La 1ère victoire de Bertrand Juhen avec Hydrogène, un vilain petit canard devenu cygne

15/07/2021 - Actualités
Fils de Michèle Juhen Cyprès, Bertrand Juhen s'est associé avec des amis d'école sur Hydrogène, un AQPS qui a connu quelques drôles de péripéties depuis sa naissance ! Hier à Vittel, il a enfin montré son potentiel en gagnant de 15 longueurs, offrant au passage une première à la casaque de Bertrand. 

Bertrand Juhen avec le crack familial Vezelay...il a maintenant Hydrogène ! 

 

Difficile de ne pas céder à la tentation hippique quand on s'appelle Bertrand Juhen, fils de Michèle Juhen Cyprès, une éleveuse qui a cette passion dans le sang ! Ainsi, Bertrand a récemment pris ses couleurs, et s'est lancé tout fier avec une bande de 4 copains dans l'aventure. Il a fallu acheter un élément maison, et Hydrogène a été choisi. C'est ainsi que l'association "Les 22" s'est créée entre 5 amis du Lycée du Parc à Lyon : Julien Habib-Drouot, Edouard Porcher, Bruno Joux, Pascal de Gaulle et...Bertrand Juhen off course ! Bien vite, la bande d'amis a appris à connaître la dure loi des chevaux avec Hydrogène, pour en finir par connaître les joies. Un happy end bien mérité au vu de la patience de tout son entourage ! 

 

Hydrogène gagne à la parade sa première course à Vittel 

 

Hydrogène est un peu le vilain petit canard devenu Cygne. Jeune déjà à l'élevage, il s'est blessé aux tendons en bottant dans un tracto-pelle, occasionnant deux mois de bons soins distillés par Michèle Juhen Cyprès. Hydrogène rejoint les boxes d'Emmanuel Clayeux, et débute à Montluçon... enfin presque ! Il aurait fallu pour cela vouloir monter dans le camion avec les autres. Pas grave, un véhicule spécial est affrété pour monsieur, qui débute 6e d'un bon lot à Vichy. Pour sa 2e course à Cluny, Hydrogène ne prend pas le départ après s'être afaissé dans les stalles de départ... Fini le plat, mais les débuts en obstacles se soldent par un quasi-refus du départ, et il perd trop de terrain pour espérer un classement. Hier à Vittel, Hydrogène a enfin eu l'étincelle attendue, car il montrait de belles choses le matin. Il a gagné de 15 longueurs, pour ce qui était finalement sa 1ère vraie course... au bout de quelques tentatives ! 

 

Le jeune Hydrogène aux cotés de sa mère Kalgary 

 

 

Bien né, Hydrogène est l'un des derniers produits d'une des matronnes de l'élevage, Kalgary, aujourd'hui retraitée. Mère des bons Radium et Thallium, mais aussi grand mère d' Emirat, Kalgary a été croisée à Gris de Gris pour donner Hydrogène. A l'époque au Haras de Cercy, il a depuis fait du chemin en prenant la route du Haras de Corlay, au moment où il empilait les gagnants. Le fils de Slicky avait déjà sorti la veille un gagnant de bumper par 15 longueurs en Irlande nommé Gris Majeur. Le dernier produit de Kalgary est une 2 ans par Karaktar nommée Juhenium. Quant à l'élevage familial il se porte toujours aussi bien, et ce n'est pas Bertrand Juhen qui dira le contraire, lui qui vient de perdre son statut de maiden, un évènement assez courant quand on porte le nom qui est le sien ! 

 

Un p'tit jeune nommé Bertrand Juhen avec un certain Radium, le grand-frère de Hydrogène 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Plan de monte 2021 : Michèle Juhen-Cyprès, de Cokoriko à Zarak !

Installée à quelques mètres du Haras de Cercy, Michèle Juhen-Cyprès a connu de très beaux succès en 2020, avec les victoires à Auteuil de Glace des Mers et Houle Secrète. Ayant restreint sa jumenterie à ses meilleurs éléments, elle fera une fois de plus confiance en 2021 aux étalons de Cercy, notamment Cokoriko, tout en envoyant des AQPS à Goliath du Berlais... et même à Zarak, le fils de Dubawi et de la mémorable Zarkava !