Philippe Achard rêve en grand avec Fakiera !

23/11/2020 - Focus Elevage
Installé au pied du Morvan au Moulins Engilbert, Philippe Achard est un éleveur heureux, car il a remporté son premier groupe hier en Irlande.  Son élève Fakiera, fils de Cokoriko entraîné par Gordon Elliott, a gagné son Gr.3 en bon cheval, faisant honneur à la plus vieille souche exploitée par Philippe, descendant en ligne directe d'une soeur d' El Paso III ! 

De l'autre côté de la Manche, Fakiera offre un premier groupe à son éleveur Philippe Achard !

 

Cela fait plus de 30 ans que Philippe Achard est éleveur de chevaux, et voilà qu'il touche enfin son premier groupe ! Agriculteur installé au pied du Massif du Morvan, à quelques kilomètres d'un autre éleveur, Thierry Lemoine, Philippe a une petite jumenterie, essentiellement AQPS, qui lui a déjà apporté plein de belles victoires, mais jamais à ce haut niveau qu'a touché Fakiera hier sur l'hippodrome irlandais de Navan. Le poulain a fait bien du chemin depuis son enfance au Moulins Engilbert. Il est passé par le Sprinter Sacré Show, puis le Show Lumet aux Ecuries de la Ridaudière, où il avait été vendu en Irlande, puis revendu 50 000 € à la Derby Sale 2018 ! Fakiera avait alors rejoint les boxes de Gordon Elliott, pour qui il a débuté en plat. Après une longue absence, il a enchaîné une 4e place et trois 2e places en haies derrière de bons chevaux. Encore laissé au chaud tout l'été, Fakiera a remporté sa 2e victoire consécutive dans le Monksfield Novice Hurdle (Gr.3), en déployant de belles foulées au finish, succédant au palmarès à de bons chevaux comme le gagnant de Gr.1 Samcro... Le rêve est permis ! 

 

Philippe Achard dans ses prés cette année 

 

Fakiera descend en ligne directe de la toute première jument de Philippe, Roxane II, une des rares soeurs du crack El Paso III, gagnant du Grand Steeple et de la Haye Jousselin. Acquise auprès de la famille Cyprès, Roxane II a été une bonne poulinière, mais qui donnait beaucoup de mâles et parmi eux, son premier produit Acajou III, première "star" de Philippe Achard. Le fils de Cap Martin avait d'abord fait carrière en France chez Emmanuel Chevalier du Fau, en gagnant plusieurs fois à Auteuil, où il a battu Al Capone II. Il a ensuite pris la route des boxes de Martin Pipe en Angleterre, où il a gagné plusieurs fois, encore à l'âge canonique de 11 ans. Il n'a eu que 2 soeurs, Flora et Hera d'Engilbert, qui ont été conservées soigneusement. La première Flora d'Engilbert, gagnante de 4 courses, a eu du mal à pouliner dans un premier temps, avant de donner plusieurs produits à Phillipe, qui a encore deux de ses filles à la maison. 

 

Fakiera au Show Lumet 

 

La 2e soeur d'Acajou III, Hera d'Engilbert, n'a couru qu'une fois sous l'entraînement Nicolle, avant d'être saillie par l'obscur Gunboat Diplomacy, un ancien Wildenstein qui n'a donné que 2 bons chevaux, Joly Precy, et surtout la fantasque mais ô combien douée Kario de Sormain. Hera d'Engilbert est malheureusement morte à son premier poulinage, mais son seul produit Madhera d'Engilbert a pu être sauvée, et a soigneusement été conservée poulinière, sans même courir. Madhera d'Engilbert a eu la bonne Stella d'Engilbert, gagnante de 2 courses en plat, et croisée à Cokoriko pour donner Fakiera ! Nous y voilà ! Madhera d'Engilbert a eu une 4 ans par Cokoriko, Gagnera D'Engilber, qui est toujours à placer, et qui est une 3/4 soeur de Fakiera. Quant à Stella d'Engilbert, sa mère, elle a aujourd'hui une femelle de Tunis née en 2020, et est pleine de Ivanhowe. Son 2e produit Elesta d'Engilbert est elle de Jeu St Eloi. Bref, Philippe Achard continue de faire largement confiance à la famille, qui vient de lui offrir un premier groupe, et pourquoi pas des rêves de Cheltenham...

 Après Polirico et Five O'Clock, Fakiera devient le 3e produit de Cokoriko à gagner groupe, le 2e outre-Manche. Il est issu de sa toute première génération, qui était un superbe cru avec le recul. Cokoriko a depuis continué à beaucoup saillir, et s'illustre à l'automne avec de prometteurs 3 ans comme Hadaline, associés à des 5 ans qui vieillissent bien. Il sera toujours à Cercy l'an prochain, au tarif public de 8000 €. 

 

La soeur de Fakiera par Tunis née en 2020 chez Philippe Achard


On en parle dans l'article

Voir aussi...