La nouvelle Écurie de la Ridaudière commence à prendre forme

18/02/2021 - Focus Débourrage
Lancé corps et âme depuis le début de l'automne dans la reconstruction de son Écurie de la Ridaudière à Bécon-les-Granits, en Anjou, David Lumet nous a ouvert ses portes la semaine passée afin de vous donner un petit aperçu de ce qui a déjà été réalisé et de ce qui reste encore à achever avant le Show Lumet du 21 août prochain. Tour de cour avec le contremaître du chantier !

 

Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Si cela fait déjà depuis les années 1990 que David Lumet s'est installé sur la commune de Bécon-les-Granits pour y ériger de toutes pièces une structure de débourrage/pré-entraînement devenue aujourd'hui une référence dans l'Hexagone, ce dernier a décidé de remettre son Écurie de la Ridaudière au goût du jour, en y reconstruisant, à la force des bras et la sueur du front, des installations beaucoup plus modernes, bénéfiques non seulement pour ses pensionnaires équins mais également pour toutes les personnes s'en occupant au quotidien.

 

David Lumet, aussi à l'aise à dresser de jeunes chevaux qu'une rutilante pelleteuse

 

Aidé dans ce projet pharaonique par une équipe des plus dévouée composée de véritables bourreaux de travail et dirigée de main de maître par le maestro de la barre à débuller et ni plus ni moins chef de chantier, Samuel Lumet (son fils), David Lumet se dit déjà très satisfait d'avoir pu terminer presque 1/3 de sa nouvelle écurie. Ainsi, trois nouveaux barns composés de 12  grands boxes chacun ont d'ores et déjà vu le jour et sont déjà habités par des occupants faisant preuve d'un calme olympien depuis qu'ils y ont élu domicile, avec foin à volonté, excellente luminosité et vue imprenable sur les copains d'à côté. 

 

David Lumet et son fils, Samuel, respectivement contremaître et chef de chantier de l'Écurie de la Ridaudière 2.0

 

Bottes enfilées, râteaux affutés et camion toupie en ordre de marche, David Lumet et toute son équipe étaient affairés à couler 700 m2 de béton la semaine passée, où ont depuis été posés les premiers parpaings servant à édifier deux nouvelles rangées de 12 boxes chacune, et que devront étrenner très bientôt quelques autres des pensionnaires de l'Écurie de la Ridaudière. S'il y a encore beaucoup de pain sur la planche, les Lumet "père & fils" n'en restent pas moins motivés et déterminés à achever le gros du chantier d'ici la mi-mai, date où ils devront ensuite se consacrer à la récolte de leur foin et à la préparation des prochains participants au Show Lumet, qui est cette année prévu le samedi 21 août prochain. Toujours à Bécon-les-Granits, dans le Maine-et-Loire, et en association avec Arqana... mais dans une strucuture flambant neuve !

 

GALERIE PHOTOS

 

 

 

 

 

 

Alexandre Martineau, aux chevaux le matin, et aux parpaings l'après-midi !

 

Car oui, pendant ce temps-là, le pré-entraînement des jeunes recrues continue

 

 

Le beau Rootster, vainqueur du dernier Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L.), actuellement au repos chez "Maman" Catherine et Papa "David", dans sa nouvelle chambre de l'Écurie de la Ridaudière, où il est né et a grandi

 

Elle est pas belle la vie, dans les nouvelles installations de David Lumet ?


On en parle dans l'article

Voir aussi...