À la découverte de la nouvelle garde de l'Élevage de #Pontadour

30/09/2021 - Focus Elevage
Créateurs d'un label devenu aujourd'hui une véritable référence dans toute l'Anglo-Arabie française, Marie et François Maillot nous ont ouvert au début du mois les portes de leur domaine de Pontadour, dans les Hautes-Pyrénées, afin de vous faire découvrir celles et ceux appelés à marcher dans les traces laissées par leurs champions maison comme Ragtime Pontadour, Jebeland Pontadour, Freeland et plus récemment Illywood Pontadour.

 Marie et François Maillot, prenant la pose au milieu des nouveaux espoirs de leur Élevage de Pontadour, dans les Hautes-Pyrénées

 

Facilement repérables sur un hippodrome ou un terrain de concours de par leurs francs sourires et leur bonne humeur contagieuse, Marie et François Maillot sont parvenus, au fil des années, et à force de beaucoup de travail et d'encore plus de patience, à faire de leur domaine de Pontadour un haut-lieu de l'élevage en France. Non seulement de chiens, car leurs Bergers des Pyrénées, tous de bonne famille, se voient souvent récompensés lors des différents concours canins oragnisés chaque année sur l'ensemble du territoire. Mais aussi, et surtout de chevaux de courses, Anglo-Arabes plus particulièrement. 

 

Le domaine de Pontadour, un élevage réputé pour ses chevaux Anglo-Arabes...

 

... mais aussi pour ses Bergers des Pyrénées, dont le côté vif et malin ainsi que le caractère bien trempé ne sont pas sans rappeler ceux de leurs homologues équins cités plus haut

 

En effet, Marie et François Maillot peuvent se targuer d'être les éleveurs de quelques grands noms chez les Anglo-Arabes de course, nés et ayant grandi dans leur structure de quelques 60 hectares, située à Vic-en-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées. Parmi eux, le combattant Freeland (le père de Fairplay du Pécos, ndlr), vainqueur de la Poule d'Essai à 25% en 1996, ainsi que sa soeur par Le ChevreuilCrazylande, lauréate en 1994 du Grand Prix des Anglo-Arabes, à Longchamp, pour la casaque et l'entraînement de François-Michel Louit, avec qui les époux Maillot ont connu nombre de moments de liesse. De grandes joies procurées également par les victoires de Jebeland Pontadour, un fils de la très consistante Brise Lande (Critérium des Pouliches à 25%) et petite-fille de l'une des matrones de l'élevage, Orylande, dont le palmarès comporte pas moins de quatre succès en compétition, notamment dans le Grand Critérium des Anglo-Arabes et le Critérium des Jeunes à 25%. Un excellent coursier devenu par la suite un étalon ultra-confirmé, car père entre autres des multiples vainqueurs Regality, Reine Lauteix, Radja Prat, Trophe de Sourniac, Segur Les Villas, Hindilaya, Fugees du Pécos ou encore Don Simon, pour ne citer qu'eux. 

 

 

Vue aérienne de l'Élevage de Pontadour, depuis le ciel de Vic-en-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées

 

Autre élève de Marie et François Maillot à avoir également brillé en compétition, mais aussi au haras, le beau et puissant Ragtime Pontadour qui, sous leur casaque et l'entraînement de Charles Gourdain, est notamment parvenu à épingler à son tableau de chasse le Critérium des Jeunes, la Poule d'Essai, ainsi que le Prix du Ministère de l'Agriculture à 12.5% à l'âge de 3 ans. Entré comme étalon en 2011 et ce jusqu'à sa mort en 2018, Ragtime Pontadour a engendré à son tour quelques excellents, et éclectiques, Anglo-Arabes de course, comme par exemple Sissi de l'Abbaye (Critérium des Jeunes et Grand Prix des Pouliches à 37.5%), Sklibur de Larachi (Poule d'Essai et Grand Prix des Pouliches à 37.5%), Ereb de la Brunie (Prix Marcel Delord), Ariane du Mas (Prix de l'Élevage) ou encore Ilona de Paulhac et Santo Rini, vainqueurs en débutant cette année dans la discipline du plat.

 

Illywood Pontadour, l'un des fers de lance de Marie et François Maillot, sortie victorieuse du Critérium des Jeunes ce printemps et récente troisième à Mont-de-Marsan du Grand Critérium des Anglo-Arabes à 37.5%

 

Ce dernier, né et élevé au Haras des Granges, dans le département d'à côté (le Gers, ndlr), et entraîné dans les Landes par Didier Guillemin, défend la désormais célèbre casaque "McDonald" de Pierre Pilarski, comme Illywood Pontadour, pur produit de l'élevage de Marie et François Maillot. Cette fille de Frisson du Pécos et Perliwood du Lac n'a pour l'instant jamais terminé plus loin que troisième en compétition, s'imposant notamment dans le Critérium des Jeunes fin avril à Bordeaux et s'étant tout récemment classée troisième du Grand Critérium des Anglo-Arabes à 37.5% de Mont-de-Marsan. Une pouliche qui apporte de nombreux motifs de satisfaction à ses éleveurs, comme ses homologues Anglo-Arabes Google Pontadour et Goodluck Pontadour, mais aussi le "pur" Mad River, tous vainqueurs cette année, et dont les petits frères et petites soeurs nés en 2021 vous sont présentés en images ci-dessous. 

 

PLUS D'INFOS ET PHOTOS SUR L'ÉLEVAGE DE PONTADOUR EN CLIQUANT ICI

 

 

 Honneur tout d'abord à cette femelle par Paban de France et Apple Pontadour, Litchie Pontadour, une fille de l'étalon maison Jebeland Pontadour sortie notamment victorieuse d'un Critérium des Pouliches et d'un Critérium des Jeunes à 12.5% sous la férule de Charles Gourdain

 

Au tour maintenant d'une autre femelle, cette fois-ci par Shrek et de l'octuple lauréate en plat Nora Vergoignan, devenue ensuite la mère d'Apple Pontadour (Critérium des Pouliches et Critérium des Jeunes à 12.5%) mais aussi de Badj Pontadour (Grand Prix de la Ville d'Ajaccio et Prix d'Essai à 12.5%)

 

Marie et François Maillot ne font pas que de l'Anglo-Arabe, mais également un peu de pur-sang, comme l'atteste cette Runforwin,très jolie fille de Fas et No Run No Pay, nièce donc du bon Coup de Theatre (Prix Omnium II, L. et 3e Prix Jean Prat, Gr.1) et appartenant à la même souche que les étalons Doctor Dino (2x Hong Kong Vase, Gr.1, Man O'War Stakes, Gr.1, Grand Prix de Chantilly, Gr.2) et Bande (Sapporo Nikkei Open, L., 3e Japanese St Leger, Gr.1)

 

Terminons avec nos deux coups de coeur : chez les foals, Livawood Pontadour, superbe pouliche par Erasmus et Easywood Pontadour, gagnante du Prix Dunamisette à Tarbes et soeur de la championne Woodhasa de Bordes (Prix de l'Élevage, Grand National et Grand Prix des Pouliches à 37.5%) ainsi que de l'étalon Hasawood de Bordes (Prix du Ministère de l'Agriculture à 37.5%)

 

 Et chez les yearlings, son grand-frère par Scalo, Kerrwood Pontadour, du même sang donc que les bons Joli Petit Khanjer (Coupe des 37.5%) et autre L'Occitan (Critérium des Poulains à 37.5%)

 

On quitte Marie et François Maillot au grand galop, car à Pontadour, on sait ce que ça veut dire "allonger la foulée" !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Victoire d'Honneur A Estivaux à Auteuil: Paris, les Anglo-Arabes sont là !

Plus revu depuis sa chute ce printemps lors du week-end du Grand Steeple-Chase de Paris, Honneur A Estivaux n'a pas manqué sa reprise de contact avec la compétition hier, à Auteuil, remportant avec brio le Prix Fezensac face aux AQPS, ce fils de Kapgarde, élevé par la famille de Chaisemartin, prouvant ainsi, une fois encore, que les Anglo-Arabes sont capables de rivaliser avec les "purs" et les AQPS sur la Butte Mortemart.

Sybilline et Sierra de l'Abbaye, les cousines en fête dans le Grand Critérium à 37.5%

Désinvolte lauréate de la Poule d'Essai à 37.5% de La Teste dernièrement, Sybilline a enregistré une nouvelle victoire de prestige aujourd'hui, la protégée de Christelle Courtade s'étant adjugée haut la main le Grand Critérium des Anglo-Arabes à 37.5% de Mont-de-Marsan, épreuve où sa cousine, Sierra de l'Abbaye, également née et élevée au Haras de l'Abbaye, est parvenue à s'emparer de la deuxième place.

Grand Show Anglo 2021: le "Jocker de Tanues", la carte maîtresse de Jean-Charles Maisonneuve

Couronné en 2019 grâce à Hiver de Tanues, l'éleveur cantalou Jean-Charles Maisonneuve a de nouveau fourni le Champion Suprême du Grand Show Anglo Course, grâce à Jocker de Tanues, présenté par Mathieu Talleux, au cours d'une huitième édition marquée par le regain d'activité des acheteurs, nouveaux pour la plupart, et le professionnalisme affirmé des éleveurs-présentateurs. Résultats, vidéos et photos à retrouver ci-dessous.