Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Demain : Saratoga Springs, New York
The Saratoga Fall Sale
newmarket - du 17/10/2019 au 18/10/2019
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - du 23/10/2019 au 25/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 01/11/2019
Autumn Horses in Training Sale

Yearlings Arqana 2017 - Bilan J3 : clap de fin et merci grande soeur

22/08/2017 - Ventes Ă©levages
Les ventes de yearlings d’août se sont achevées ce lundi sur une note positive et sur un dernier top à 400.000€ pour une fille d’Invincible Spirit, une somme boostée en partie par l’update de sa grande sœur Polydream. Retour sur cette troisième et dernière journée avec bilan, vidéos, photos et différés.
 
 
VOIR LES RESULATS COMPLETS ET LES DIFFERES DU JOUR 3
 
 
Une troisième et dernière journée de vente a constitué l’édition 2017 de la vente de yearlings Arqana. Les chiffres globaux sont encore et toujours encourageants : si le chiffre d’affaires de 40.595.667€ en 2016 n’a pas été dépassé (38.875.500€ cette année) voire même si le pourcentage de vendus n’a lui non plus pas progressé restant à hauteur de 76%, l’indice du prix moyen a tout de même progressé de façon accrue allant de 152.566€ en 2016 à 166.554€ cette année. Il faut surtout rajouter et rappeler que 35 yearlings de moins avaient été présentés pour ces ventes d’août par rapport à l’exercice 2016.
 
Au niveau de la vente dans sa globalité, l’Ecurie des Monceaux a fini une nouvelle en tête devant le Haras d’Etreham, le Haras de Montaigu, le Haras des Capucines et La Motterraye Consignment. Chez les acheteurs, Shadwell a terminé en tête avec 9 lots devant le trio Mayfair/Doyle/Coolmore, Kerri Radcliffe et le Hong Kong Jockey Club encore très actif en ce dernier jour. Et pour cause, Mark Richards a terminé tête de liste des acheteurs de ce lundi avec 5 nouvelles acquisitions.
 
La dynamique des nouveaux investisseurs a continué lorsque Didier Guillemin a enchéri sur le lot 269, un fils du jeune Charm Spirit acheté 100.000€. Le frère de Super Célèbre et Super Lina sera le tout premier pur-sang d'un heureux propriétaire au trot, Pierre Pilarski, le propriétaire du champion Bold Eagle.
 
 
Voir la vente du top price du jour 3, la soeur de Polydream par Invincible Spirit vendue 400.000€
 
Le top price de ce lundi a été porté par la spectaculaire victoire de Polydream dans le Prix du Calvados (Gr.3) couru samedi dernier. Quel est le rapport me direz-vous ? Il se trouve que Polydream est la sœur cadette du lot 234 adjugée 400.000€. A la sortie du catalogue, cette même Polydream, entrainée pour les Wertheimer par Freddy Head n’avait pas encore débuté. Il se trouve qu’elle débute et gagne l’important Prix de Lisieux à Deauville à la fin du mois de juillet. Samedi dernier, rebelote, la fille d’Oasis Dream âgée de 2 ans s’adjuge un Gr.3 en restant invaincu en deux sorties. Merci grande sœur !
 
Il faut également préciser qu’avant Polydream, sa mère Polygreen avait déjà produit la double gagnante de Listed et multiple placée de groupe Evaporation ainsi que le placé de Stakes Ankle. Car cette origine est issue d’une famille exploitée par les Wertheimer depuis presque 100 ans (relire l’article de Xavier Bougon). Ce lot 234 est passé dans le giron de l’Ecurie des Monceaux après l’achat de la mère Polygreen en décembre 2015 pour 200.000€ à l’amiable alors qu’elle était pleine d’Invincible Spirit et donc du futur top price.
 
Cette fille d'Invincible Spirit est le 10e produit de Polygreen mais le 1er né pour le compte de l'Ecurie des Monceaux ©APRH
 
Associée sur cette pouliche avec Framont Limited, Beauregard Bloodstock (une entité gérée par Henri Bozo) ou encore les frères Girard, l’Ecurie des Monceaux a vendu sa pouliche à Meridian International et David Redvers. Il s’agit de la même association ayant acheté la sœur de Wings Of Eagles à savoir Qatar Racing et le nouveau client chinois de Ghislain Bozo. Un grand nombre d’enchérisseurs avaient placé leurs pions pendant la bataille et notamment Ross Doyle qui a arrêté d’enchérir à 280.000€ et encore Gérard Larrieu de Chantilly Bloodstock qui agissait pour le compte de Jean-Louis Bouchard. Mais le dénouement de l’affaire aurait pu être totalement différent car Prime Equestrian a mis une enchère à plus de 400.000€ alors même que le marteau de Maître Bernard de Reviers était tombé. Evidemment, cette enchère n’a pas pu être prise en compte….
 
Nous avions déjà évoqué le cas du Hong Kong Jockey-Club précédemment. Son représentant Mark Richards a en effet acheté le 2e top de la journée à 300.000€, un fils de Frankel et Noelani protant le lot 219. L’acheteur a déclaré après coup qu’il avait déjà essayé de se procurer des produits de Frankel l’année dernière mais les prix restaient trop élevés.
 
 
 Vu les débuts au haras de Dabirsim, il fallait bien que l’un de ses produits figurent dans un top, c’est le cas avec ce lot 201, une pouliche vendue 270.000€ à Mandore International Agency, à savoir le 3e top de la journée.
 
Pour en terminer avec le top 5, signalons en même temps deux achats de propriétaires américains et non des moindres. "Le bulldog de la finance" Martin Schwartz a acheté le lot 313, une fille d’Iffraaj pour 260.000€ en battant Prime Equestrian. Son courtier Michel Zerolo a signé le bon via son agence Oceanic Bloodstock. En provenance du Haras de Grandcamp, une fille de Le Havre sœur de Calling Out et de la récente gagnante de groupe Vue Fantastique, tous trois élevés au Haras de Maulepaire, a fait tomber le marteau à 255.000€. Ce lot 318 a été élevé comme ses frères et sœurs par John et Gill Studd (relire l’article concernant cette famille maternelle paru après la victoire de Vue Fantastique dans le Prix de Psyché).
 
L’acheteur Obi Agent a pour nom Leonardo Gatto Roissard, un italien affirmant avoir acheté la pouliche pour le compte de Peter Brandt de White Birch Farm qui réinvestit massivement depuis plusieurs mois dans les pur-sangs en achetant entre autre Sistercharlie et Precieuse. Le match a été dur pour s’adjuger cette fille de Le Havre et Steve Burggraf en a fait les frais en étant le sous-enchérisseur. Dépité après avoir été battu, l’homme de Big Fernand et de l’Ecurie de Montlahuc a néanmoins été très fair-play en saluant son opposant.
 
Leonardo Gatto Roissard ©APRH
 
Et les tops du jour 3 sont... (en termes de chiffres d'affaires)

On en parle dans l'article