La Motteraye Elevage et Consignment : découvrez les nouveaux domaines vus du ciel !

02/08/2022 - Focus Elevage
Créateurs de La Motteraye Consignment en 2009 pour présenter des yearlings aux ventes de Deauville, Lucie Lamotte et Gwenaelle Monneraye ont considérablement augmenté leur surface pour proposer des services d'élevage. Après une importante phase de travaux l'an dernier, ils vous présentent leurs structures qui s'étendent désormais sur 140 hectares !

 

Après de nombreux voyages dans les plus grands pays de courses au monde, Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye ont nourritla nouvelle vague de professionnels qui se sont lancés au tournant des années 2010 en Normandie. Fort logiquement, compte-tenu de leur propre expérience, ils ont commencé leur activité dans le consignment, c'est à dire la préparation et le présentation de chevaux aux ventes, surtout des yearlings. En effet, cette activité exige une excellente technique certes, mais moins de surface, ce qui est pratique quand on débute sans être héritier.... En même temps, avoir son nom dans les catalogues de ventes offre immédiatement une exposition médiatique très efficace, si tant est que les résultats soient à la hauteur. Ce qui fut le cas car La Motteraye a tout de suite très bien vendu avec un top price à 650.000 € dès la 1ère année.

Mais d'emblée, Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye ont voulu développer une structure d'élevage. Il fallait pour cela s'étendre au délà de la trentaine d'hectares de leur structure d'origine dans un style typiquement normand tout près de Vimoutiers dans le Calvados. Mais comme le savent tous ceux qui se lancent dans cette aventure conquérante, et avant même d'y faire les aménagements nécessaires (et coûteux...), trouver des terres est un excercice de longue haleine. A la faveur de l'amélioration de leur relation avec la SAFER, un organisme où la très puissante filière bovine se fait souvent fort d'écarter les vélléités équines d'un revers de fourche, La Motteraye a pu faire une succession d'acquisition de fermes voisines pour atteindre aujourd'hui les 140 hectares de surfaces en 3 pôles principaux. Historiquement, les terres étaient occupées par de l'élevage de moutons, auxquels ont succédé les vaches, et désormais des chevaux qui se plaisent à merveille dans cet environnement  de bocage normand avec toutes ses petites parcelles vallonnées.

Ainsi, ils peuvent accueillir une large clientèle extérieure, avec 50 juments à l'année, sur lesquelles veille une équipe fidèle de 10 à 15 personnes, tout en développement en parallèle une jumenterie personnelle de 8 ou 9 juments. Construction de boxes, de barns, aménagements des écuries, de carrières couvertes, clôtures (12 kms), voies d'accès (2,5 kms), plantage de haies, irrigation, logements pour les salariés, etc... 2021 fut une année de grands travaux. Aujourd'hui, le couple que tout le monde appelle Gwen et Lucie peut être fier de présenter La Motteraye Elevage et Consignment vu du ciel. Bien sûr, pour des entrepreneurs comme eux, les projets ne s'arrêtent jamais et ils comptent atteindre une surface totale de 180 hectares avec encore une ou deux acquisitions !

GALERIE PHOTOS :

Gwenaël Monneraye.




Lucie Lamotte
 

 


Voir aussi...

La Motteraye Consignment, le pari Kingman réussi !

 De plus en plus haut chaque année dans le classement des vendeurs, La Motteraye Consignment réalise pour l'instant un bon cru 2019 des ventes d'août, et grâce à un étalon en particulier: Kingman. Le lot 19, que Gwenael Monneraye et Lucie Lamotte ont vendu 600 000 euros, est d'ailleurs un fils de la nouvelle star des étalons de Juddmonte Farms, dont les produits s'arrachent sur le ring, et qui s'est installé sur le podium des étalons. 

Vente Mixte Février 2016 Arqana - Bilan : Pauline avait les clés

Ne cherchez plus dans vos sacs, vos tiroirs, vos poches, etc., Pauline les a ! En effet, une certaine Pauline Boulc’h Mascaret avait les clés de cette vente mixte de février 2016 à Arqana. Elle a ainsi signé les bons d’achats des lots 1 et 335, respectivement les premiers et derniers lots de cette vacation. Voir les DIFFÉRÉS, ANECDOTES des top price pur-sang, RÉSULTATS et PHOTOS de cette première journée de vente à Deauville en 2016.

Osarus La Teste 2015 - BILAN JOUR 2 : Des sommets jamais atteints

La seconde journée des ventes de yearlings a rendu son verdict. Le chiffre d’affaires global de la vente a frôlé les 4.000.000€, le pourcentage de vendus (amiable inclus) a tutoyé les 80% grâce à un marché fort et varié en acheteurs. Les deux top price du jour sont l’œuvre de l’association Jedburgh Stud / Haras d’Ellon. Deux de leurs poulains se sont vendus 68.000€. VOIR les INTERVIEWS, PHOTOS, DIFFERES, RESULTATS et anecdotes.