Boussac 2020: Tiger Tanaka et Jessica Marcialis réinventent la Marseillaise !

04/10/2020 - Actualités
Et bim, la France est encore là dans le Boussac ! Le conte de fées continue avec Tiger Tanaka, pouliche acquise à réclamer par Charley Rossi pour Miguel Castro Megias, qui a encore fait briller Calas et surtout Jessica Marcialis, la fiancée de Charley, qui devient la première femme à gagner un Gr.1 lors du week-end de l'Arc. 2020 est décidément fou. 

Tiger Tanaka et Jessica Marcialis, en mode historiques ! (APRH)

 

 On marche sur la tête en 2020, et il y en a qui marchent sur l'eau. La famille Rossi, grande pièce maitresse du centre d'entraînement de Calas, a éclaboussé de son empreinte le début de réunion de ce dimanche, car après la victoire de Sealiway dans le Lagardère entrainé par Frédéric Rossi, c'est son neveu Charley Rossi qui a remporté son 1er Gr.1 dans le prix Marcel Boussac, avec une pouliche acquise à réclamer pour un peu plus de 20 000 €, et qu'il a confiée en piste comme le matin à sa future femme Jessica Marcialis. Faire confiance à la famille, cela paraît facile à dire, mais ici, cela prend tout son sens. 

 

 

Jessica Marcialis, soeur d'Andrea, montait en Italie et est venue en France tenter sa chance, apprenant la langue et les méthodes, d'abord chez Stéphane Wattel. Elle a rencontré Charley Rossi, jeune entraîneur cantilien qui a été l'assistant de Criquette Head Maarek pendant de nombreuses années. Malheureusement, son aventure à Chantilly a tourné au vinaigre et il a décidé de se reconstruire sur ses terres marseillaises. Après avoir failli s'associer avec son oncle Frédéric, il a finalement pris son envol seul, repartant de zéro. Il remporte aujourd'hui un premier Gr.1 mérité avec un achat à réclamer... La petite Tiger Tanaka, qui a débuté chez Marc Pimbonnet en gagnant, est ensuite passée sous les couleurs de Miguel Castro Megias, qui n'avait pas remporté une course depuis 2018 ! Elle a ensuite regagné deux réclamers, puis une classe 2, avant d'être bonne 3e du Robert Papin et de gagner le prix François Boutin (Gr.3). Aujourd'hui, elle a pulvérisé Tasmania et Rougir, celle-ci étant entraînée par un autre Rossi, Cédric ! Sacré soirée familiale en perspective !

 

Jessica avec son père Antonio et son compagnon Charley Rossi, entraîner de Tiger Tanaka (APRH)

 

Tout ce temps-là, Charley Rossi a fait confiance à Jessica Marcialis, la cavalière du matin de Tiger Tanaka, qui a été critiquée bien évidemment quand la pouliche n'a pas gagné. Il faut saluer la confiance de Miguel Castro Megias, qui a toujours mis en avant Jessica, et ne souhaitait courir qu'avec elle en selle. Elle le lui a bien rendu, elle qui était seulement la 3e femme à monter un Gr.1 lors d'un week-end de l'Arc. On connait de grandes femmes jockeys comme Hayley Turner, Michelle Payne, et en France nous en avons de plus en plus qui gravissent les échelons. Jessica Marcialis a franchi un palier supplémentaire et devient la première femme jockey licenciée en France à gagner un Gr.1, et ça c'est fou. 

 

La joie éclate au passage du poteau ! (APRH)

 

Elevée en Irlande à Kellsgrange Stud, Tiger Tanaka est d'origine modeste et par un étalon peu ou pas commercial, Clodovil. Ce gagnant de Poule d'Essai des Poulains par Danehill,  stationné à Rathasker Stud, fait partie des rares gris en Irlande à faire la monte, à seulement 8000 €. Il a pourtant donné pleins de bons chevaux, mais n'est pas le plus recherché sur les rings. Cela a fait le bonheur de Pascale Ménard, qui a acheté Tiger Tanaka pour 6500 € à la vente de septembre de Fairyhouse lorsqu'elle était yearling, ne se doutant peut-être pas que la pouliche allait atteindre ce genre de sommets... Comme le dit Charley Rossi, Tiger Tanaka marche "comme un grand-père", et ne fait pas plus envie que ça, mais elle a un coeur énorme, et c'est ce qui compte. Toute la France a suivi son ascension, grace à son entourage fort sympathique et rafraichissant par rapport à l'ambiance habituelle des courses. Elle a été la star des réseaux avec sa chèvre de compagnie "Tata", qui l'accompagne partout. Rien n'est à jeter dans cette histoire, et il y a tout à apprendre des choix faits, ceux du coeur, qui ont permis à Tiger Tanaka de devenir très grande, et d'inventer une toute nouvelle marseillaise, celle qui fait chanter l'hippodrome de Longchamp !

 

Miguel Castro Megias célèbre à gauche, et même Miguel Blancpain s'est glissé sur cette belle photo de victoire ! (APRH)

 

 

 

 


Voir aussi...