Le film de #Gary du Chênet, étalon au Haras du #Lion

06/12/2021 - Film d'étalon
Fils de Martaline et de Tanaïs du Chênet (Prix Cambacérès, Gr.1), GARY DU CHENET est un magnifique sauteur gris qui provient d'une souche d'obstacle au sommet d'Auteuil depuis 25 ans. Lui-même vainqueur en haies à 3 ans et en steeple à 4 ans, il a sailli 80 juments pour sa 1ère saison de monte en 2021 au Lion d'Angers et propose ses services à 2200 € en 2022. VOIR LE FILM.

Depuis le début des années 2000, un petite poignée de suffixes a imposé sa marque à Auteuil. Le Haras du Lion, dont l'un des objectifs est d'amener ses éleveurs au poteau d'arrivée du temple de l'obstacle, a ainsi cherché à constituer un parc d'étalons en provenance directe de ces quelques "maisons" qui conçoivent invariablement les stars de l'obstacle, qui plus est nées des meilleurs chefs de race. Après les Berlais, avec Castle par Saint des Saints puis Clovis par King's Theatre, le Lion avait pisté depuis l'âge de 2 ans un "Chênet" par Martaline : Gary du Chênet.

 


Gary du Chênet

 

En effet, ce beau gris comme son père provient de la famille extraordinaire construire par sa grand-mère Tchela, chez Marie-Laure Besnouin dans l'Orne, et confiée à l'entrainement à Marcel Rolland. D'ailleurs, plutôt que de les citer tous, vu la longueur de la liste, nous avons jugé plus simple de publier le pédigrée ci-dessous, d'où les noms sautent aux yeux comme Tanaïs du Chênet, la mère de Gary, elle-même lauréate de Gr.1 dans le Prix Cambacérès !

 

 

Egalement lauréate en steeple-chase du Prix Orcada (Gr.2) à 4 ans, Tanaïs du Chênet (8 victoires) portait la casaque de Magalen Bryant, très attachée à cette souche qui lui a procuré les plus grands succès aussi avec Ma Royale ou Saint du Chênet.

 


Mère de Gary du Chênet, sous la casaque Bryant, Tanaïs du Chênet a remporté le Prix Cambacérès avec Regis Schmidlin. (photo APRH)

 

A noter que juste après Gary, Tanaïs du Chênet (Poliglote) a donné Hôtesse du Chênet, vedette des 3 ans d'Auteuil en 2020, lauréate du Prix Bournosienne (Gr.2) et de 3 autres Gr.3, également sous la casaque de Frédéric Bianco. Tout comme sa mère, Gary du Chênet s'est montré tout autant à l'aise sur les gros obstacles que sur les haies. En débutant à 3 ans dans le très convoité Prix de Saint-Raphaël à Compiègne, Gary du Chênet s'est imposé de bout en bout, ce qui n'est pas un exercice aisé sur ce profil très sélectif, en rempartant sèchement après la dernière haie sur une piste pourtant pénible.

 


Gary du Chênet sur le gros open-ditch du steeple-chase d'Auteuil.

 

A 4 ans,  Marcel Rolland l'a passé sur les gros parcours, tout comme il l'avait fait avec sa mère. 3e pour sa rentrée dans le Prix Didier Mescam. Il remporte ensuite l'important Prix Gélas, après avoir franchi la rivière des tribunes et le gros open-ditch, sur une piste rapide, mais il en rentrera avec une blessure mettant un terme à sa carrière. Aussitôt, le Haras du Lion a intégré le cheval comme étalon. Tout de suite populaire, Gary du Chênet a sailli 80 juments pour sa 1ère saison en 2021.

Gary du Chênet est donc l'un des rares étalons installés en France à avoir gagné sur le steeple-chase d'Auteuil. Il rejoint à ce titre les célèbres Kapgarde et Balko, ainsi que Goliath du Berlais, un gagnant de Gr.1.

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Storm The Stars sort son 1er gagnant en débutant en Angleterre

Alors qu'il avait déjà eu 2 placés en France, le jeune étalon Storm The Stars, neveu de Giant's Causeway par Sea The Stars, vient de sortir son 1er gagnant pour son 1er partant de 2 ans en Angleterre ! Dans ce contexte ultra-concurrentiel, Far Away Thoughts, entrainé par Andrew Balding, a battu les favoris des grandes casaques d'un maiden sur 1600 m pour le compte de Cheikh Juma Dalmook Al Maktoum, fils de Cheikh Mohammed et propriétaire-éleveur de Storm The Stars.

Le Grand Cross de Saumur pour Espoir, Marion et Julliot, le TNC - Haras du Lion pour Vent des Dunes, Quinton... et Julliot !

Fin spécialiste du cross de Verrie, Espoir est parvenu à s'imposer cet après-midi dans le Grand Cross de Saumur, servant de support à la 14e et dernière étape cette année du Trophée National du Cross - Haras du Lion, à la plus grande joie de son propriétaire-entraîneur, Jérôme Marion, et de son jockey, Romain Julliot, ce dernier étant ainsi sacré meilleur jockey de ce circuit, avec Vent des Dunes chez les chevaux et Patrice Quinton chez les entraîneurs. 

14e étape Trophée National du Cross - Haras du Lion : c'est jour de finale ce dimanche 24/10 à Saumur

Autant Patrice Quinton sera, quoi qu'il arrive, couronné chez les entraîneurs et jockeys de l'édition 2021 du Trophée National du Cross - Haras du Lion, autant le suspens reste encore total chez les jockeys et chevaux, avec trois concurrents se tenant de très près, dont Tequila Sun et Belhom de Juilley, qui s'affronteront ce week-end lors de la 14e et dernière étape saumuroise, avec neuf autres concurrents présentés ci-dessous.

La 13e étape du TNC - Haras du Lion pour Twirling : aligner les "bâtons", il sait faire l'ami Serge Hamon

Vainqueur de ce Grand Cross du Pin-au-Haras en 2019, Twirling a encore réalisé un sacré numéro pour s'imposer de nouveau dans cette 13e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, ce fils de Della Francesca mettant à l'honneur ses éleveurs, propriétaire et entraîneur, Chantal & Serge Hamon, qui remportent donc cette épreuve pour la troisième fois après le succès d'Ebel du Lion en 2001... qu'il avait lui-même monté !