Aujourd'hui : Normandie
Route des Etalons 2019
Doncaster - du 22/01/2019 au 23/01/2019
National Hunt Mares & Foals
Fairyhouse - du 29/01/2019 au 30/01/2019
February National Hunt Sale
Newmarket - du 31/01/2019 au 01/02/2019
February Sale
Lexington, Kentucky - du 04/02/2019 au 05/02/2019
Kentucky Winter Mixed

Elevage Arqana 2017 - J1 : un feu d'artifice signé Haggle

10/12/2017 - Evénements
Incroyable première journée vécue à Arqana pour la vente d’élevage. Déjà plus de 93% du chiffre d’affaires global de la vente 2016 a été déboursé ce samedi 9 décembre 2017 avec 69 lots vendus 100.000€ et plus. Voir les détails des tops, les anecdotes, résultats complets, différés, interviews et vidéos.

 
 
 
RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DU JOUR 1
 
 
Non mais allô quoi ! En attendant la vente de Nabila qui passera pour de vrai lundi sous le lot 572. 21.553.000€ ont été déboursés sur la première journée de la vente d’élevage soit plus de 93% du volume total des enchères sur la vente entière en 2016. Le prix moyen a littéralement explosé passant de 109.203€ à 123.389€ cette année sur la première journée. Même le pourcentage qui était déjà bon en 2016 a légèrement augmenté : à 81,02%.
 
Le point culminant de cette première journée a été la bataille d’enchères entre Michel Zerolo et Pierre-Yves Bureau sur la jument de 4 ans Haggle (VOIR SON PEDIGREE) récente lauréate du Prix Fille de l’Air (Gr.3) depuis l’apparition du catalogue. C’est finalement Wertheimer & Frère qui a eu le dernier mot à 1.3 million d’euros pour cette cousine de Pacifique, Prudenzia (mère de Chicquita), Alexandrova, Magical Romance, Golden Sword, Rekindling.
 
Voir la vente de Haggle, top price à 1.300.000€
 
Après avoir signé le bon, Pierre-Yves Bureau vendait directement le lot suivant. En effet, si Wertheimer & Frère s’est signalé dans la colonne des acheteurs, l’entité s’est aussi signalée comme vendeur. Pas moins de 11 juments ou pouliches ont été vendues pour un prix total de 2.274.000€ et un prix moyen de 206.727€. Au sujet d’Haggle, Pierre-Yves Bureau a déclaré : « C’est une jument facile à croiser étant une fille de Pivotal avec une mère par Daylami. Nous voulions absolument rentrer dans cette superbe famille. L’idée est d’en faire une poulinière mais elle restera peut-être à l’entraînement pour son année de 5 ans. Cela n’est pas encore décidé. Attendons de laisser passer l’hiver ».
 
 
 
Haggle met en avant le travail du jeune Henri-François Devin qui a reçu dans ses boxes la jument en début d’année de ses 4 ans à savoir en 2017 comme il nous l’explique dans l’interview ci-dessous. Les choses avaient pourtant mal commencé par une deuxième place à Amiens mais cette sortie a vite été oubliée par une victoire de Listed à Chantilly dans le Prix Maurice Zilber puis une 3e place derrière Armande dans le Prix Corrida (Gr.2).
 
Voir l'interview d'Henri-François Devin, vendeur du top price pour Steven Hillen
 
Trois lots ont été vendus 600.000€ avec dans l’ordre du catalogue le lot 34. Cette fille de Galileo nommée Phiz (VOIR SON PEDIGREE) était présentée par l’Ecurie des Monceaux pleine de Le Havre. 2e des Park Hill Stakes (Gr.2) et placée de Listed, cette sœur des gagnantes de Gr.3 Peace Royale et Peaceful Love ainsi que de la récente Penny Lane (Listed) a été achetée par James Delahooke. Le bon a été signé par le fils du champion jockey Lester Piggott. Jamie était avec un autre ancien crack jockey au téléphone : Willie Carson, éleveur commercial, éleveur du lauréat de Gr.1 Jack Hobbs et vendeur de sa ½ sœur par Dubawi, adjugée 750.000 Guinées il y a quelques jours.
 
Voir la vente de Phiz à 600.000€
 
A 600.000€ toujours, une autre jument pleine a été achetée par Qatar Racing. C’est ainsi que la gagnante de Gr.1 Molly Malone (VOIR SON PEDIGREE) a changé de main, elle qui avait apporté tant de satisfactions à la famille Burkle, ses propriétaires jusqu’à présent. En pension au Haras de Maulepaire, la lauréate du Prix du Cadran sous l’entraînement de Mikel Delzangles, Molly Malone, qui tire son nom d’une chanson irlandaise, l’hymne officieux de Dublin, était présentée pleine du jeune étalon Golden Horn, qui a eu ses premiers foals cette année. De la proche famille de Monsun et Brametot, Molly Malone est également la cousine de Wekeela qui a été achetée il y a seulement quelques jours 1.800.000 Guinées par … Qatar Racing également. Molly Malone est encore une jeune poulinière puisque son premier produit Morgan Le Faye, une fille de Shamardal, achetée yearling par Godolphin 350.000€ placée il y a quelques semaines du Prix Denisy (Listed) n’est âgée que de 3 ans.
 
Molly Malone, une gagnante de Gr.1 achetée 600.000€
 
 
 
Le dernier lot vendu 600.000€ a été l’apanage de Troarn (VOIR SON PEDIGREE). Cette propre sœur du champion Almanzor a été achetée par Cheveley Park Stud par Tim Richardson. Cette placée du Derby du Midi (Listed) en 2017 va être saillie par l’un des étalons maison et le choix est varié et large comme Pivotal, Intello ou encore le débutant Ulysses. Yearling, la fille de Wootton Bassett avait été achetée 110.000€ à la V.2 par son entraîneur Jean-Claude Rouget qui présentait cette pouliche sortant de l’entraînement. L’acheteur de Troarn Tim Richardson était dans la salle et a battu au restaurant Samuel  de Barros, qui lance une activité Pur-Sang.
 
Suivez la vente de Troarn
 
Une fois de plus, une grande diversité d’acheteurs a été observée lors de cette première journée comme Ballylinch Stud. John O’Connor s’est fait adjugé la double lauréate de Gr.3 élevée au Haras du Thenney Maimara pour 520.000€. Notons que s’il n’a pas toujours signé le bon, le patron de Ballylinch était souvent associé à Ghislain Bozo (Meridian International) sur certains achats. Les anglais de Blandford Bloodstock ont aussi été attirés par Demurely, une fille de Galileo pleine de Le Havre (même cas que pour Phiz nommée plus haut). 480.000€ ont été déboursés pour cette sœur black-type de Cerulean Sky ou encore Moonstone de la famille d’Honolulu. Au total, 5 pouliches, toutes sortant de l’entraînement ont été achetées entre 400.000€ et 500.000€ comme la très attendue ½ sœur de Zarkava par New Approach achetée 450.000€ par Katsumi Yoshida qui était en compagnie de son courtier Emmanuel de Seroux au restaurant. L’Amérique s’est aussi signalée en achetant Guerrière, une ½ sœur black-type de Soustraction du contingent Wertheimer & Frère. Cette fille d’Invincible Spirit va partir pour la Floride et sera entraînée par Chad Brown. Elle a été achetée 420.000€ par Michel Zerolo (Oceanic Bloodstock) pour le compte de Peter Brant de White Birch Farm. Les sous-enchérisseurs était le duo Ghislain Bozo – John O’Connor.
 
Parlons des Etats-Unis et restons-y un instant puisque une rareté avait fait son apparition sur le ring sous le lot 200. Desiree Clary (VOIR SON PEDIGREE) est en effet l’unique poulinière pleine d’American Pharaoh à passer en vente cette année en Europe. Le champion de la famille Zayat auteur de la triple couronne américaine avait quitter la scène sportive par une magistrale victoire dans la Breeders’ Cup Classic. Il est entré au haras à Coolmore USA en grande pompe en 2016 et a sailli cette année Desiree Clary.
 
Née en 2012 et élevée en Allemagne, cette fille de Sholokhov s’était placée à l’âge de 2 ans du Marcel Boussac allemand, le Preis der Winterkönigin (Gr.3). A 3 ans et toujours sous l’entraînement de Waldemar Hickst, elle rentre et gagne à Chantilly une course à conditions et est achetée à l’amiable par Gérard Larrieu pour le compte de Jean-Louis Bouchard. Et c’est sous son nouvel entraînement, celui de Pascal Bary, que Desiree Clary se place ensuite 2e du Prix de la Chapelle en Serval de Physiocrate puis 4e du Diane de Star Of Seville, 5e du Diane Allemand de Turfdonna. Elle gagne ensuite une course à conditions à Belmont aux Etats-Unis et est achetée pour près de 600.000$ (d’une source sûre) par plusieurs associés dont Gary Barber de la Team Valor. Notons que le propre frère de Desiree Clary est Descartes, un gagnant du Prix Achille-Fould (Listed) à Auteuil ce qui n’est pas vraiment le même sport qu’American Pharoah ! Desiree Clary a de nouveau été achetée par Gérard Larrieu pour Jean-Louis Bouchard pour 210.000€. Chaque année, l’éleveur entretient entre 5 à 7 poulinières.
 
Rappelons que 69 lots se sont vendus pour 100.000€ et plus cette année contre 47 l’an passé. Le top price des foals est intervenu en milieu de journée quand Godolphin a déboursé 260.000€ pour un fils de Dabirsim et Sailor Moon qui a déjà produit les gagnants de Listed Straight Right et Stone Roses (VOIR SON PEDIGREE). Le poulain a été élevé pour le compte d’Eric Schmid au Haras du Petit Tellier qui a également présenté le jeune produit né le 12 février dernier. Notons que son frère Straight Right avait été en juin dernier le 3e top price de la Goffs London Sale organisée à Londres dans les jardins de l’orangerie de Kensington à £450.000.
 
Sam Stone, le foal le plus cher de la vente à 260.000€. Sa mère avait déjà été vendue 280.000€ lors de la vente de juillet 2017
 
Le cap des 100.000€ a failli être atteint pour le cas de Whipcorse, une fille de Whipper. Cette dernière étaient présentée par le Haras du Cadran. Elle avait comme principal atout d’être la sœur de Different League (achetée 1.500.000 Guinées il y a quelques jours). Gagnante de 3 courses, la jeune jument avait été saillie en avril dernier par … un étalon mérens officiant dans le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche. Une histoire de dingue que vous pouvez retrouver dans son intégralité suite à l’article paru après la victoire de Different League dans les Albany Stakes au mois de juin 2017. Heureusement pour l'acheteur, l'Agence FIPS, la jument était vide. Elle a néanmoins été payée 80.000€.

On en parle dans l'article