Rêves de cracks...au Haras de Magouët

21/07/2020 - Focus Elevage
Patrick Lemarié, le "big boss" de Le Temple Automobiles, fournisseur officiel des bolides de la France Sire Mobiles, est avant tout un éleveur passionné, à la tête du Haras de Magouët, en Loire-Atlantique, aux cotés de sa femme, Marie-Thérèse. Des éleveurs de bons chevaux tels Got Fly, Gothatir, ou encore Got Sun, qui ont plaisir à vous faire découvrir les Brizais nouveaux nés cette année.

Patrick Lemarié, discutant de l'avenir avec sa jeune garde du Haras de Magouët

 

 

 

Passionné par les chevaux depuis toujours, qu’ils soient debout sur leurs quatre jambes ou bien sous le capot d’une voiture, Patrick Lemarié gère de main de maître Le Temple Automobiles depuis 40 ans maintenant, une concession de véhicules et d’utilitaires située à Vigneux-de-Bretagne, en Loire-Atlantique, comptant comme clients de nombreux professionnels du monde des courses, avalant de (très) nombreux kilomètres chaque année dans le cadre de leur profession, vos humbles serviteurs les premiers.

 

Une partie de la team France Sire avec Flying Berlingo, un produit né et élevé au Temple Automobiles de Patrick Lemarié, véritable adepte des courses de longue distance


Une structure créée de toute pièce par Patrick Lemarié au début des années 1980 tout comme le Haras de Magouët, qu’il gère aujourd’hui du côté de Campbon, au nord-ouest de Nantes, avec sa femme, Marie-Thérèse, indispensable au bon fonctionnement de l’établissement et toujours là pour aider au moment des poulinages. Un élevage très présent aux ventes, dont les produits sont généralement présentés par le Haras de Grandcamp d’Éric Lhermite, un ami de longue date, mais qui s’est également illustré sur les hippodromes de par les bons résultats de leurs élèves dans les deux disciplines du galop, aussi bien en plat qu’en obstacle, tels Blue Card (2e Prix Occitanie, L.), Got Fly (1e Prix Georges Trabaud, L. et 2e de Gr.1 à Sha-Tin), Gothatir (Grand Steeple-Chase de Deauville, L.) ou encore Got Sun (16 victoires dont Grand Steeple-Chase du Lion d’Angers, L. ; Grand Steeple-Chase et Grand Steeple-Chase d’Automne à Toulouse).

 

Gothatir, pur produit du Haras de Magouët, le jour de sa victoire dans le Grand Steeple-Chase de Deauville (L.) en 2017


Alors que Rhodafrost est venue apporter une première victoire à l’élevage de Marie-Thérèse et Patrick Lemarié cette année en triomphant sur les 1.400m du toboggan de ParisLongchamp, ces derniers ont le plaisir de vous présenter le nouveau cru 2020 du Haras de Magouët, avec notamment des foals issus d’étalons de première production, tels Seahenge et Beaumec de Houelle, ou d’autres plus confirmés à l’instar de Dabirsim et Reliable Man, sans oublier quelques yearlings parés de l’affixe « du Brizais », comme tous les chevaux d’obstacle nés et élevés dans les prés des époux Lemarié.

 

Débutons la visite avec ce mâle par Seahenge, étalon au Haras de la Haie Neuve, et Heather Flower, une fille d'Heather Rose, gagnante en Allemagne, et nièce du champion aux quatre Gr.1, Hurricane Run, lauréat notamment du Prix de l'Arc de Triomphe en 2005.

 

Poursuivons avec cette jolie femelle de La Trattoria, multiple placée de Listed sur les obstacles de la Butte Mortemart, et de Beaumec de Houelle, un fils du grand Martaline entré étalon au Haras de Montaigu après une magnifique carrière de courses auréolée de 5 victoires dont une dans le Prix Cambacérès - Grande Course de Haies des 3 ans (Gr.1)

 

Place à cette femelle de Dabirsim, étalon au Haras de Grandcamp, et de Mowaajaha, la mère de 4 vainqueurs dont Mowaeva, gagnant à deux reprises et 4e du Prix Roland de Chambure (L.) l'an dernier.

 

Terminons chez les foals avec ce joli mâle par Reliable Man (Haras d'Annebault) et Marillana, une fille de la gagnante de Listed, Marque Royale, et une soeur des bons chevaux de gros handicaps Sceptre Rouge, Marquix ainsi que de Maradini (4e Prix Thomas Bryon, Gr.3)

 

Place aux yearlings à présent avec Bianka du Brizais, une femelle par Balko et Diane du Brizais, une cousine de Juntico (Prix Juigné, Gr.3) et Azulejo (double gagnant de L.), et appartenant à la même lignée que Latran (2e Prix Duc d'Anjou, Gr.3 et Fleuret, Gr.3), la mère de Laterano (Prix Jean Stern, Gr.2; Prix Duc d'Anjou, Gr.3; Prix Finot, L.) et Laterana (Grand Prix de Pau, Gr.3).

 

Terminons par notre coup de coeur: Tenda du Brizais, une femelle par Great Pretender et Reine du Brizais, double lauréate en steeple et appartenant à la même famille que Michel Le Bon, gagnant de Gr.2 sur le steeple Outre-Manche, ainsi que de Psychee du Berlais (Prix General de Saint-Didier, Gr.3) et de Marcus du Berlais (2e Grand National irlandais)...

 

...une pouliche qui ne laisse pas indifférent, n'est-ce-pas Patrick Lemarié ?

 

PLUS DE PHOTOS DU HARAS DE MAGOUËT EN CLIQUANT ICI


Voir aussi...

Anglo Actualités générales

Le Grand Babu, Macaire et Reillier : les « vieux cuirs » du cross de Pompadour

Toujours là du haut de ses douze printemps, Le Grand Babu a fait sien le Prix Nikanor pour sa rentrée hier sur le cross de Pompadour. Un hippodrome qu’il affectionne tout particulièrement, tout comme son metteur au point, Guillaume Macaire, ainsi que son éleveur, Jean-Michel Reillier, deux personnages emblématiques de l’Anglo-Arabie qui savent faire vieillir leurs protégés. 

Actualités

Président de la République pour D'Jango: Premier mandat pour Quinton et Denis !

Vainqueur un peu surprise du prix du Président de la République, D'Jango a offert un 1er "mandat" à Patrice Quinton, de retour dans les grandes joutes parisiennes, et au jeune apprenti Paul Denis, qui vit un rêve alors qu'il ne monte que depuis un peu plus d'un an. Fils de Balko, D'Jango a été élevé par Jacques Cyprès et Laurent Couétil avec une souche qui a fait l'actu du week-end à Auteuil !