Rêves de cracks... chez Brigitte Poulvé

27/09/2020 - Focus Elevage
Docteur vétérinaire installée à deux pas de Montluçon, dans l'Allier, Brigitte Poulvé élève des chevaux de courses depuis 1987 et a notamment connu de grandes joies en obstacle grâce à ses produits maison, en France comme Outre-Manche, avec notamment  Jean Luc ou plus récemment Grand Sancy et Keskonrisk. L'occasion pour nous de lui rendre une petite visite afin de vous présenter les "N20" de son Élevage des Malvaux.

Bienvenue à l'Élevage des Malvaux, chez Brigitte Poulvé, dans l'Allier

 

Bien qu'issue d'une famille pas du tout apparentée aux mondes des courses et du cheval en général, Brigitte Poulvé a néanmoins développé très jeune une profonde attirance pour la plus belle conquête de l'Homme, se rendant régulièrement dans sa jeunesse sur le charmant champ de courses de Montluçon-Néris, à deux pas du domicile de ses parents, où se disputent encore aujourd'hui des courses de trot, de galop et d'obstacle. Après s'être un temps orientée dans l'industrie pharmaceutique jusqu'à ce qu'elle se rende bien vite compte que travailler chaque jour dans un bureau n'était définitivement pas fait pour elle, Brigitte Poulvé décida de revenir à ses premiers amours, la nature et les animaux, et est donc de ce fait retrounée sur les bancs de l'école, à l'École Nationale Vétérinaire de Lyon plus précisément, dont elle sortira diplômée en 1986.

 

Brigitte Poulvé, reine en son domaine, à Huriel, dans l'Allier

 

Un an plus tard, après divers stages réalisés en Normandie, notamment au Haras d'Ellon de la famille de la Héronnière et l'ouverture de son cabinet vétérinaire à Montluçon, spécialisé dans le traitement des animaux de compagnie (chiens et chats), Brigitte Poulvé devient une actrice à part entière du monde des courses, en obtenant ses couleurs cette même année de 1987 et en se rendant acquéreuse de l'Aga Khan Maymouna, à la Vente d'Élevage de décembre, une fille de Sheshoon devenue la première poulinière de son élevage et mère de plusieurs gagnants qu'elle a élevés, comme Full Of Dust, In Full Of Flower, ou encore Full Of Seduction. Éleveuse sans-sol dans un premier temps, l'effectif est à cette époque réparti et laissé aux bons soins du Haras d'Ellon, en Normandie, ou du Haras de Saint-Voir de Nicolas de Lageneste, dans l'Allier. Puis  Brigitte Poulvé a fait l'acquisition en 1990 de 14 hectares d'un seul tenant, du côté d'Huriel, près de Montluçon, afin d'y aménager plusieurs grandes prairies chacune agrémentée de grands boxes ouverts, où paissent en liberté sa dizaine de protégés à l'année qui jouissent à volonté du foin bottelé directement dans les prés.

 

Les protégés de Brigitte Poulvé, dans les prés de l'Élevage des Malvaux

 

 

Avec un effectif constitué aujourd'hui de cinq poulinières, issu de son élevage personnel ou bien d'achats réalisés à la Vente d'Élevage de Deauville, en décembre, Brigitte Poulvé a eu la joie de voir ses protégés briller dans les deux disciplines du galop, plat et obstacle, et ce aussi bien dans l'Hexagone qu'à l'étranger. En effet, le valeureux Karagaimkhan lui a apporté de vives satisfactions, s'imposant à six reprises, cinq fois en plat et une fois en obstacle, sur les haies du Petit Port à Nantes, sous la férule de son amie Edith Augonnet, femme entraîneur de renom qui a notamment eu dans ses boxes la grande Gloria IV, jument AQPS élevée par feu le Comte Yves d'Armaillé qui est restée invcaincue en douze sorties publiques. Si d'autres de ses produits maison, à savoir Ashdeuzo, Smocky ou encore Jean Luc, lui ont également permis de goûter aux joies du succès, le vaillant Bleu Majorelle occupe une place à part dans le coeur de son éleveuse, lui qui à notamment brillé à deux reprises sur le steeple palois face à des chevaux de la trempe de Laterano (Prix Jean Stern, Gr.2), Anaking (Grand Steeple-Chase de Pardubice, Gr.1 et Grande Course de Haies de Milan, Gr.1), ou encore Theinval (gagnant de Gr.3 à Ascot) et en se plaçant à de multiples reprises au niveau Listed, sur la Butte Mortemart, à Auteuil.

 

Bleu Majorelle, cheval de coeur de son éleveuse, Brigitte Poulvé, ici à Auteuil avec Hubert Terrien en selle (© APRH)

 

L'Élevage des Malvaux s'est également illustré plus récemment, de l'autre côté de la Manche, par le truchement de Grand Sancy, vainqueur en février 2019 du Kingwell Hurdle (Gr.2) de Wincanton et vainqueur plus tôt cette année d'un steeple-chase sur l'hippodrome de Fontwell, pour l'entraînement du maître Paul Nicholls, ou encore grâce à Keskonrisk, un fils de No Risk At All qui a débuté victorieusement au tout début de l'année dans un bumber à Fairyhouse, en Irlande. Travailleuse à l'esprit aiguisé, donnant à ses produits les noms de Fort Bastiani, tiré du roman "Le Désert des Tartares" de Dino Buzzati, Tom Doniphon, interprété par John Wayne dans "L'homme qui tua Liberty Valence", ou encore Richard de Clare, le premier noble anglo-normand à se lancer dans la conquête de l'Irlande, Brigitte Poulvé est fière de vous présenter son nouveau cru 2020, constitué cette année d'une femelle par Beaumec de Houelle et de deux mâles par Great Pretender et Kapgarde.

 

Voici Fort Bastiani, fils de Kapgarde et Dans l'Espas, placée à Auteuil et soeur de quatre vainqueurs dont Pafadas, lauréat notamment des Prix Chambly (L.), Pelat, Champoreau et Auricula sur la Butte Mortemart, sous la férule de Guillaume Macaire.

 

Place à La Belle Gabrielle,très jolie pouliche par Beaumec de Houelle et Place du Tertre, la mère du valeureux Jean Luc, gagnant à Compiègne du Prix de Castets et 4e à Auteuil de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr.3), et soeur de plusieurs vainqueurs dont Perspicace, actuellement à l'élevage chez Brigitte Poulvé et pleine de Waldpark.

 

Terminons avec Richard de Clere, fils de Great Pretender et Shamrock, une nièce de Tarquinius, deuxième de Gr.1 sur les obstacles Outre-Manche, apparentée à la souche d'Allaho (3e RSA Novices' Chase, Gr.1 cette année) et de Shannon Rock (Prix La Haye Jousselin, Gr.1 et quatre fois deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris, Gr.1).

 

LA SUITE DES PHOTOS DE L'ÉLEVAGE DES MALVAUX EN CLIQUANT ICI

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Evénements

ANCCO 2020: Céline Gualde, présidente...et championne suprême !

Délocalisé ce 23 septembre sur l'hippodrome d'Argentan, le National de l'obstacle organisé par l'ANCCO a été une réussite avec une centaine de chevaux présentés. Chez les foals, la présidente de l'ANCCO Céline Gualde a remporté son premier concours suprême avec une femelle du jeune Beaumec de Houelle, tandis que chez les 2 ans, le trotteur Lionel Le Bourgeois a réussi une entrée fracassante chez les galopeurs.