7ème étape Trophée National du Cross - Haras du Lion : qui pour prétendre à la couronne de Lyon-Parilly ?

02/06/2021 - Trophée National du Cross
Malheureusement disputé à huis-clos l'an dernier, le Grand Cross de Lyon-Parilly pourra se courir ce jeudi avec du public dans les gradins et notre équipe sur place pour vous faire vivre dans les moindres détails cette 7ème étape du deuxième Trophée National du Cross - Haras du Lion, auquel prendront part quelques solides têtes d'affiche comme Tequila Sun, Bucefal ainsi que les "cousins" Lucky Net Love et Netcam. On a hâte d'y être !

 

En dépit d'une année 2020 des plus délicates, avec une grande partie de ses réunions disputées à huis-clos pour les raisons que nous ne connaissons que trop bien, l'hippodrome de Lyon-Parilly a néanmoins vécu un grand moment en accueillant pour la toute première fois de son histoire l'an dernier des épreuves de groupe sur sa piste plate (Prix Greffulhe (Gr.3), Prix Cléopâtre (Gr.3) et Prix Corrida (Gr.2), ndlr). Ces courses, initialement programmées à Saint-Cloud et préparatoires aux belles joutes du premier semestre, sont en effet venues agrémenter de la meilleure des manières une réunion à laquelle le public rhônalpin ne manquerait pour rien au monde chaque saison : celle du Grand Cross de la ville.

 

 

HIPPODROMES DATES
Pau dimanche 17 janvier
Mont-de-Marsan lundi 1er mars
Lignières-en-Berry dimanche 14 mars
Strasbourg dimanche 18 avril
Vichy vendredi 7 mai
Rostrenen dimanche 23 mai
Lyon jeudi 3 juin
Corlay dimanche 20 juin
Le Pertre dimanche 18 juillet
Vittel dimanche 1er août
Granville dimanche 15 août
Pompadour dimanche 15 août
Le Pin-au-Haras dimanche 10 octobre
Saumur dimanche 24 octobre

 

Une épreuve longue de 5.200 mètres, parsemée de nombreux obstacles et autres difficultés "en terre", dont sont notamment ressortis victorieux de grands noms de la discipline du cross. Parmi eux, le "claustrophobe" All Ready, sacré double champion de France de cross-country au cours de son immense carrière et vainqueur du Grand Cross de Lyon en 1984 et 1985, année où il remportera ensuite le mythique Grand Cross de Craon (L.) pour l'entraînement du non moins légendaire Étienne Leenders. Graal de Chalamont a lui aussi réalisé le doublé dans cette épreuve, en 2003 et 2005, et ce après avoir fait sien... le Prix du Président de la République (Gr.3) sur la Butte Mortemart, à Auteuil ! Janimont n'était lui aussi pas en reste dans cette discipline et est à ce jour le seul cheval à avoir réussi à remporter le Grand Cross de Lyon trois années de suite, en 1993, 1994, et 1995. Autre champion de France de Cross-Country, Yanky Sundown a lui aussi réalisé l'exploit d'inscrire son nom à trois reprises au palmarès de l'épreuve reine du cross lyonnais, en 2013, 2014 et 2016. On aurait pu en citer d'autres. 

 

Yanky Sundown, un champion de France du cross-country triple lauréat du Grand Cross de Lyon (© Robert Polin)

 

C'est donc avec une joie non dissimulée que nos reporters chic et choc retrouveront l'hippodrome de Lyon-Parilly ce jeudi, avec (espérons-le !) le plus de monde possible sur le champ de courses, afin de vous faire vivre en direct l'avant, le pendant et l'après de cette nouvelle édition du Grand Cross de Lyon, support de la septième étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion deuxième du nom, et dont les huit prétendants à la couronne vous sont présentés ci-dessous.

 

1. Lucky Net Love (Propriétaire: Écuries Joubert & Couderc / Entraîneur: Emmanuel Clayeux / Jockey: James Reveley)

Propre frère par Network de la championne Net Lovely, quadruple lauréate de Gr.3 à Auteuil et deuxième d'un Prix La Haye-Jousselin (Gr.1), Lucky Net Love fait preuve d'une régularité exemplaire depuis ses débuts en cross-country. En effet, ce pensionnaire d'Emmanuel Clayeux a presque à chaque fois terminé sur le podium de ses 14 sorties dans la discipline, s'étant notamment imposé sur "la terre" de Moulins et de Lyon, en plus d'une excellente seconde place au début de l'année dans le Grand Cross de Pau (L.), battu seulement d'une courte-tête pour la victoire. L'hippodrome de Lyon-Parilly semble d'ailleurs parfaitement convenir à ce représentant de Patrick Joubert et Paul Couderc, puisqu'il s'y est également imposé en steeple en plus de d'autres places en haies, steeple, et cross. Un sérieux candidat au titre, d'autant qu'il sera de nouveau associé au très en forme James Reveley, vainqueur de ce Grand Cross de Lyon-Parilly il y a trois ans avec Virtus d'Estruval.

 

Lucky Net Love (© cfcross.eklablog.com)

 

2. Tequila Sun (Marc Nicolau / Marc Nicolau / Paulin Blot)

Grâce à un premier semestre 2021 de toute beauté, il n'est pas étonnant de voir Tequila Sun prendre la tête au classement provisoire de cette deuxième édition du Trophée National du Cross - Haras du Lion. En effet, cette pensionnaire défendant la casaque et l'entraînement du "Picador" landais Marc Nicolau (l'homme de Yanky Sundown, ndlr) a entamé l'année par un deuxième succès d'affilée dans le Grand Cross de Mont-de-Marsan, juste avant de se classer bonne bonne deuxième de celui de Fontainebleau (L.) puis de nouveau passer le poteau en tête il y a trois semaines, dans le Grand Cross de Vichy, et ce face à plusieurs concurrent(e)s qu'elle retrouve ce jeudi, à Lyon-Parilly. Cette fille de Kapgarde, élevée conjointement par Pascal Noue et Philippe Lutz, a d'ailleurs terminé troisième de ce même Grand Cross de Lyon (L.) l'an dernier et arrive au top de sa forme pour tenter d'améliorer ce classement ce jeudi, d'autant qu'elle retrouvera sur son dos l'expérimenté Paulin Blot, avec qui elle s'entend à merveille.

 

Tequila Sun, casaque blanche et bleue (© Christophe Morlat)

 

3. Black'n Roses (Hubert Despont / Hubert Despont / Alain de Chitray)

Premier des quatre 7 ans alignés au départ de ce Grand Cross de Lyon, Black'n Roses vient de pleinement rassurer son entourage en se classant quatrième du Grand Cross de Vichy il y a trois semaines, après deux sorties en demi-teinte dans les Grands Cross de Lignières et de Strasbourg. Auteur d'une excellente campagne 2020, auréolée notamment d'un succès dans le Grand Cross de Vichy, ce pensionnaire d'Hubert Despont aura l'avantage de connaître les spécifités du cross lyonnais par rapport à d'autres de ses rivaux. Ce fils de Bach, pur produit du Haras de Longechaux, a effectivement conclu deuxième à deux reprises sur "la terre" du Rhône, à chaque fois sur le tracé des 5.200 mètres qui nous intéresse. Très expérimenté dans la discipline du cross, ce dernier n'est pas incapable de venir jouer les trouble-fête à l'issue d'un bon parcours, que s'évertuera à lui donner son nouveau partenaire, Alain de Chitray.

 

Black'n Roses (© APRH)

 

4. Baba Stone (Emmanuel Sayet / Emmanuel Sayet / Matthieu Chailloleau)

Doyen de l'épreuve du haut de ses 12 ans, Baba Stone n'avait pu faire mieux que huitième de ce même Grand Cross de Lyon l'an dernier. Ce fils de Robin des Prés a ensuite pleinement rectifié la mire, terminant dans l'argent à chacune de ses cinq sorties suivantes. En effet, cet élève d'Emmanuel Sayet, avocat de profession dont il défend également la casaque et l'entraînement, est notamment ressorti victorieux à deux reprises sur le cross de Vittel, l'été dernier, puis il y a un mois sur celui de Lyon-Parilly, dans un très bon style et malgré la lourde charge de 71 kilos. Un hippodrome qu'il connaît sur le bout des sabots, non seulement pour s'y être déjà imposé mais aussi parce qu'il y a décroché plusieurs accessits par le passé, aussi bien en steeple qu'en cross. Associé au jeune Matthieu Chailloleau, ce vieux tonton sympathique tentera de mettre à profit sa grande expérience des lieux pour tenter d'accrocher la meilleure allocation possible.

 

Baba Stone (© APRH)

 

5. Dyams d'Anjou (SARL Mustang / Camille & Philippe Peltier / Kilian Dubourg)

Elle n'a certes pas encore passé le poteau en tête en cross-country, mais Dyams d'Anjou fait preuve d'une régularité exemplaire depuis ses débuts dans cette discipline. Entraînée en Anjou par Camille & Philippe Peltier, cette fille de Ballingarry a en effet obtenu de nombreux accessits sur "la terre" du Pont-Long au cours des deux derniers meetings d'hiver. La représentante de la SARL Mustang s'est même essayée à croiser le fer avec l'élite de la discipline depuis ce mois de février, terminant tout d'abord sixième du Grand Cross de Pau (L.), quatrième de celui de Fontainebleau (L.) puis deuxième de celui de Vichy dernièrement. Bien que découvrant le cross lyonnais ce jeudi, l'élève de Frédéric Duchêne et Christophe Denous semble plus que jamais proche de sa course et bénéficiera de l'aide précieuse de Kilian Dubourg pour, peut-être, enfin passer le poteau en tête dans la discipline du cross.

 

Dyams d'Anjou (© APRH)

 

6. Bucefal (Georges Lacombe / Gabriel Leenders / Clément Lefebvre)

Né dans le Cher, dans les prés du Haras de la Berthaudrie de son éleveur-propriétaire Georges Lacombe, Bucefal est l'un des éléments de grande classe au départ de ce Grand Cross de Lyon édition 2021. Entraîné en début de carrière par Éric Papon, chez qui il a gagné en plat et remporté son premier cross, à Mont-de-Marsan, ce fils de Pistolero s'est ensuite pleinement révélé sous la férule de Gabriel Leenders, remportant en 2018 l'Anjou-Loire Challenge (L.) et sa préparatoire (le Prix Bourgonneau, ndlr) avant de se classer second du Grand Cross de Craon (L.) cette même année. Un AQPS de grande qualité, également troisième du Grand Cross de Lignières et quatrième des Grand Cross de Pau (L.) et de Craon (L.) en 2019, qui vient d'effectuer une bonne rentrée début mai sur "la terre" de Compiègne, après presque un mois d'absence, en terminant deuxième de Prengarde, élément en devenir dans la discipline du cross. Arrivant avec suffisamment de travail et de fraîcheur derrière lui, il convient de retenir en priorité celui qui sera associé jeudi à la Cravache d'Argent en titre chez les jockeys d'osbtacle, Clément Lefebvre.

 

 

7. Netcam (Dominique Clayeux / Emmanuel Clayeux / Felix de Giles)

Autre vedette féminine des parcours de cross, Netcam a presque systématiquement conclu sur le podium de chacune de ses onze sorties en cross, si l'on excepte sa chute dans le Grand Cross de Pau (L.) 2020. Cette cousine de Lucky Net Love, élevée par Dominique Clayeux et entraînée par Emmanuel Clayeux, compte effectivement à ce jour pas moins de sept victoires dans la discipline, acquises sur les redoutés et redoutables parcours de Pau, Moulins, Lignières, ainsi que de Lyon-Parilly, à chaque fois avec Felix de Giles sur son dos, qu'elle retrouve ce jeudi. Si elle venait à l'emporter, cette fille de Network non dénuée de moyens permettrait à son entraîneur et à son jockey de remporter ensemble un troisième succès dans le Grand Cross de Lyon, après Tango Lido en 2015 et Cap Mix en 2019. (N.B: Emmanuel Clayeux a remporté le Grand Cross de Lyon à deux reprises déjà, ayant également sellé le lauréat de l'édition 2017,  Art And Co). 

 

Netcam (© Robert Polin)

 

8. Cartagena (Thierry Cyprès / Augustin de Boisbrunet / Étienne Capdet)

Jument AQPS dont les quatre succès acquis à ce jour ont  eu pour cadre les cross de Vichy, Nancy et Le Dorat (dont le Grand Cross de la ville en 2018, ndlr), Cartagena revient cette année le couteau entre les dents pour tenter de faire sien le Grand Cross de Lyon. Élevée par son propriétaire, Thierry Cyprès, cette fille de Fragrant Mix n'avait en effet trouvé sur sa route que le regretté Densovent pour lui barrer le chemin de la victoire l'an dernier. Pensionnaire du très adroit Augustin de Boisbrunet, Cartagena semble particulièrement se plaire sur "la terre" de Lyon-Parilly, elle qui, à défaut d'avoir passé le poteau en tête, a su se placer à chacune de ses quatre tentatives, souvent face à une opposition de qualité. Une autre chaude prétendante à la couronne, qui retrouve une situation au poids beaucoup plus favorable qu'en dernier lieu, et sur son dos un jeune jockey loin d'être maladroit en l'espèce d'Étienne Capdet.

 

Cartagena (© APRH)

 

QUE LE OU LA MEILLEUR(E) GAGNE !

 


Voir aussi...

6ème étape TNC - Haras du Lion : Rostrenen sous le charme de Belhom de Juilley et Adrien Fouchet

Du haut de ses 7 ans, et pour sa toute première sortie dans la discipline du cross, Belhom de Juilley a réalisé une véritable démonstration ce dimanche pour remporter le Grand Cross de Rostrenen, 6ème étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, associé au jeune Adrien Fouchet, dont la collaboration avec l'entraîneur manchois Patrice Quinton continue de porter ses fruits dans la discipline du cross.

5ème étape du TNC Haras du Lion : la guerrière Tequila Sun repousse ses limites à Vichy

Déjà une star au sein de son écurie, la brave Tequila Sun fait vivre à Marc Nicolau et toute son équipe une grande aventure en 2021. Après avoir décroché son black-type à Fontainebleau, la fille de Kapgarde passe un nouveau palier en remportant sa deuxième étape dans ce Trophée National du Cross 2021, dans le Grand Cross de Vichy. Voir le live, la Gopro et la galerie photo de Christophe Morlat.