La belle passe de Jennifer Pardanaud et l'écurie La #Frênée

02/06/2021 - Focus Débourrage
Installée dans l'Orne à Omméel, l'écurie La Frênée, centre de débourrage et pré-entraînement crée par Jennifer Pardanaud, connaît une belle passe de forme. Cette année est assurément celle de tous les records, avec les exploits de Suesa, Fenelon, Nationalista ou encore Gold Tweet... sans oublier tous les "Seroul", qui marchent sur l'eau !

Jennifer Pardanaud et son compagnon Ronan Le Dantec, créateurs de l'écurie La Frênée dans l'Orne 

 

Le métier de débourreur/pré-entraîneur est en bien des aspects l'un des plus variés, beau, mais aussi ingrat du monde des courses. Ainsi, de l'éleveur jusqu'à l'entraîneur et le jockey, il est possible de savoir les origines et le parcours d'un cheval de course... sans toutefois connaître qui lui a appris les bases de son métier ! Heureusement, la page des vainqueurs de l'écurie La Frênée sur France Sire permet à Jennifer Pardanaud et Ronan Le Dantec de suivre les exploits de leurs anciens pensionnaires, et le moins que l'on puisse dire, c'est que la liste s'allonge de manière impressionnante !

 

VOIR LA LISTE DES VAINQUEURS PASSÉS PAR L'ECURIE LA FRÊNEE 

 

Du débourrage au pré-entraînement en passant par la préparation aux Breeze-Up, et même le concours hippique, c'est une vie à 100 à l'heure que mène le couple installé depuis la fin des années 2000 en Normandie. Riche d'une longue expérience dans la discipline, notamment au Haras du Mézeray, Jennifer et Ronan ont maintenant une solide base de clients, et de quoi les occuper tout au long de leurs journées, qui sont passées à cheval : " Nous sommes tout le temps à cheval, explique Jennifer, donc c'est un peu dur de suivre les courses, mais via les réseaux, nous arrivons à voir les résultats de nos anciens pensionnaires. Si cette année est un peu plus "normale", nous avions eu plus de 200 chevaux au débourrage et pré-entraînement l'an passé avec le confinement... Les résultats sont très bons, et c'est assez sympathique de voir la liste des vainqueurs s'allonger". 

 

 

Paco, l'un des nombreux "Séroul" à avoir fait ses premières gammes à l'écurie La Frênée (© Robert Polin)

 

Cette impressionnante série est ponctuée par les succès des élèves de Jean Claude Séroul, dont Jennifer est en charge: " Nous travaillons sur toute la partie débourrage avec Monsieur Séroul, qui nous confiaient plutôt les mâles auparavant, et maintenant une grosse partie de son effectif, sans distinction entre ses élèves normands du Haras du Cadran ou ses achats aux ventes. Nous avons débourré 39 chevaux cette année pour lui ! C'est super d'avoir la confiance d'un grand propriétaire, qui a en plus de superbes résultats." La forme actuelle de l'écurie Séroul et de ses entraîneurs, à commencer par Jérôme Reynier, fait pleuvoir les vainqueurs pour l'écurie La Frênée. Nous pourrions citer Paco (Derby du Midi listed), Morton, Exterieur, Padron, Elusive Foot, ou encore la bonne Stormy Pouss

 

Les installations de Jennifer Pardanaud à Omméel 

 

L'écurie La Frênée a vu passer de très bons chevaux auparavant, comme Hôtesse du Chenet, Tamniah, ou encore Rymska, mais n'a encore jamais "gagné Gr.1". Cette année, Jennifer suit de près les exploits de deux champions en herbes, Fénelon et Suesa. Le premier nommé lui a été confié par la famille Moussac, et vient de remporter le prix de l'Avre (listed) en futur cheval de groupe. Il visera le Grand Prix de Paris. Quant à la petite Suesa, elle est invaincue en 4 courses, et parmi les favorites de la Commonwealth Cup (Gr.1) à Royal Ascot suite à sa démonstration dans le prix Texanita (Gr.3). Jennifer se souvient: " Nous avons eu Suesa au pré-entraînement avant qu'elle ne parte chez Carlos Laffon Parias (ndlr: son premier entraîneur avant François Rohaut). Elle était professionnelle, avec beaucoup de bonne volonté, et pas de mauvais gaz. C'est une pouliche que l'on voyait vraiment comme une 2 ans précoce, car elle avait beaucoup de vitesse naturelle. On l'a toujours bien aimé, mais la voir rester invaincue avec ce style, ce n'était pas quelque chose que l'on avait osé imaginer !"

 Ajoutez à cela les succès "made in Breeze Up" de Nationalista (Prix Urban Sea listed) et Gold Tweet (Prix Hopper Gr.3), tous deux issus du contigent de l'écurie La Frênée à la vacation 2019 d'OSARUS, et vous avez les grandes lignes d'une année explosive pour Jennifer Pardanaud et toute son écurie ! 2021 est cependant loin d'être finie, et réserve encore peut-être quelques surprises à tout le monde... pourquoi pas un Gr.1 ? 

 

Le petit bolide Suesa fait partie des espoirs de Gr.1 de l'écurie en cette année 2021


On en parle dans l'article

Voir aussi...

"Un jour, Une casaque, racontez vos couleurs" - Episode 1 : Jean-Claude Séroul

 L’Histoire raconte que la première casaque conçue pour un jockey l’a été en … 1812 sur l’Ile Maurice à l’occasion de la première course officielle de chevaux. France Sire vous propose aujourd'hui une nouvelle rubrique pour découvrir l'histoire de nos célèbres casaques ! On commence cette série avec Jean Claude Seroul - Couleurs : cerclée gris et orange – Manches et toque orange, portée au sommet au printemps 2021 par Skalleti.