Grand Steeple 2021 : Louisa Carberry est la nouvelle star d'Auteuil !

24/05/2021 - Evénements
Installée à Senonnes, l'anglaise Louisa Carberry a touché un graal précieux, alors qu'elle n'est pas à la tête d'une armée, mais seulement d'une vingtaine de chevaux. Son crack Docteur de Ballon, en parfaite communion avec Bertrand Lestrade, lui offre un 2e Grand Steeple en à peine un an. Souriante, disponible, et surtout amoureuse de ses chevaux, la passion de Louisa Carberry est une maladie qui ne nécessite aucun remède ni docteur... si ce n'est Docteur de Ballon ! Avec Dynavena. 

 

 

 Comment ne pas apprécier Louisa Carberry ? Derrière le masque, on devine un sourire constant, qui ne quitte jamais le visage de cette grande ambassadrice des courses. Au-delà de l'entraînement et de la performance, Louisa Carberry est tout simplement une amoureuse des chevaux. Se décrivant comme "le gardien" de Docteur de Ballon, Louisa amène un vent de fraîcheur sur la Butte Mortemart, non pas un vent glacial, mais une petite brise qui nous enchante et nous fait sourire. C'est bien elle la nouvelle star d'Auteuil ! Et oui, car en plus d'être sympathique, l'anglaise installée à Senonnes, aux frontières du Maine et Loire et de la Mayenne, est une excellente metteuse au point. En l'espace de quelques mois, elle a pris une toute autre dimension, qui s'étend encore après son 2e Grand Steeple d'affilée, grâce à Docteur de Ballon. 

 

Une embrassade bien méritée pour notre ami Docteur de Ballon ! (APRH)

 

A 9 ans, Docteur de Ballon était au sommet de son art. Il a déjà un bon cavalier du matin, Phil Carberry, époux de Louisa, qu'elle a rencontré un jour de Grand Steeple ! Aujourd'hui retraité des pelotons, Phil Carberry a été un crack jockey, qui connait par coeur la plus grande course d'Auteuil pour l'avoir remportée deux fois avec la petite championne Princesse d'Anjou. Dans l'ombre aujourd'hui, car il reste à Senonnes et apparemment ne regarde pas la course avant d'en savoir le résultat, Phil Carberry a du éclater de joie en apprenant l'envolée de Docteur de Ballon. Grand regret du Grand Steeple en 2019, puis éclatante révélation en 2020 lors de son doublé automnal avec la Haye Jousselin, il a aujourd'hui montré qui était le vrai patron après une belle rentrée dans le prix Murat. 

 

Le Docteur impérial sur le rail-ditch and fence 


 

 

Depuis l'an dernier, Docteur de Ballon forme un couple parfait avec Bertrand Lestrade, qui l'avait pourtant découvert avec une chute à Compiègne. Le duo s'était bien rattrapé avec le fameux doublé. Tous les observateurs s'accordent à dire que Docteur de Ballon est un phénomène absolu. Calme et posé à l'arrière, voire presque nonchalant pendant 5kms, le "Docteur" a un dernier kilomètre électrique, et remet un coup de rein dévastateur après la dernière. Après presque 6000m de course, il est quasiment impossible de le battre tout simplement. Il a aujourd'hui transpercé un exceptionnel Carriacou, beau comme un dieu aujourd'hui et revenu au sommet. Bravo à Isabelle Pacault, et à son nouveau partenaire James Reveley, qui le sublime. Revenu du diable vauvert, Galleo Conti est un excellent 3e, et le premier des 5 ans à l'arrivée, d'un rien devant Général en Chef. Ces deux-là ont montré qu'ils fallaient les compter parmi les grands à l'avenir. 5e, Le Berry a malheureusement été victime d'un souci pulmonaire, qui l'a empêché de nous montrer son meilleur visage. Encore tout jeune, il lui reste plusieurs essais pour nous montrer l'étendue de son talent. Ajas a trouvé le temps long, malgré une belle monte de Rachael Blackmore, et nous regretterons les chutes, sans mal heureusement, de Feu Follet, tôt dans le parcours, et Figuero, qui allait très facile avant le rail-ditch et buvait du petit lait derrière les leaders. Le 6 ans de Jacques Détré aura lui aussi d'autres occasions de s'illustrer. 

 

 

 

Un sprinter dans un cheval de 6000m. Atypique, il l'est d'abord physiquement, tout en longueur et pas immense, bref, pas dans les standards de ce qu'on achèterait à prix d'or aux ventes. Son balancier unique lui permet de se mettre à plat ventre après la dernière avec une classe folle. Mentalement, il est aussi hors-normes, de par son calme et son courage. Bref, Louisa Carberry a fait de Docteur de Ballon un cheval parfait. Choyé, il est sorti tous les jours au paddock, et ne peut ressentir aucune pression, car même son mentor n'en avait pas ! En effet, Louisa parlait avant course de "bonus", tant elle était déjà heureuse de l'année passée. " Il n'a plus rien à prouver". C'est déjà beau. Avec une vingtaine de chevaux seulement, Louisa a touché la perle rare, et ce n'en est que plus beau. 

 

 

 

Cette réussite est aussi celle des éleveurs propriétaires du champion, Monique et Robert Gasche-Luc. Ces sarthois si sympathiques vivent le rêve en grand, avec une décontraction et un humour touchant. Les larmes sont arrivées aux coins de leurs yeux ce dimanche dans la dernière ligne droite de leur Docteur de Ballon. Conçu au haras voisin du Mesnil, puisqu'il est un fils du top étalon Doctor Dino, Docteur de Ballon avait aussi les gènes pour réussir. Il est un énième champion descendant de la matronne "Wildenstein" Néoménie, qui fit ensuite les grandes heures de Jean Paul Gallorini, avec les Nom d'Une Pipe, Nickelle, N'Avoue Jamais, Nickname, No Risk At All ou encore Nom de D'la. Grand artisan du succès de cette lignée, Jean Paul Gallorini est venu personnellement féliciter Louisa Carberry après la course ! La mère de Docteur de Ballon, Nile Altesse, est également une relative de cette famille exceptionnellement vivante à haut niveau, en atteste l'envolée de Paradiso dans le prix Stanley ce dimanche, et bien sûr le Grand Steeple du "Docteur". Son petit frère, Surdoué de Ballon, a été quant à lui placé du dernier France Sire Anjou Loire Challenge ! Aussi éclectique qu'efficace, cette famille a fait la réussite des Gasche-Luc, via une de ses branches. Petits éleveurs de par leur effectif, ils ont eu le courage de mettre à l'entraînement leur production depuis plusieurs années, et ont eu beaucoup de bons résultats. Docteur de Ballon, c'est encore un cran au dessus pour ce couple haut en couleurs, dont Auteuil gardera sans doute un souvenir éternel ! 

 

Monique et Robert Gasche Luc entourent Louisa Carberry et leur crack Docteur de Ballon 

 

Installée entraîneur depuis 2014 seulement, Louisa Carberry a rapidement travaillé avec les Gasche Luc, qui ont actuellement Docteur de Ballon, mais aussi la bonne et régulière Dinette de Ballon, et bien sûr le petit frère Surdoué de Ballon, ou encore Adorable de Ballon. Bref, c'est une affaire qui roule entre les époux sarthois et la sympathique anglaise installée à Senonnes ! C'était à priori un mélange original, mais qui aura donné le sourire à tous les fans de course avec un tel crack, qui mérite définitivement sa place dans l'histoire d'Auteuil. Docteur de Ballon est un grand champion, et Louisa Carberry, la nouvelle star de la Butte Mortemart, et personne n'aurait de problème à ce que cela dure !

 

GALERIE 


Une photo entre passé, présent et futur avec le crack entraîneur Jean Paul Gallorini, "père fondateur" de la lignée du Docteur !

Un Grand Steeple qui a vu un jumelé de grandes dames des courses !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Prix Alain du Breil : Hermès Baie, un nouveau champion par Crillon pour François Nicolle

L'envolée d'Hermès Baie dans le prix Alain du Breil est annonciatrice d'espoirs pour le futur de ce poulain de 4 ans que son mentor François Nicolle décrit comme un phénomène. Le maître de Saint Augustin tient ici un nouveau crack par Crillon, étalon tout à fait atypique qui a effectué la plupart de sa carrière au Haras de la Baie chez André Jean Belloir, qui est en l'occurence l'éleveur du vainqueur d'hier.