Leurs premiers 3 ans en 2021 (4/9) : Karaktar

26/03/2021 - Zoom Etalon
  Après avoir fait le tour des étalons de première production en plat, attaquons-nous au registre de l'obstacle ! Des performances au pedigree, en passant par une analyse de la première saison de monte et des chevaux à l'entraînement, vous saurez tout sur ceux qui constituent peut-être la relève de l'obstacle français. Continuons avec Karaktar, stationné au Haras de Cercy.

 

Karaktar au Haras de Cercy 

 

 Ses performances : "un cheval d'Arc" selon Alain de Royer Dupré 

Selon Alain de Royer Dupré, Karaktar aurait été un cheval d'Arc sans ses pépins de santé. Et dieu sait que l'homme de Zarkava, Dalakhani, Pride et tous les autres sait de quoi il parle. A 2 ans déjà, Karaktar montrait sa qualité en piste. 3e du futur gagnant de Gr.1 Epicuris pour ses débuts, il remportait ensuite son maiden en toute facilité, avant de se placer 3e du prix Thomas Bryon (Gr.3). Pour son retour à 3 ans, Karaktar découvrait avec bonheur les 2100m en s'imposant de toute une classe dans le prix François Mathet (listed), par 7 longueurs ! Il enchaînait avec une démonstration dans le prix Noailles (Gr.3), ce qui l'avait logiquement placé dans les favoris du Jockey Club. Malheureusement, il a eu un tout petit pépin de santé, qui lui a fait faire une contre-performance dans la belle. Revenu en septembre, Karaktar enlevait sa dernière course, le prix du Prince d'Orange (Gr.3), cette fois ci en luttant comme un vrai dur. Karaktar n'aura jamais pu être le cheval d'Arc que Alain de Royer Dupré voyait en lui avec ces contretemps, mais il a tout de même prouvé sa classe. 

 

Etalons au palmarès du prix du Prince d'Orange: Omnium II, Motrico, Carmarthen, Tanerko, In The Wings, Apple Tree, Literato, Intello...

Etalons au palmarès du prix Noailles: Tanerko, Val De Loir, Bering, Pistolet Bleu, Fragrant Mix, Ballingarry, Voix du Nord, Gentlewave, Soldier Of Fortune, Planteur...

 

Karaktar en piste dans le prix Noailles (APRH)

 

Son père : High Chaparral, le champion père de champions

Vainqueur de 10 de ses 13 sorties, High Chaparral a été un modèle de consistance au haut niveau. Gagnant à 2 ans du Racing Post Trophy, puis auteur du doublé Derby Anglais / Irish Derby, il a fini sa saison de 3 ans avec une victoire dans la Breeders' Cup Turf, qu'il a reconquis à 4 ans après une autre victoire de prestige dans les Champion Stakes. Le fils de Sadler's Wells, un remarquable chef de race interdisciplinaire, a réussi à devenir important en plat comme en obstacle. Dans la première discipline, il a donné des champions tels So You Think, Toronado, Rekindling, ou encore Free Eagle. Ses fils précités, particulièrement Toronado et Free Eagle, connaissent une belle réussite au Haras, et le 2e tend à s'affirmer en obstacle. High Chaparral est lui-même, bien qu'il soit rare en obstacle, le père du phénoménal Altior, considéré comme l'un des meilleurs "2 miles chasers" de l'histoire des courses outre-Manche. En bref, High Chaparral a réussi à transmettre sa constance et sa longévité au plus haut niveau, un atout de taille pour séduire les éleveurs. 

 

High Chaparral, un étalon qui a bien fait dans beaucoup de registres !

 

 

Sa lignée maternelle : des "Aga Khan" qui sautent ! 

Nous connaissons bien évidemment la propention importante qu'a l'élevage Aga Khan à sortir des chevaux d'obstacle. Karaktar est ainsi le frère de Karezak, qui s'est plusieurs fois placé de Gr.1 en haies en Angleterre. La famille a révélé des chevaux de tenue capables même d'être black-type en obstacle, à l'images de Kasthari, vainqueur de la Doncaster Cup puis 3e de Gr.2 en steeple. Descendant d'une femelle vite et précoce, la famille a peu à peu tendu vers la distance, et donc logiquement vers les obstacles. Karaktar a la chance de combiner ces gênes précieux, en plus d'avoir été tout bon en plat. 

Frère de Urban Sea et champion des pistes, King's Best est le père de mère de Karaktar. A l'origine des champions Eshin Flash et Workforce, il a aussi tracé en obstacle, son fils Creachadoir étant par exemple le père de Footpad ou encore Lolly Flight. King's Best faisait surtout des chevaux très durs, et qui duraient dans le temps. Cela lui a permis de donner naissance à quelques bons sauteurs comme Amarantine, His Excellency, et King's Socks. Bon père de mères en plat (cf Queen's Trust et Ervedya), il réussit pareillement en obstacle, ses filles étant à l'origine de Matfog (Grand Steeple de Compiègne Gr.2), Soldier's Queen, Lough Kent... Le grand père maternel de Karaktar n'est autre que Kahyasi, dont l'influence sur l'élevage de sauteurs n'est plus à prouver. Il est le père de Kasbah Bliss, Pythagore, Chegei Has, Top Of The Sky, Full Jack et tous les autres. Son fils Khalkevi est un père de sauteurs confirmé, et ses filles sont à l'origine de multiples champions comme Zarkava en plat, et Zarkandar, A Plus Tard, Dame de Compagnie, ou encore Caid du Berlais. C'est du solide ! 

 

King's Best, un champion bien né qui s'est illustré au Haras 

 

Analyse de la première saison de monte

Acheté 110 000 € à ARQANA en fin de carrière, Karaktar a débuté au Haras de Cercy avec 74 saillies en première saison. Il a déjà affiché un beau taux de fertilité, puisque 51 produits sont nés en 2018. Karaktar a surtout été soutenu par la jumenterie d'obstacle du Centre-Est, avec beaucoup d'AQPS, et de très bonnes juments. Le Haras de Saint Voir a été un soutien massif en première saison, avec plusieurs poulinières de grande naissance. Par ailleurs, il est intéressant de noter que Karaktar a aussi reçu une petite jumenterie de plat... Voici une liste non exhaustive des juments saillies en 2017 par Karaktar, ayant donné naissance à un produit: 

 - Millesimée: mère de Un Beau Matin, Général Nous Voilà, soeur de Sortie de Secours, Hard Rock, Un Jour ou l'autre
- Moskoville: mère de Vieux Morvan, soeur de Vaniteux, tante de Flying Startandco
- Baie: gagnante du prix Finlande (listed), Soeur de Baldwina (prix Pénélope Gr.3)
- Naiade Mag: mère de Vroum Vroum Mag, Cabriole Mag, Dandy Mag
- Barcelone: mère de Henares (prix Samaritain 2020), soeur de Campero, cousine de Delta Work
- Maitresse de Maison: mère de Tir Au But, Gaiete de Coeur et Haut les Coeurs 
- Mona de Vassy: mère de Lisa de Vassy (placée de listed en plat) et Moriko de Vassy (gagnant en débutant d'un bumper)
- Praline d'Ainay:nièce de Fleur d'Ainay, Crystal d'Ainay, Flower des Champs, Etoile d'Ainay

 

Le prometteur Haut les Coeurs a une soeur par Karaktar (APRH)

 

Les premiers 3 ans : l'armada d'Emmanuel Clayeux ! 

10 produits de Karaktar sont déjà à l'entraînement, dont 5 chez Emmanuel Clayeux, qui sont majoritairement des AQPS. Ile O Vent, la soeur de Vieux Morvan, avait été engagée dans la première course plate d'AQPS à Lignières. Les autres produits sont chez Hugo Mérienne, Gabriel Leenders, Alain Couétil, Etienne et Grégoire Leenders et Nicolas de Lageneste, des hommes qui connaissent de la réussite en plat comme en obstacle. Les poulains de Karaktar étaient très jolis, et ont bien évolué en chevaux puissants, qui vont certainement avoir une classe de plat transmise par leur père, ce qui peut-être intéressant à suivre dans le programme de sélection AQPS. En bref, Karaktar est peut-être en bonne position pour briller tôt avec ses 3 ans, qui sont dans de bonnes maisons et laissent entrevoir quelques promesses. Sa première saison a été l'occasion de rencontrer des poulinières prouvées, et si tout va bien, nous verrons des Karaktar cette année, à coup sur !

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...