Le Grand Show Anglo 2021 aura lieu à La Teste le jeudi 23 septembre

12/03/2021 - Grand Show Anglo
Le Grand Show Anglo 2021 est officiellement lancé ! Pour la huitième année consécutive, l'événement phare de l'Anglo-Arabie française aura de nouveau pour cadre le très charmant hippodrome de La Teste-de-Buch et se tiendra toute la journée du jeudi 23 septembre. Un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte pour quiconque souhaite y "renconter l'avenir" et les futures étoiles des hippodromes.

Le Grand Show Anglo se tiendra de nouveau sur l'hippodrome de La Teste en 2021, le jeudi 23 septembre prochain

 

"Rencontrer l'avenir". Tel sera le leitmotiv de cette huitième édition du Grand Show Anglo Course dont le rendez-vous 2021 a été fixé par le comité organisateur au jeudi 23 septembre, comme de coutume sur le champ de courses du Béquet, à La Teste-de-Buch. En effet, le Président de la Fédération Anglo Course, Paul Couderc, et les membres de l'équipe organisatrice de cet événement, constituée notamment de Sophie de Courval, Nadine Minvielle, Patrick Davezac, Philippe Giraud, Yan de Kersabiec et François Maillot, ont d'ores-et-déjà retroussé les manches et endossé le bleu de chauffe afin de préparer au mieux ce grand rendez-vous de tous les aficionados de la race.

 

L'affiche du Grand Show Anglo 2021, créée en collaboration par Jour de Galop avec PG Édition

 

Un événement qui n'a cessé de gagner en renommée depuis sa création, en 2014, du fait de l'extrême convivialité y régnant, incitant nombre de personnes, professionnelles des courses ou non, à se rendre en Gironde chaque année, mais aussi de par la réussite en piste des produits qui y ont été présentés, certains étant devenus de grands champions par la suite, comme Couleur Fauve ou encore Paban de France. Et ce n'est certainement pas ce début d'année 2021 qui prouvera le contraire, où pas moins de dix des treize épreuves réservées aux Anglo-Arabes, aussi bien en plat qu'en obstacle, ont été remportées par des "diplômés" du Grand Show Anglo, à savoir Hardi Blue Trois, Gareth de Larachi, Fira, Domino du Raynal, Le Touareg, Eausauvage Lanlore, Force Speciale H, Illywood Pontadour, Reddington, Frascati Lagarde. Des mêmes joutes au cours desquelles d'autres participant.e.s à cette même manifestation se sont également et âprement disputés les deux places restantes sur le podium.

 

Paban de France et Couleur Fauve, deux grands Anglo-Arabes de courses passés par le Grand Show Anglo de La Teste à 2 ans (© Robert Polin / France Sire)

 

"Rencontrer l'avenir" est donc une phrase collant parfaitement à cet événement se voulant support d'échanges professionnels, commerciaux, et internationaux (l'Italie avait été l'invitée d'honneur en 2020, ndlr), et où sont attendues de nombreuses personnes le jeudi 23 septembre prochain, sur l'hippodrome de La Teste-de-Buch - en croisant fortement les doigts pour que les conditions sanitaires le permettent - afin de voir et admirer pouliches et poulains Anglo-Arabes de 2 ans amenés à s'illustrer ensuite sur les verts écrins des hippodromes, pourquoi pas dès l'année suivante .

 

 

 

 

 


Voir aussi...

Agen et le Grand Show Anglo: Pierre Pilarski et Didier Guillemin marchent sur Illywood Boulevard

Élevée par Marie et François Maillot, Illywood Pontadour s'est imposée plaisamment ce lundi pour ses débuts à Agen, dans le Prix Corène, permettant à son propriétaire, Pierre Pilarski, et son entraîneur, Didier Guillemin, de conserver leur titre dans cette première épreuve plate pour Anglo-Arabes de 3 ans en 2021, où les trois places sur le podium ont été obtenues par d'anciennes participantes au Grand Show Anglo 2020.

Gagarin's Moon, un "pur" ayant pour tante une "Diane" des Anglos à 37.5% !

En s'attardant sur le pedigree du "pur" Gagarin's Moon, vainqueur hier pour ses débuts sur la fibrée cantilienne, on s'aperçoit que ce fils de Sea The Moon et d'une mère par Galileo n'est autre qu'un neveu... de la dernière "Diane" des Anglo-Arabes à 37.5%, Haya de Faust, sa grand-mère, Guarded, ayant rencontré certains des étalons arabes stationnés au Haras de Saint-Faust de la famille Larrieu, dans le Sud-Ouest.