Headman chez Géraldine Cillo, le sceau "Juddmonte" débarque en Saône Et Loire

29/11/2020 - Mercato des étalons
Jeune éleveuse et étalonnière qui voit grand, Géraldine Cillo accueillera un nouvel étalon en 2021 en Saône et Loire à l'élevage Figerro. Elle réalise son rêve de faire débuter un profil haut de gamme avec Headman, un double gagnant de Gr.2 par Kingman, issu d'une des plus grandes souches Juddmonte, dôté d'un modèle hors du commun. 

Le scultptural Headman débutera en Saône Et Loire en 2021 (APRH)

 

Géraldine Cillo est une femme pleine d'ambitions. Installée depuis très peu de temps à l'élevage Figerro en Saône Et Loire, elle a vite voulu évoluer, et passer des caps, accompagnée par son mari Rocco, lui aussi très investi dans l'activité. Aujourd'hui, la jumenterie de Géraldine a dépassé les 20 éléments, avec de grandes lignées. L'aventure étalonnage avait commencé avec l'aide de Jean Paul Gallorini, qui lui avait confié Nom de D'là, qui a doublé son carnet de bal à l'élevage Figerro. Depuis l'an dernier, c'est le confirmé Konig Turf qui a à son tour rejoint Géraldine. Mais voilà, le rêve de tout étalonnier est de toucher la perle rare, et de façonner du début à la fin la carrière de reproducteur d'un cheval. Ce rêve commence à prendre forme avec l'arrivée de Headman, un sculptural fils de la star Kingman, issu d'une des plus belles familles Juddmonte. 

 

Géraldine Cillo 

 

" Nous avions pour objectif avec mon mari Rocco d'investir dans un étalon haut de gamme, nous explique Géraldine. Headman a toutes les caractéristiques pour donner un tournant à notre activité. Déjà, il a le modèle, puisqu'il toise plus de 1m70. En piste, il a été très bon, en gagnant à 2 ans en Angleterre, puis en remportant 2 Gr.2 en France à 3 ans. Enfin, son pedigree est superbe, puisque son père Kingman est la star du moment, et qu'il descend d'une des plus belles lignées Juddmonte, où l'on retrouve les cracks Flintshire et Enable. Je pense qu'il a autant  les atouts pour produire des classiques en plat que pour améliorer une jumenterie d'obstacle. Le cheval arrivera bientôt, et nous annoncerons son tarif de saillie. Il y aura quelques parts proposées, en nombre limité. Juddmonte a gardé des breeding rights, et on espère avoir des juments d'Angleterre...!". Travaillé de longue date, le dossier Headman connaît une "happy end" pour Géraldine Cillo, qui a trouvé l'étalon de ses rêves, qu'elle va bien-entendu soutenir avec quelques-unes de ses meilleures juments, à l'image de Kruscyna, une gagnante de prix Bournosienne (Gr.3) qui a produit le champion d'obstacle irlandais Chacun Pour Soi. 

 

Headman dans le Guillaume d'Ornano à Deauville (APRH)

 

Headman a en effet beaucoup de caractéristiques pour réussir au Haras. Très estimé par son mentor Roger Charlton, il a débuté par une victoire à l'âge de 2 ans, malgré son modèle qui aurait laissé penser qu'il ne verrait pas les pistes avant l'année d'après. Il a confirmé tout le bien que l'on pensait de lui à 3 ans, en remportant successivement un gros handicap après une rentrée tardive, puis le Eugène Adam (Gr.2) en se baladant à Saint-Cloud. En août, il a de nouveau battu les meilleurs 3 ans français dans le Guillaume d'Ornano (Gr.2), en plaçant un rush final étourdissant. Headman a terminé sa campagne à 3 ans par une 5e place dans les Irish Champion Stakes (Gr.1), dans un lot exceptionnel. Il était devancé par Magical, Magic Wand, Anthony Van Dyck et Deirdre, qui comptent à eux quatre 11 succès de Gr.1. Il devançait tout de même Madhmoon (2e du Derby d'Epsom), Elarqam (Triple gagnant de groupe) et Hunting Horn (Double vainqueur de groupe, multiple placé de Gr.1). Cette performance valait d'ailleurs à Headman un rating de 118, très élevé pour une 5e place, qui lui aurait valu une victoire dans d'autres Gr.1...

 

Voir le coup de rein de Headman dans le Guillaume d'Ornano

 

Outre sa classe en piste, Headman descend d'une des plus belles lignées de Juddmonte Farms ( Khalid Abdullah). Sa mère Deliberate est une soeur du champion Flintshire, quintuple gagnant de Gr.1 et deux fois 2e de l'Arc. Elle a produit 3 black-types dont Headman. Elle est aussi une cousine de la formidable Enable, que l'on ne vous présente plus, et d' Apsis, le père de Les Beaufs, Bel Apsis, Dandy Du Seuil, ou encore Foofighters, meilleur anglo sur le steeple en 2020. Le père de Headman, Kingman, connaît un destin extraordinaire au Haras, étant déjà un leader européen, père de Persian King, Palace Pier, et qui vient encore de donner un gagnant de Gr.1 cette nuit aux Etats Unis. Sa production se vend à prix d'or sur les rings, et il a sailli la crème européenne, à l'image de Trêve cette année, et d' Enable l'an prochain... Une vraie référence, qui descend de la prolixe lignée mâle de Green Desert, qui a surtout performé en plat, mais qui peut aussi amener un vrai plus à l'obstacle, en témoigne la réussite dans cette discipline de Born To Sea. En bref, Headman a beaucoup d'atouts dans son jeu pour réussir. Géraldine et Rocco Cillo l'attendent de pied ferme à l'élevage Figerro, pour lancer l'aventure en 2021 ! 

 

La fameuse Enable, cousine de Headman (APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Palace Pier et la danse de la pluie de John Gosden dans le Prix Jacques Le Marois

Malgré des conditions éprouvantes, Palace Pier est parvenu à préserver son invincibilité en remportant le Prix Haras de Fresnay le Buffard-Jacques Le Marois (Gr.1), hier à Deauville, offrant un second succès dans cette épreuve à son entraîneur, John Gosden, après Kingman, le père de Palace Pier, en 2014, n'ayant jamais vu d'un bon oeil la pluie s'abattre sur le tracé deauvillais, bien que cela lui ait porté bonheur à deux reprises...