chef, un fils de Martaline défendant la casaque et l'élevage du Haras de Saint-Voir, qui restait sur trois succès de rang en steeple cette année, notamment dans le Prix Henri Gleizes à Auteuil, avant de complètement se tromper au saut du gros open-ditch dans le Prix Bayonnet (L.), et d'envoyer son jockey au tapis. Troisième dernièrement de ce Prix Orcada (Gr.3) en étant monté beaucoup plus à l'économie, Général en Chef dispose lui aussi d'une belle chance au départ de ce Prix Maurice Gillois (Gr.1), et sera associé à un pilote d'expérience en l'espèce de Jonathan Plouganou.

 

Général en Chef (© APRH)

 

Troisième représentant de l'ancienne triple Cravache d'Or des jockeys d'obstacle de 2009, 2010 et 2012, Resplendor n'a que peu d'expérience sur le steeple comparé à ses rivaux, mais reste néanmoins sur deux francs succès sur les gros obstacles de Lyon-Parilly et de Compiègne, le dernier en date avec Anthony Renard, qui lui sera de nouveau associé ce dimanche. Élevé par le "chef" Jean-Pierre Dubois et également lauréat en plat et en haies, ce fils d'Orpen se montre très plaisant le matin, aux dires de son entraîneur, David Cottin, et n'est pas incapable d'un coup d'éclat ce dimanche face à une opposition des plus relevée.

 

Resplendor (© APRH)

 

Tenant du titre de cette épreuve de par le succès de Figuero l'an dernier, François Nicolle sera représenté par Magrudy en 2020, un fils de Doctor Dino extrêmement régulier dans la discipline de l'obstacle, comptant quatre victoires et quatre places en autant de sorties, pour le plus grand bonheur de sa propriétaire-éleveuse, Mme Henri Devin. Vainqueur à deux reprises sur les "balais" à 3 ans, Magrudy a ensuite débloqué son compteur de victoires sur les gros osbtacles du Putois, à Compiègne, à la mi-juin, dans le Prix Caldarium, avant de terminer deuxième de Le Berry dans le Prix La Perichole (Gr.3), à Auteuil. Lauréat en dernier lieu du Prix Bûcheur sur les haies de Compiègne, Magrudy va arriver sur ce Grand Steeple-Chase des 4 ans avec beaucoup de fraîcheur, bien que découvrant le parcours et la distance pour la première fois, et sera épaulé dans sa tâche par le très en forme Bertrand Lestrade, victorieux avec Docteur de Ballon du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1) cette année.

 

Magrudy (© APRH)

 

Entraîneur le plus capé de ce Grand Steeple-Chase d'Automne des 4 ans, l'ayant remporté à huit reprises - Positron en 1995, Bipbap en 1998, Douze Douze en 2000, Japhet en 2001, Long Run en 2009, So French en 2015, On The Go en 2017 et Cicalina en 2018 -, Guillaume Macaire est de nouveau bien armé en 2020 avec Galleo Conti, autre modèle de régularité n'ayant jamais terminé plus loin que deuxième en huit sorties. AQPS lauréat à quatre reprises en obstacle, notamment à 3 ans dans le Prix des Platanes (L.), en plus de deux deuxièmes places au niveau Gr.3, la dernière en date derrière Le Berry, dans le Prix Orcada (Gr.3), ce fils de Poliglote défendant la casaque de Pierre Pilarski, et issu d'une famille bien connue par le professionnel royannais - celle de Silviniaco Conti, Class Conti et autre Ucello Conti - a les moyens lui aussi de tirer son épingle du jeu dimanche, sous la selle du jeune Baptiste Le Clerc.

 

Galleo Conti (© APRH)

 

Troisième "maître royannais" à avoir épinglé ce Prix Maurice Gillois, et ce trois années de suite, avec les phénomènes Cyrlight (2004), Polivalente (2005) et Or Noir de Somoza (2006), Arnaud Chaillé-Chaillé sera représenté cette année par King Edward, un fils encore entier de l'illustre Martaline, vainqueur notamment du Prix Duc d'Anjou (Gr.3) sur la Butte Mortemart peu avant le premier confinement. Quatrième pour sa rentrée dernièrement dans le Prix Orcada (Gr.3), après avoir chuté à la fin du printemps dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1), ce représentant de Louis Baudron retrouvera en selle son fidèle partenaire, Pierre Dubourg, absent des programmes depuis fin septembre suite à une chute en course.

 

King Edward (© APRH)

 

Deuxième représentant de la casaque et de l'élevage du Haras de Saint-Voir de Nicolas de Lageneste, le bien nommé Gardons Le Sourire est le vainqueur de la version printanière de ce Grand Steeple-Chase des 4 ans, le Prix Ferdinand Dufaure, offrant alors un premier succès de prestige à son jeune metteur au point jarzéen, Gabriel Leenders. Seulement revu en haies durant ce deuxième semestre, ce fils de Fame And Glory arrive lui aussi avec pas mal de fraîcheur ce dimanche et devrait apprécier l'assouplissement du terrain, eu égard à ses origines. De nouveau associé à Clément Lefebvre, Gardons Le Sourire va tenter de réaliser l'historique doublé Prix Ferdinand Dufaure - Prix Maurice Gillois ce dimanche, que seul six chevaux d'exception ont réalisé avant lui : Bonosnap en 1955, Katko en 1987, As des Carrés en 1991, Cyrlight en 2004, Or Noir de Somoza en 2006 et Oculi en 2008.

 

Gardons Le Sourire (© APRH)

 

Sitôt la sieste terminée, n'oubliez pas de brancher votre téléviseur ce dimanche, sur les coups de 15h50, pour suivre ce qui s'annonce comme un moment de sport d'exception !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Prix Cambacérès 2020: Jarzé et Royan, même combat

Plus belle épreuve d'obstacle de l'année pour la jeune garde des 3 ans, le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans réunit cette année sept poulains de grande qualité, entraînés par trois metteurs au point différents : les maîtres royannais Arnaud Chaillé-Chaillé et François Nicolle et le jeune entraîneur à succès, Gabriel Leenders. Qui de Royan ou de Jarzé l'emportera ? Le suspens reste entier... En partenariat avec l'étalon Gemix.