À la découverte de la nouvelle garde de l'élevage #LefeuvreRossignol

26/10/2021 - Focus Elevage
Au cours d'une belle soirée d'octobre, la famille Lefeuvre-Rossignol nous a ouvert ses prés de l'Aunay, à Chemiré-le-Gaudin (Sarthe), afin de rencontrer les nouveaux espoirs de leur élevage, là même où sont nés quelques très bons chevaux d'obstacle comme Messire Fontenail, Tante Sissi, Daguet et autre Epatante.

Bérengère Lefeuvre, ici aux côtés de quelques 3 ans de l'élevage maison, parmi lesquels Jeannot Lapin, un gentil géant issu de l'union entre Doctor Dino et Ultra Bonne, une soeur de la championne Epatante

 

Chez les Lefeuvre-Rossignol, la passion du cheval se partage en famille. Des grands-parents aux petits-enfants, tous sont tombés sous le charme de la plus belle conquête de l'Homme, et apportent au quotidien, chacun à leur manière, leur pierre à l'édifice au sein de la structure familiale. Implanté au lieu-dit l'Aunay, en plein coeur de la Sarthe, à Chemiré-le-Gaudin très précisément, cet établissement de quelques 60 hectares de terres argilo-calcaires a tout d'abord vu grandir des bovins ainsi que des percherons, avant qu'Anne-Doulce et François-Xavier Lefeuvre, accompagnés aujourd'hui de leur fille Bérengère Lefeuvre et leur gendre Thomas Rossignol, ne s'orientent vers l'élevage de chevaux de courses, pur-sang et AQPS, dans les années 1980.

 

 Prenez un peu de hauteur afin de voir et admirer depuis les cieux sarthois l'élevage Lefeuvre-Rossignol

 

 Une structure jouxtant la piste d'entraînement d'Armand Lefeuvre, le frère de Bérengère, chez qui Epatante a tout d'abord débuté en compétition avant de rejoindre l'Angleterre et les boxes de Nicky Henderson

 

Quelques années plus tard, en 1993 pour être exact, ces derniers ont eu la joie de voir l'une de leurs élèves, Brindille Jolie, leur offrir une première victoire en tant qu'éleveurs, propriétaires et entraîneur (François-Xavier ayant pendant longtemps été permis d'entraîner, ndlr) sur l'hippodrome de Seiches-sur-le-Loir, en Anjou. Cet habit de lumière, rayé de gris et de grenat, Anne-Doulce et François Xavier Lefeuvre l'ont également vu briller de mille feux grâce à d'autres de leurs produits maisons, comme Ratafia, gagnant à Maisons-Laffitte du Prix d'Estruval (aujourd'hui Gr.3 AQPS, ndlr) en 2009, Quelles Cendres, lauréate sur les haies d'Auteuil et le steeple de feu Enghien, mais surtout Epatante. Cette fille de No Risk At All et de la matrone Kadjara, alors entraînée en début de carrière par l'un de leurs fils, Armand, leur a en effet offert une première victoire de Gr.1 en 2017, suite à son désinvolte succès dans le Prix Jacques de Vienne, à Saint-Cloud  avant d'être vendue à J.P. McManus et de rejoindre les boxes anglais de Nicky Henderson, pour qui elle compte aujourd'hui trois autres victoires acquises au plus haut-niveau, dans le Christmas Hurdle (Gr.1) de Kempton, le Champion Hurdle (Gr.1) de Cheltenham et le Fighting Fifth Hurdle (Gr.1) de Newcastle.

 

 

Epatante, pur produit de l'élevage Lefeuvre-Rossignol, lors de sa victoire dans le Champion Hurdle (Gr.1) de Cheltenham, en 2021 (© Cheltenham Festival)

 

Également mis en exergue par Tante Sissi, gagnante de Listed sur les claies anglaises, l'éclectique Daguet, vainqueur à Nantes du Grand Prix des AQPS et d'un bon handicap sur les haies d'Auteuil, ou encore Messire Fontenail, victorieux d'un Prix Karcimont sur la Butte Mortemart, l'Élevage Lefeuvre-Rossignol - où l'on produit également un petit cidre que l' on ne saurait que trop vous recommander ! - a vu son effectif s'agrandir de sept foals cette année, que nous vous invitons à découvrir en images sans plus attendre ci-dessous.

 

PLUS D'INFOS ET PHOTOS SUR L'ÉLEVAGE LEFEUVRE-ROSSIGNOL EN CLIQUANT ICI

 

 Commençons les présentations avec cette femelle par Bande et Unica Conti, une gagnante en plat apparentée à la même souche que les bons sauteurs Ut de Sivola (Punchestown 4YO Juvenile Hurdle, Gr.3 et 2e AES Champion Four Year Old Hurdle, Gr.1), My Will (Dipper Novices' Chase, Gr.2, Lightning Novices' Chase, Gr.2 et 2e Ascot Chase, Gr.1) et Unioniste (Challenge Gold Cup, Gr.3)

 

 Place à présent à cette fille de Birchwood et Luisa Miller, une double lauréate en plat du même sang que les gagnants de Gr.1 Lando (Japan Cup, Gr.1; Deutsches Derby, Gr.1; 2x Grosser Preis von Baden, Gr.1; Gran Premio di Milano, Gr.1; Gran Premio del Jockey-Club, Gr.1 et Preis der Privatbankiers Merck, Finck & Co., Gr.1; étalon), Laroche (Deutsches Derby, Gr.1; étalon) ou encore Lovelyn (Gran Premio del Jocket-Club, Gr.1)

 

 Au tour maintenant de ce mâle par Gemix et Powerful Blue, une gagnante en obstacle et troisième à Auteuil d'un Prix Robert Weill (L.) également nièce d'une certaine Ta Rib (Poule d'Essai des Pouliches, Gr.1) et issue de la même lignée que le top sprinter The Wow Signal (Prix Morny, Gr.1 et Coventry Stakes, Gr.2; étalon)

 

 Voici à présent une très chic pouliche résultant du croisement entre Savoir Vivre et Prudence Jolie, une gagnante en obstacle ayant pour frère un certain Neptune Joly, pur produit maison et vainqueur en 2008 du Grand National de Suède, à Stromsholm

 

 Chez les yearlings, nous aimons beaucoup cette fille du regretté Guignol et de Spiritus Hit, une lauréate du Prix Agenois à Enghien également nièce des champions Dank (Beverly D. St., Gr.1 et Breeders' Cup Filly and Mare Turf, Gr.1), Eagle Mountain (Hong Kong Cup, Gr.1) et autre Sulk (Prix Marcel Boussac, Gr.1)

 

 Terminons avec notre coup de coeur et cette femelle de 3 ans par Khalkevi et Coquine Joly, une gagnante en plat ayant pour oncle Neptune Joly (4 vict. en obst. Grand National de Suède)

 

On quitte Chemiré-le-Gaudin et la famille Lefeuvre-Rossignol sur une note tendresse, en attendant de revoir tout ce petit monde sur les verts écrins des hippodromes, de France comme d'ailleurs !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

À la découverte de la nouvelle garde de l'Élevage de #Pontadour

Créateurs d'un label devenu aujourd'hui une véritable référence dans toute l'Anglo-Arabie française, Marie et François Maillot nous ont ouvert au début du mois les portes de leur domaine de Pontadour, dans les Hautes-Pyrénées, afin de vous faire découvrir celles et ceux appelés à marcher dans les traces laissées par leurs champions maison comme Ragtime Pontadour, Jebeland Pontadour, Freeland et plus récemment Illywood Pontadour.

À la découverte de la nouvelle garde du Haras de la #PetiteBrunie

Mis à l'honneur cette année par les succès d'Harry de la Brunie, Iska de la Brunie, Gold de la Brunie, Boy de la Brunie ou encore Bogoss de la Brunie, le Haras de la Petite Brunie fait partie des haut-lieux de l'élevage d'Anglo-Arabes en Corrèze, dont les barrières des prés nous ont été chaleureusement ouvertes par son animateur, Jacques Crouzillac, afin de rencontrer celles et ceux appelés à marcher dans les traces laissées par les premiers cités.