1ère victoire avec un AQPS pour American Devil

12/05/2020 - Zoom Etalon
Arrivé en 2020 au Haras du Grand Chesnaie pour saillir une jumenterie d'obstacle, American Devil a vu son premier produit AQPS gagner aujourd'hui à Moulins. Le 4 ans Gamalco, un des rares demi-sangs par le fils d'American Post, a été élevé en Alsace par Jean-Philippe Schaller, qui entraînait la mère Princess Alco. 

American Devil ouvre son compteur chez les AQPS !

 

Après de bons débuts au Haras, auréolé de plusieurs vainqueurs en plat, American Devil est passé des boxes du Haras de Grandcamp à ceux du Grand Chesnaie en 2020. En effet, de bons bruits accompagnaient ses premiers poulains dressés sur les obstacles, et il allait ainsi trouver une jumenterie plus adaptée dans l'Ouest. Le fils d'American Post a aujourd'hui passé un cap important, en sortant son premier vainqueur AQPS. C'est un résultat d'autant plus remarquable qu'il avait sailli un nombre très limité d'AQPS lors de ses premières saisons de monte en Normandie.

Coraline, la grande soeur de Gamalco, qui portait la casaque de son éleveur Jean-Philippe Schaller. 

 

C'est à Moulins que l'évènement s'est produit, via le 4 ans Gamalco, issu de sa toute première génération. Ayant débuté très modestement au Mans à 3 ans, le pensionnaire de Jerry Planque a montré un tout autre visage dans l'Allier pour sa rentrée, en gagnant de près de 5 longueurs. Ce poulain a été élevé en Alsace par Jean Philippe Schaller, en association avec Benoit Klein et Philippe Lefèvre. Jean Philippe Schaller, ancien gentleman-rider et permis d'entraîner, était le mentor en piste de la mère Princess Alco, une fille de Dom Alco qui n'a pas brillé sur les pistes. En revanche au Haras, elle a donné la bonne Coraline, gagnante de 8 courses en plat et en obstacle sous la casaque maison, déjà chez Jerry Planque. Coraline est aujourd'hui à l'élevage Schaller, et est promise pour sa première année à Honolulu. American Devil franchit quant à lui un cap important, et attend désormais son premier gagnant en obstacle, ce qui ne saurait tarder. En attendant, voici 2 de ses foals nés cette année au Haras de Quétieville, à qui il appartient.

 

 

Mâle par American Devil et Risky Nizzy.

 

Femelle par American Devil et Goldfieber. 


On en parle dans l'article

Voir aussi...