Flasher et la famille Artu à la vitesse de l'éclair sur les bords de l'Allier

23/07/2020 - Actualités
Déjà lauréat de Gr.3 en 2018 pour avoir fait sien le Prix de l'Isle-Briand au Lion d'Angers, Flasher a remis le couvert hier soir en remportant avec brio le Prix de l'Union des AQPS du Centre-Est lors de la troisième journée de la Grande Semaine de Vichy. Une victoire partagée en famille puisque c'est toute la famille Artu qui se cache derrière la réussite de ce fils de Montmartre, l'ayant élevé, entraîné et monté en course ! 

Damien Artu peut flatter Flasher, désinvolte lauréat du Prix de l'Union des AQPS du Centre-Est (Gr.3) hier à Vichy

 

Gagner une course, c'est bien. Remporter un groupe, c'est encore mieux. Mais lorsque l'éleveur, le propriétaire, l'entraîneur et le jockey du cheval gagnant d'une épreuve de cet acabit portent tous le même nom de famille, les émotions de la victoire sont tout bonnement décuplées. Une formidable parenthèse enchantée qu'a  pu vivre hier toute la famille Artu grâce au succès de Flasher dans le Prix de l'Union des AQPS du Centre-Est (Gr.3), un fils de Montmartre élevé par Marie, Damien et Jean-Yves Artu, défendant la casaque et l'entraînement, du père, Jean-Yves, et qui était monté pour l'occasion par son fidèle partenaire, Damien, gentleman de talent comptant parmi les meilleurs en France.

Tout de suite bien parti, Flasher a tout d'abord occupé la tête et la corde d'un peloton en file indienne durant la première partie du parcours avant de se décaler vers le milieu de la piste en face et, après avoir attendu le poteau des 300 derniers mètres pour prononcer son effort, est très bien reparti sous les attaques pour s'imposer comme à la parade, ralliant le poteau en tête détaché de Farafra (Martaline), très bonne deuxième devant le grand favori Gingermix (Sunday Break), qui vient compléter le podium de cette épreuve. 

 

 

Invaincu en course lors de ses trois premières tentatives, ponctuées par un premier succès black-type lors du Prix de l'Isle-Briand (Gr.3) sur l'hippodrome du Lion d'Angers en 2018, Flasher avait ensuite conclu troisième du Prix Antoine de Vazelhes - Critérium du Centre (Gr.3) puis quatrième du Prix Bourbonnais (Gr.2) à Saint-Cloud avant d'observer une interruption de 20 mois. Auteur d'une bonne rentrée, terminant deuxième du Prix du Bois Morand ici-même, à Vichy, quelques jours après la fin du confinement en France, le représentant de la famille Artu a quelque peu déçu lors de sa sortie suivante, terminant "seulement" septième du Grand Prix des APQS à Nantes, sans doute peu aidé par le tracé si particulier du Petit Port.

 

Montmartre, seigneur en son domaine au Haras du Hoguenet

 

Gris comme son père, Montmartre, un étalon très utilisé et qui a souvent bien réussi à la famille Artu, étant également le père de Bebe d'Amour, double gagnante de Listed (Prix Belle de Nuit à Saint-Cloud et Prix Zarkava à ParisLongchamp) ainsi que d'Amour à Papa, deuxième du Prix de Diane (Gr.1), Flasher est un fils d'Une Nana, lauréate en débutant à Lisieux tout comme sa mère, Jiva II, gagnante de deux courses plates et à l'origine de nombreux gagnants ayant procuré de grandes joies à tout le clan Artu comme Richemont (9 victoires et 42 places en 63 sorties), Terreur (4 victoires en plat, steeple, cross), Very Cash (Prix de l'Isle-Briand), Allright (Prix Richard de Gennes à Craon) ou encore Bricquebec (Prix El Paso III en haies, à Compiègne). Sous la troisième mère, on retrouve le nom de Nice Donna, une gagnante de la 106ème Grande Course de Haies de Pau en 1993, déjà sous la selle et l'entraînement de Jean-Yves Artu. Une sacrée histoire de famille !

 

Damien, Carole et Jean-Yves Artu, aux côtés de Flasher lors de sa victoire dans le Prix de l'Isle-Briand (Gr.3) en 2018 (© JDG)

 

Véritable adepte du tracé vichyssois, avec deux victoires et deux accessits pour quatre essais sur cette piste, Flasher est encore tout neuf du haut de ses cinq printemps et semble plus que jamais en mesure d'offrir  de nouveaux moments de liesse à toute la famille Artu, autour de lui depuis sa naissance.


Voir aussi...

Focus Elevage

Goldie Star, le premier Gr.3 du jeune Jérôme Gandon

Il s’en sera fallu d’une tête, mais Goldie Star, entraînée par Alain Couétil, tient enfin sa première victoire de groupe chez les AQPS après son succès dans le Prix d’Estruval (Gr.3), ce mardi à Saint-Cloud. Appartenant à la Gold and Blue Ltd., elle fait partie des premiers-nés du Haras des Pierres Follets et offre ainsi sa première victoire « classique » à son jeune et dynamique animateur, Jérôme Gandon.