Georges Saint offre une première victoire aux jeunes éleveurs Clotilde et Antoine Domenjoud

29/01/2021 - Focus Elevage
La première victoire en tant qu'éleveur est toujours une joie bien particulière. C'est ce qu'ont vécu Clotilde et Antoine Domenjoud aujourd'hui, en voyant leur Georges Saint s'envoler sur le steeple de Pau. Le pensionnaire de Daniela Mele a été le premier poulain qu'ils ont fait naître au Domaine Saint-Georges dans l'Allier, en association avec Nicolas de Lageneste. 

Georges Saint, la première flèche du Domaine St Georges dans les courses(APRH)

Echapper à la passion des courses n'est pas chose aisée dans le Centre-Est. C'est ainsi que Clotilde et Antoine Domenjoud se sont lancés dans la catégorie course en 2015. Clotilde est orthophoniste, et Antoine travaille dans la fabrication de boxes à LMS Bourbonnaise, mais tous deux sont cavaliers de longue date en concours hippique, et avaient découvert l'élevage dans les chevaux de selle. Ils ont pu récupérer des terres dans l'Allier à Bagneux, sur l'ancien site du Haras du Comte d'Harcourt, qui avait construit ici un grand centre d'entraînement et d'élevage ayant connu son apogée à la fin du 19è siècle. Le domaine St-Georges est donc né au bord de l'Allier, près d'un banc de sable qui était l'ancienne piste. Il fallait maintenant trouver les poulinières ! Aujourd'hui, le cheptel s'est agrandi, avec notamment la mère de la bonne Aterisk, mais la toute première à rejoindre les rangs des Domenjoud s'appelait Une Deux Trois

 

Une Deux Trois dans les prés de Clotilde et Antoine Domenjoud à l'été 2020

 

Comme beaucoup d'éleveurs "néophytes" de la région, Clotilde et Antoine ont mis le pied à l'étrier grâce à Nicolas de Lageneste, en s'associant sur Une Deux Trois, qui avait déjà donné 2 produits pour le Haras de Saint Voir. Ceux-ci n'ont pas pu se mettre en évidence. Bien née, Une Deux Trois est une fille du très recherché Robin des Champs, avec une mère par Royal Charter, soit un pur croisement Saint Voir. Son frère Bon Papa s'est placé de Gr.1 outre-Manche et ses oncles ne sont autres qu'Homme du Jour et Rendons Grâce, 2 champions. En 2016, Georges Saint a été le premier poulain à vocation course qu'ont fait naître Antoine et Clotilde: " Georges Saint n'était pas bien grand, se souvient Clotilde Domenjoud. L'année de sa naissance, sa mère devait être saillie par Buck's Boum au Haras d'Enki, qui était à l'époque juste à côté de Saint Voir. Je ne me rappelle plus exactement pourquoi, mais le jour de la saillie, nous nous sommes arrêtés à Saint Voir. Seamus Murphy était là, et a vu le poulain, qu'il a acheté. C'était un heureux hasard, surtout qu' Une Deux Trois n'a finalement pas été pleine de Buck's Boum! Elle a un 3 ans par Coastal Path qui a été exporté en Irlande, tout comme son poulain né en 2020 par Masked Marvel. Aujourd'hui, elle est pleine de No Risk At All."

 

Antoine Domenjoud avec le poulain de Masked Marvel et Une Deux Trois né en 2020

Pas précoce, Georges Saint a débuté en mai 2020 à Pau dans le prix Oteuil Sf, délocalisé dans le Béarn à cause des mesures sanitaires qui bloquaient les hippodromes parisiens. 5e à Nantes ensuite, il a été laissé tranquille en vue du meeting de Pau, où il a enchaîné 2 places en haies puis en steeple. Aujourd'hui, face aux seuls AQPS, et en sautant encore très fort, il s'est imposé en roue libre devant son compagnon de boxe Grandioso, offrant un jumelé à Daniela Mele. L'entraîneur réalise un meeting palois de toute beauté, ce qui se confirme avec ce bel engagement pour Georges Saint, qui se retrouvait face aux seuls AQPS, dans un terrain lourd qu'il apprécie particulièrement en digne fils de Lord du Sud. Il est encore trop tôt pour penser à la suite, mais Antoine et Clotilde Domenjoud savourent déjà pleinement cette nouvelle étape dans leur jeune activité d'éleveurs de chevaux de courses ! 

 

L'Ecurie Mele continue sa forme paloise en signant le jumelé avec Georges Saint et Grandioso (APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...

La dixième de San Petrone Corso, d'une montagne à une autre !

Né et élevé en Corse par Mathieu Maurizi, et affublé du même nom qu'une célèbre montagne de l'île de Beauté, San Petrone Corso a décroché aujourd'hui à Pau le dixième succès de sa carrière, à l'occasion du Prix Louis-Alexandre Sers. Le représentant d'Antoine Bardini renoue ainsi avec la victoire depuis son sacre dans le Grand Steeple-Chase des Anglo-Arabes, il y a un peu plus d'un an, déjà au pied des Pyrénées.

134e Grand Prix de Pau : Ajas, le rayon de soleil de David Cottin

Vivant un meeting de Pau 2020-2021 des plus compliqués avec plusieurs chevaux ayant été testés positifs à la rhinopneumonie équine, David Cottin a retrouvé le sourire ce dimanche grâce à la victoire d'Ajas dans le Grand Prix de Pau (Gr.3), dont le jeune trentenaire était tenant du titre depuis 2019, après l'avoir épinglé à trois autres reprises en tant que jockey. Retour sur un grand moment de sport et d'émotions ! 

Un plateau exceptionnel pour le 134e Grand Prix de Pau - Biraben Foie Gras !

133 ans d'histoire pour le Grand Prix de Pau - Biraben Foie Gras, qui a vu passer des cracks sauteurs sur son podium, de Heros XII et Master Bob, à El Triunfo, en passant par Sleeping Jack, Or Jack, Rubi Ball, Arénice, et plus récemment Forthing. Cette année, ce sont 13 partants qui viendront prétendre à la succession de Laterana, l'occasion de laisser leur marque dans l'histoire de cette fameuse épreuve béarnaise. 

Le méconnu Prince d'Alienor signe sa 1ère victoire d'étalon à Pau

Elle s'appelle Nuit d'Aliénor, et a gagné sa première course à Pau sous la casaque de l'écurie Pur-Sang d'Aliénor. Son père, le méconnu Prince d'Aliénor, guerrier des pistes ayant entre autres servi de leader à Intello, portait également ces mêmes couleurs en début de carrière, et était entraîné par Charles Gourdain comme sa fille, qui lui offre une 1ère victoire alors qu'il n'a que 5 produits déclarés sur France Galop ! 

Honneur A Estivaux, et à deux grands noms de l'élevage d'Anglo-Arabes en France

Déjà victorieuse à Pau de cette épreuve en 2020 grâce à Galien de Lagarde, l'écurie Couderc a de nouveau inscrit à son palmarès l'important Prix Émile Lestorte, remporté cette année par l'estimé Honneur A Estivaux, un fils de Kapgarde entraîné par Daniela Mele et issu de la fantastique Noces d'Or A Estivaux, lauréate de deux Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp parée de la casaque de feu Charles de Chaisemartin.

Trophée National du Cross - Haras du Lion : Bomari, et la passion de William Menuet pour le Cross

La 1ère étape du Trophée National du Cross Haras du Lion 2e édition nous a réservé un digne spectacle ! Malgré une météo affreuse, et la dérobade du petit mais bien malin Blason d'Or, l'arrivée a été spectaculaire. A la finale, c'est le doyen de 10 ans Bomari qui a remporté la course, se plaçant comme l'un des favoris du prochain Grand Cross de Pau, à la plus grande joie de son entraîneur fan de la discipline, William Menuet. VOIR LE REPORTAGE.