Holly, la première "Diane" des AQPS par Voiladenuo

31/10/2020 - Actualités
Lauréate avec brio hier à Durtal du Prix des Guilledines (Gr.3, AQPS), le "Prix de Diane des demi-sangs" associée à Christopher Grosbois, Holly a réussi la tâche ardue de préserver son invincibilité en trois sorties publiques, la fille de Voiladenuo s'imposant comme une candidate des plus sérieuses en vue du Prix Jacques de Vienne (Gr.1, AQPS), disputé le 27 novembre prochain, à Saint-Cloud.

Holly, Erwan Grall et Christopher Grosbois, les grands vainqueurs du Prix des Guilledines (Gr.3, AQPS) hier, à Durtal (©Twitter Erwan Grall)

 

Si l'on devait déformer la morale "Quand le chat n'est pas là, les souris dansent", on pourrait employer "Là où Charly n'est pas, Holly s'y révèle". En effet, Charly Milpied, jeune journaliste d'Equidia, grand spécialiste et passionné des courses d'obstacles, n'a pu se rendre à aucune des trois sorties victorieuses cette année de cette représentante de l'entraîneur mansonnien, Erwan Grall, avec qui il est associé dans la propriété de cette dernière, tout comme son père, Jacky Milpied, et les anciens jockeys d'osbtacle Matthieu Havart et Cyrille Gombeau. Un troisième "bâton" d'affilée, et ce pour autant de sorties, glané hier sur l'hippodrome de la Carrière, à Durtal, à l'occasion du Prix des Guilledines (Gr.3, AQPS), le "Prix de Diane des demi-sang", remporté avec brio sous la selle de Christopher Grosbois.

 

 

Parmi les plus promptes au départ, se plaçant rapidement dans le dos de l'animatrice Holifolle d'Airy (Rob Roy), Holly est venue prendre les commandes de l'épreuve à la sortie du tournant final. Empoignée par son jockey, la fille de Voiladenuo a très bien accéléré tout au long de la ligne droite, ne se laissant jamais approcher par Harderie (Getaway), deuxième, tandis qu'Histoire de l'Art (Rail Link) est venue très bien finir de l'arrière-garde pour s'octroyer le second et dernier accessit, en léger retrait.

 

Au poteau, Holly devance Harderie et Histoire de l'Art dans ce Prix des Guilledines (Gr.3, AQPS) disputé hier, à Durtal

 

Faisant partie de la première production de Voiladenuo, étalon au Haras du Lion et l'un des deux seuls étalons AQPS de l'Hexagone avec son lointain cousin Nidor, Holly est une fille de l'inédite Mighty Malta, elle-même issue du grand Turgeon, malheureusement décédée quelques semaines après avoir mis-bas d'Holly au printemps 2017. Nièce de Valaway, gagnante en plat et en haies en plus d'une quatrième acquise à Auteuil, dans le Prix André Michel (Gr.3), pour la casaque et l'entraînement du regretté Michel Postic, Holly est une petite-fille de Very Mighty, lauréate en plat à 2 et 3 ans en Allemagne, et appartient à la même lignée qu'un certain Val de Loir, vainqueur du Prix du Jockey-Club (Gr.1) en 1962, sous la selle de Freddy Palmer, l'entraînement de Max Bonaventure, et la célèbre casaque de la Marquise du Vivier.

 

Voiladenuo, le père d'Holly

 

Une troisième victoire mettant en avant la réussite en tant qu'éleveurs de Lise et Cyrille Gombeau, l'ancien crack-jockey d'obstacles aux quelques 600 victoires, lauréat notamment du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1) en 2007 avec le champion Mid Dancer. Car bien que retraité des pelotons depuis 2014, Cyrille Gombeau a souhaité garder un pied dans le milieu des courses et gère aujourd'hui, avec sa femme, en plus de leur gîte au Grand-Lucé, dans la Sarthe, un petit effectif de poulinières dont fait partie aujourd'hui partie Royale Surabaya, la mère des black-types Royale Flag (Prix Maurice Gillois - Grand Steeple-Chase des 4 ans, Gr.1), Mister Bali (Prix Lutteur III, L.) et Mr Mix (3e Prix Finot des Poulains, L), et qui a son 3 ans par Martaline actuellement à l'entraînement chez Daniela Mele.

 

Cyrille Gombeau, ancien crack-jockey d'obstacles, aujourd'hui éleveur d'Holly, avec sa femme, Lise (©APRH)

 

Après sa victoire d'hier dans le Prix des Guilledines (Gr.3, AQPS), Holly demeure à ce jour invaincue en trois tentatives, elle qui s'était imposée dès ses débuts mi-mai, à Vichy, et offrait par la même une première victoire à son père, Voiladenuo, juste avant de lui offrir un premier succès au niveau Groupe, dans le Prix de l'Isle-Briand (Gr.3, AQPS), au Lion d'Angers, qu'elle a dû partager avec Harmonie Star. Une pouliche qui fait vivre un véritable conte de fées à tout son entourage, que l'on espère voir se poursuivre à l'occasion du Prix Jacques de Vienne (Gr.1, AQPS), "l'Arc de Triomphe des demi-sang", son prochain grand objectif du 27 novembre prochain. De bon augure si le terrain venait à s'alourdir davantage... surtout si Charly Milpied ne se trouve pas dans les travées du champ de courses clodoaldien à cette date !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Mercato des étalons

It's Gino au Haras du Lion, Storm the Stars à Rosières : le grand échange Est-Ouest en 2021

C'est une grande première ! Tous deux ex-stations des Haras Nationaux reprises avec réussite par des éleveurs privés, les Haras du Lion dans l'Ouest et de Rosières-aux-Salines dans l'Est procèdent à un échange d'étalons entre le confirmé It's Gino qui part vers l'Ouest et le jeune Storm The Stars. un fils de Sea The Stars qui prend le chemin de l'Est, lui aussi pour une saison.

Trophée National du Cross

Grand Cross de Saumur pour Charmyra, Densovent sacré dans le Trophée National

La 1e édition du Trophée National du Cross Haras du Lion s'est terminée en apothéose malgré la pluie diluvienne dans le Grand Cross de Saumur gagné pour la 2e fois par Charmyra et Thomas Beaurain qui ont tiré les larmes d'Anne-Sophie Bernier et de sa fille Agathe. Grâce à sa 2e place, Densovent remporte in extremis le Trophée National du Cross, une semaine après le mariage de son propriétaire éleveur Benoit Chevalier.

Zoom Etalon

L'étalon Very Nice Name ouvre la marque en obstacle

Aujourd'hui étalon dans les Pyrénées-Atlantiques au Haras de Pau-Gelos, après avoir brillé en course au Qatar sous la férule du "FR" Alban de Mieulle, Very Nice Name s'est illustré pour la première fois sur les obstacles grâce à Very Nice Surf, pur produit de l'élevage d'Anne-Sophie et David Bernier et entraîné par Erwan Grall, qui n'a pas manqué ses premiers pas en compétition, ce mardi, sur le parcours de haies de Fontainebleau.