La Danza conclut en beauté le grand meeting palois de Daniela Mele

07/02/2021 - Actualités
Ancienne cavalière amateur de grand talent, Daniela Mele réalise un meeting de Pau dantesque en qualité d'entraîneur, et le  termine en grande pompe! Après sa 1ère victoire de listed acquise chez les 4 ans en haies avec Youtwo Glass, la voilà qui fait le coup de 2 avec La Danza dans le prix Antoine de Palaminy, nièce de Stratagem, qui avait lui-même offert son 1er succès à Daniela Mele en 2019. 

La Danza, Daniela Mele et Thomas Beaurain ont le sourire !

 

 Avant cette fin de semaine, Daniela Mele aurait sans doute déjà été pleinement satisfaite de son meeting de Pau. En effet, l'entraîneur caracole en tête en terme de victoires, et a déjà rempli sa mission béarnaise, mais elle ne s'est pas arrêtée là. En l'espace de 3 jours, l'ancienne cavalière tête de liste en obstacle a remporté ses deux premières listeds dans la case entraînement, avec deux 4 ans talentueux, Youtwo Glass et La Danza. Le premier nommé s'est imposé vendredi dans le prix Camille Duboscq, la Grande Course de Haies des 4 ans, mettant à l'honneur l'élevage de Daniela Mele, associé à Bertrand Thelier, et la casaque de Giuseppe Mele. Le fils de Joshua Tree aura forcément des ambitions parisiennes, et sera rejoint dans sa quête d'Auteuil par la petite mais très vaillante La Danza. 

 

 

 

 

Déjà gagnant avec Youtwo Glass, Thomas Beaurain a réédité dans le prix Antoine de Palaminy, le Grand Steeple des 4 ans, toujours pour Daniela Mele. Cette fois-ci, c'est avec La Danza que le succès a eu lieu, la pouliche étant déjà bien expérimentée, mais en constante progression. Très polyvalente, et somme toute assez précoce, elle avait débuté en plat en juin de ses 3 ans par une victoire à Saint-Brieuc, avant d'attaquer Auteuil en obstacle. Après toute une série de bonnes places, elle a remporté fin novembre le prix Kerym sur la Butte Mortemart, montrant que les pistes alourdies allaient lui coller à la peau plutôt qu'aux pattes ! Elle a débuté en steeple directement à Pau par une démonstration, et venait d'être 4e derrière la plupart de ses adversaires du jour. Seulement, La Danza avait été un peu malade et donc pas à son top niveau, ce qui a été le cas aujourd'hui, puisqu'elle a repoussé tous ses assaillants telle la vraie guerrière qu'elle est !

 

Daniela Mele lors de sa première victoire comme entraîneur avec Stratagem, l'oncle de La Danza ! (APRH)

 

C'est un peu une boucle qui est bouclée à l'occasion. En octobre 2019, Daniela Mele ouvrait son score en tant qu'entraîneur dès son premier partant à Auteuil. Elle gagnait alors l'important prix Emilius avec Stratagem. Ce poulain qui est depuis parti en Angleterre n'est autre que l'oncle de La Danza ! En effet, ils sont issus d'une vieille souche de plat ayant donné le champion américain Our Native, un double gagnant de Gr.1 devenu ensuite étalon. La famille est progressivement venue à l'obstacle via la grand-mère de La Danza, Our Ziga, qui a donné outre Stratagem le double gagnant de listed en haies Ziga Boy. Si elle ne fut pas la meilleure de sa fratrie, la mère de La Danza, La Sorelle, se révèle comme une bonne poulinière. Issue de Voix du Nord, La Sorelle avait eu un premier produit par Saddex qui n'a jamais couru, et produit maintenant La Danza, élevée par Guy Cherel, qui n'est donc jamais sortie de l'argent en 10 tentatives pour 4 succès, en plat, haies et steeple !

 

La Danza s'envole avec Thomas Beaurain (© Robert Polin)

 

La Danza se montre très dure et annonce de belles heures pour son père, le jeune étalon Masked Marvel. Le fils de Montjeu stationné au Haras de la Tuilerie (antenne obstacle d'Etreham) monte peu à peu en puissance avec sa production, qui se révèle sans doute plus tardive qu'attendue, et qui bénéficie enfin de plus larges générations conçues après une première saison de monte calme. De plus, beaucoup de ses produits ont été exportés outre-Manche, où il compte déjà quelques bons performers comme Maskada et Teahupoo. Gagnant du St Leger de Doncaster, et proche cousin de Waldgeist et Waldpark, Masked Marvel est désormais très en vogue parmi les éleveurs français, et les confortent dans leur choix. Il s'offre une première listed comme étalon après avoir sorti plusieurs placés black-type comme Pacha Senam et Arbarok. Nul doute qu'après le succès de La Danza, le carnet de bal de Masked Marvel sera encore prometteur, au coeur d'une saison où sa fille essaiera de le porter encore plus haut ! 

 

Masked Marvel confirme sa montée en puissance 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Uniketat, un jeune prodige pyrénéen, nouveau roi du Grand Cross de Pau

À 6 ans seulement, Uniketat est venu mettre à l'amende ses aînés ce dimanche, à l'occasion du Grand Cross de Pau (L.), qu'il a brillamment remporté sous la selle de Felix de Giles, offrant au pilote anglais un premier succès dans cette prestigieuse épreuve, ainsi qu'à Hector de Lageneste & Guillaume Macaire, ses entraîneurs, Véronique Berquand, sa propriétaire, et ses éleveurs, Jean Contou-Carrère et Yves Broca.

La dixième de San Petrone Corso, d'une montagne à une autre !

Né et élevé en Corse par Mathieu Maurizi, et affublé du même nom qu'une célèbre montagne de l'île de Beauté, San Petrone Corso a décroché aujourd'hui à Pau le dixième succès de sa carrière, à l'occasion du Prix Louis-Alexandre Sers. Le représentant d'Antoine Bardini renoue ainsi avec la victoire depuis son sacre dans le Grand Steeple-Chase des Anglo-Arabes, il y a un peu plus d'un an, déjà au pied des Pyrénées.