À la découverte de la nouvelle garde du Haras de #Lassos

21/09/2021 - Focus Elevage
Mis sur le devant de la scène en tant qu'éleveur dernièrement par le truchement d'Anglo-Arabes comme Vassily de Lassos, médaillé de bronze lors des derniers Jeux Olympiques de Tokyo en concours complet ou encore Heure d'Hiver, deuxième de "l'Arc" des Anglo-Arabes, Jérôme Berges est fier de vous présenter celles et ceux incarnant la relève de son Haras de Lassos, dans le Gers.

 Jérôme Berges, toujours très proche des pensionnaires de son Haras de Lassos, dans le Gers

 

Malgré nos (très) nombreuses pérégrinations à travers tout l'Hexagone, ce n'est quand même pas tous les jours qu'il nous est donné la chance de rencontrer un éleveur... olympique ! En effet, depuis cet été, Jérôme Berges, animateur du Haras de Lassos, dans la campagne condomoise (Gers), peut se targuer d'avoir fait naître et vu grandir un double médaillé des derniers Jeux Olympiques de Tokyo, en l'espèce de l'Anglo-Arabe de Croisement Vassily de Lassos. Un hongre de 12 ans par le Selle Français Jaguar Mail et l'Anglo-Arabe Illusion Perdue qui, sous la selle de l'intemporel cavalier australien Andrew Hoy (déjà présent aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984, ndlr), est parvenu à décrocher la médaille d'argent en par équipe et celle en bronze en individuel dans la discipline ô combien exigeante du concours complet.

 

Vassily de Lassos, Anglo-Arabe de concours complet élevé au Haras de Lassos par Jérôme Berges, et qui a décroché cet été l'argent par équipe et le bronze en individuel lors des derniers Jeux Olympiques de Tokyo (© Libby Law)

 

D'ailleurs, ce sont bel et bien des chevaux de sport qui ont été les premiers à s'ébattre joyeusement dans les vertes étendues du Haras de Lassos, acheté par Jérôme Berges dans le courant des années 2000. Un homme aussi passionné que travailleur, et qui a fait de cette ancienne ferme une structure aussi moderne que fonctionnelle où sont proposées à l'année diverses activités allant de l'élevage à la pension, en passant par la reproduction et la prise au repos de divers athlètes équins, qu'importe leur discipline.

 

 Prenons un peu de hauteur, afin de voir et admirer depuis les airs le Haras de Lassos, situé sur la commune de Condom, dans le Gers...

 

Cet établissement, s'étendant aujourd'hui sur une soixantaine d'hectares, a également été le théâtre des premières galopades de quelques excellents Anglo-Arabes de courses, comme le champion Benevolo de Paban. Un fils de Lavirco élevé pour le compte de la SARL Delmas Barrère qui, placé sous la férule de Didier Guillemin, a porté haut l'habit de lumière de William Bates (l'un des tout premiers clients de Jérôme Berges, ndlr), s'imposant à pas moins de douze reprises en compétition, notamment dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, ainsi que dans deux Prix Jean Laborde, Omnium à 12.5%, Prix de la Fédération et Pierre de Castelbajac, sans oublier ses succès à 3 ans dans les Prix du Minsitère de l'Agriculture et d'Essai à 12.5%. Un coursier d'exception, couronné Champion Suprême lors du Concours Élite de Tarbes, en 2009, mais dont la carrière d'étalon aura, malheureusement, été bien de trop courte, perdant la vie - justement en essayant de la donner ! - au cours de sa deuxième saison de monte, en 2014. 

 

Benevolo de Paban, lors de sa victoire à Longchamp, en 2012, dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, sous la selle de Jean-Bernard Eyquem (© APRH)

 

 Un formidable champion dont la plaque commémorative est fièrement - et justement - exposée à l'entrée du grand bâtiment du Haras de Lassos

 

Plus récemment, sa nièce, Heure d'Hiver, issue quant à elle du croisement entre Olzarte de Collongues et l'inédite Chica de Paban, a elle aussi mis à l'honneur le Haras de Lassos de Jérôme Berges, se classant excellente deuxième la semaine passée du Grand Prix des Anglo-Arabes, "l'Arc de Triomphe" de la race, ayant littéralement refait tout le champ de courses de ParisLongchamp après avoir longtemps musardé à l'arrière-garde.

 

Heure d'Hiver, lors de son succès de la mi-juin avec Adeline Merou, à Tarbes, dans le Prix de Laloubère

 

Cette dernière, à créditer de deux victoires en plus de ne jamais avoir terminé au-delà des cinq premiers en dix sorties à ce jour, est depuis cette année l'heureuse grande soeur d'un mâle par Frisson du Pécos, incarnant la relève du Haras de Lassos, que nous vous invitons à découvrir en images ci-dessous, en compagnie des deux protégés de Jérôme Berges à prendre part ce jeudi 23 septembre à la huitième édition du Grand Show AngloCourse de La Teste-de-Buch: Jolie Girl III (lot n°58) et Joly Coeur III (lot n°31).

 

PLUS D'INFOS ET PHOTOS DU HARAS DE LASSOS EN CLIQUANT ICI

 

 Débutons justement le mâle par Frisson du Pécos et Chica de Paban, une fille de Bee Blue (3ème Critérium des Jeunes à 50%), nièce de La Jolie Luciole (Grand Prix des Pouliches à 50%) et donc soeur de Benevolo de Paban (12 vict. dont Grand Prix des Anglo-Arabes, 2x Prix Jean Laborde, 2x Prix de la Fédération, 2x Omnium, Prix du Ministère de l'Agriculture et Prix d'Essai à 12,5%)

 

 Au tour maintenant de ce mâle par Shrek et Guapa de Paban, autre soeur de Benevolo de Paban (12 vict. dont Grand Prix des Anglo-Arabes, 2x Prix Jean Laborde, 2x Prix de la Fédération, 2x Omnium, Prix du Ministère de l'Agriculture et Prix d'Essai à 12,5%) sortie lauréate à deux reprises en plus d'une seconde place dans un Grand Prix des Pouliches à 12.5%

 

 Dans le registre des "purs", place à présent à cette fille de Great Pretender et Porquerollaise, appartenant à la même souche que Line As (Prix Duc d'Anjou, Gr.3), Line Salsa (Prix Sytaj, L.) et autre Sizing Pottsie (Boylesports H. Chase, Gr.2 et Flyingbolt Novice Chase, Gr.3)

 

 

 Fille d'Olzarte de Collongues et Chica de Paban, et donc propre soeur d'Heure d'Hiver (2 vict. en plat et 2ème d'un Grand Prix des Anglo-Arabes), Jolie Girl III sera l'une des deux pensionnaires présentées par Jérôme Berges au Grand Show Anglo de La Teste cette année...

 

... en compagnie de notre coup de coeur, Joly Coeur III, un mâle lui aussi par Olzarte de Collongues et Guapa de Paban, et donc neveu du champion Benevolo de Paban (12 vict. dont Grand Prix des Anglo-Arabes, 2x Prix Jean Laborde, 2x Prix de la Fédération, 2x Omnium, Prix du Ministère de l'Agriculture et Prix d'Essai à 12,5%)

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Grand Show Anglo Course 2021 : 36 saillies à gagner ce jeudi 23/09 à La Teste-de-Buch

Organisée ce jeudi 23 septembre, sur l'hippodrome du Bequet, à La Teste-de-Buch, la huitième édition du Grand Show Anglo sera une nouvelle fois l'occasion de récompenser à leur juste valeur les éleveurs présentant un ou plusieurs de leurs pouliches et poulains Anglo-Arabes de 2 ans, avec notamment 36 saillies d'étalons offertes par de généreux donateurs, dont la liste vous est présentée ci-dessous.

Le Grand Prix des Anglo-Arabes pour Calife de Paulhac: la grande année des époux Lachérade

Habitant à Fursac, dans la Creuse, Éric Lachérade et son épouse vivent une année d'exception en tant qu'éleveurs grâce à leurs protégés Anglo-Arabes, les frère et soeur Calife de Paulhac et Ilona de Paulhac, qui demeurent invaincus en 2021. Le premier cité s'est d'ailleurs brillamment imposé hier, à ParisLongchamp, dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, où il a de nouveau mis à l'honneur le tonitruant tandem Christelle Courtade/Mickaël Forest.

Et c'est parti pour le Show Anglo 2021... au Haras du Pécos

Durant les semaines précédant la 8e édition du Grand Show Anglo, plusieurs focus seront faits sur les éleveurs qui emmèneront un ou plusieurs de leurs 2 ans sur l'Hippodrome de la Teste, le jeudi 23 septembre prochain. Aujourd'hui, intéressons-nous au Haras du Pécos de Sophie de Courval et Patrick Davezac, qui pourront compter sur sept de leurs représentants cette année, dont deux d'entre elles vous sont présentées ci-dessous.