Adrien Delaroque réussit sa grande première au galop !

03/11/2020 - Focus Elevage
Installé depuis un peu plus de 4 ans au Haras de Vains dans la Manche, Adrien Delaroque a réussi à se faire sa place dans le microcosme du galop, accueillant aujourd'hui plusieurs étalons. Avant tout éleveur, le jeune homme a réussi à gagner dès sa première participation à une course de galopeurs avec Hashtag Pretender, un poulain qui porte sa casaque chez Patrice Quinton !

Adrien Delaroque signe sa première victoire en tant qu'éleveur au galop !

 

Depuis 2015, année où il s'est installé au Haras de Vains dans la Manche, Adrien Delaroque a fait bien du chemin, notamment dans l'activité de l'étalonnage, stationnant aujourd'hui le prolixe Rail Link, qui a pris la suite de Racinger, ou encore le prometteur débutant Alhadab. Venu du monde des trotteurs, il exerce avec une petite jumenterie au galop, essentiellement tournée vers l'obstacle, et les débuts se sont là aussi bien passés ! En effet, avec son premier élève maison au galop, un poulain de 3 ans nommé Hashtag Pretender, Adrien Delaroque a réussi une entrée fracassante au galop en gagnant dès sa première course, un bumper pour AQPS disputé à Angouleme. 

 

Nuit Rochelaise, la célèbre tante de Hashtag Pretender (© Ouest France)

 

Hashtag Pretender, fils de Great Pretender, est issue d'Adriana Rochelaise, une élève comme son nom l'indique de la famille Esnouf, elle aussi installés dans la Manche. Cette soeur de Nuit Rochelaise, fameuse double gagnante de l'Anjou Loire Challenge, ou encore de Ubu Rochelais, a une histoire particulière que nous raconte Adrien: " Adriana Rochelaise n'a jamais couru, elle avait beaucoup de problèmes. Nous l'avons récupérée avec mes amis d'enfance François Hollande et Maxime Desvaux. Elle avait un sacré caractère... Malheureusement, nous l'avons perdue après son dernier poulain, un yearling qui est d'ailleurs le propre frère de Hashtag Pretender. On a même dû le faire adopter par une cob pour essayer de soulager la mère, mais elle avait trop de soucis...On aurait beaucoup aimer avoir une femelle pour garder cette grande lignée !"

" On m'avait déjà fait des offres quand Hashtag Pretender était foal, puis on l'a racheté à ARQANA pour 28 000 €, alors qu'on en voulait 30. Je suis assez têtu avec les chevaux, mais parfois ça paye ! Patrice Quinton me disait qu'il aimait bien ce poulain. Il a été débourré et pré-entraîné par Jérôme Zuliani qui a fait un excellent travail. J'étais très heureux dimanche. Ma première au trot avec mes couleurs s'était aussi soldée par une victoire et on refait la même au galop, c'est sympathique !" 

 

Hashtag Pretender lors d'un travail sur l'hippodrome de Clairefontaine en septembre, avec Nathalie Dessouter 

 

Le profil d'Hashtag Pretender est celui d'un poulain très intéressant à suivre, soit cet hiver à Pau, soit l'année prochaine. Adriana Rochelaise a ensuite donné deux mâles à Adrien Delaroque et ses compères, un 2 ans par Youmzain et un yearling par Great Pretender. Si d'autres poulains sont à suivre pour le Haras de Vains, il est toujours important de réussir ses premiers pas. Voilà donc une première pierre blanche d'importance dans l'aventure au galop du Haras de Vains, et espérons qu'elle soit la première d'une longue série ! 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...