Central Park West offre une première victoire à Martinborough

08/06/2020 - Zoom Etalon
Seul fils de Deep Impact à effectuer la monte en France, Martinborough voyait sa première génération de 2 ans fouler les pistes cette année. Et c’est Central Park West, un pensionnaire de Jean-Philippe Dubois qui est pour beaucoup dans l’arrivée de Martinborough sur notre sol, qui lui a offert son premier succès en tant qu’étalon, associé au très en forme Pierre-Charles « PC » Boudot. 
 
Central Park West, premier gagnant pour Martinborough en tant qu'étalon
(© APRH)
 
 
En remportant le Prix Claude Monnet ce lundi sur les 1.100 mètres ligne droite de l’hippodrome de Dieppe, Central Park West a permis non seulement à Pierre-Charles Boudot de parfaire ses impressionnantes statistiques depuis la reprise des courses en France (35 victoires avant ce lundi), mais également à son père, Martinborough, de s’illustrer pour la première fois en tant que reproducteur. Attentiste en quatre/cinquième position, Central Park West a été décalé par son partenaire à cinq cent mètres du but mais, contré par Prosecco (Starspangledbanner) à son extérieur, est revenu le long de la corde dans les derniers trois cents mètres et a remis un bon coup de reins pour régler Oneonechop (Kheleyf) et Prosecco dans les derniers hectomètres de cette épreuve.
 
 
C'est un poulain élevé par Jean-Philippe Dubois, issu de la double lauréate en piste Rapid Transaction qui a également donné Fastidious, un gagnant du Prix de La Huderie à Deauville et multiple placé de Listed. D’ailleurs, le fils du « Chef » Jean-Pierre Dubois est pour beaucoup dans l’arrivée en France du père de Central Park West, Martinborough. Fils de la légende Deep Impact, véritable star au Japon pour y avoir brillé en tant que coursier - douze victoires dont sept Gr.1 - mais également en tant que reproducteur - père de nombreux gagnants de Gr.1 dont font partie Study Of Man, A Shin Hikari, Saxon Warrior, Beauty Parlour, Glory Vase, ou encore Gentildonna -, Martinborough est arrivé à l’orée de la saison de monte 2017 au Haras de Grandcamp d’Éric Lhermite où il a sailli 71 juments au profil des plus variés. En effet, Jean-Philippe Dubois avait alors déclaré à l’époque : " Nous (avec Guy Cherel et Éric Lhermite, ndlr) avons choisi ce cheval car on cherchait un fils de Deep Impact en priorité, compte tenu de la réussite de cet étalon au Japon et sa rareté en Europe. Il a sailli des juments avec des profils mixtes, c'est à dire des poulinières de plat mais aussi d'obstacle, y compris quelques AQPS ».
 
 
 
Martinborough
 
 
À l’heure actuelle, ce double lauréat de Gr.3 est le seul fils de Deep Impact à faire la monte en France et a déjà sailli plus de 200 juments depuis son arrivée en 2017, aussi bien à vocation plat qu’obstacle, laissant présager de belles choses pour le reste de l’année ainsi que l’an prochain, avec ses premiers 3 ans en piste. Affaire à suivre…

 

Retrouvez Martinborough au Haras de Grandcamp lors de la Route des Étalons 2018

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Zoom Etalon

Dabirsim: tentez votre chance pour gagner une saillie gratuite de l'Étalon Noir !

À l’occasion de la saison de monte 2020, Simon Springer décide de lancer un grand jeu auquel peuvent participer tous les éleveurs désireux d’obtenir un jour un rejeton de son champion, Dabirsim. En effet, pour peu que la production de ce dernier n’atteigne pas les 70 victoires en course cette année, tous les participants ayant répondu au défi lancé par l’homme à la tête de Normandie Pur-Sang se verront offrir la saillie. Une offre nouvelle, particulièrement alléchante, et marque de l’estime portée par l’entourage de l’Étalon Noir qui, année après année, continue de faire parler de lui aux ventes et sur les hippodromes français et européens.