Le film de Gémix : père de Le Berry et de tous les autres !

17/12/2020 - Film d'étalon
Déjà un phénomène sur les pistes, double vainqueur de la Grande Course de Haies d'Auteuil (Gr.1), Gémix a sorti d'entrée de jeu au haras un champion des obstacles, la flèche blanche Le Berry. Découvrez le film de l'étalon au Haras du Lion.

 

 

Au 15 décembre 2020, Gémix compte déjà 34 victoires avec ses deux premières générations de 3 et 4 ans. Parmi ses principaux vainqueurs, son porte-drapeau est un élément tout à fait hors norme, le blanc Le Berry qui a dominé ses congénères tout au long d'une année conclue par le Prix Maurice Gillois (Gr.1), le Grand Steeple-Chase des 4 ans d'Auteuil. Lui qui avait déjà sa carrière d'étalon au Haras de Victot avant d'arriver au Haras du Lion en 2020.

 

 
Gemix au paddock
 

Gémix, c'est l'histoire d'un "self made horse" qui réussit tout ce qu'on lui demande grâce à des capacités physiques et une faculté d'adaptation exceptionnelle. Ainsi, avant de devenir un champion sur les haies, seul et unique double gagnant de Gr.1 en obstacle à faire la monte en France, ce poulain a gagné 2 fois à 2 ans, à Vichy et à Lyon. Entrainé par Nicolas Bertran de Balanda pour le compte de Francis Téboul, il a même remporté une course B à Longchamp sur 1600 m au printemps de ses 3 ans ! Avec une telle classe naturelle, et un don révélé pour le saut à partir de 4 ans, Gemix a rapidement atteint les sommets d'Auteuil, devenant même le meilleur cheval de haies en France en 2013 et 2014. Monté par David Cottin, il a remporté 2 fois la Grande Course de Haies d'Auteuil, un exploit réussi jusque-là seulement par Thousand Stars, Le Sauvignon, Ubu III, Le Rheusois, Païute, Hardatit et Wild Risk depuis la dernière guerre. Il a aussi remporté les Prix Léon Rambaud (Gr.2), de Compiègne (Gr.3) et Hypothèse (Gr.3) pour un total de 12 victoires, 15 places et plus un million d'euros de gains.

 


Gémix, monté par David Cottin.(photos APRH)

 

Pour autant, ce champion alezan, sans doute parce qu'il ne répondait pas aux canons de la beauté habituelle pour l'obstacle,  n'a pas attiré beaucoup de juments lors de ses premières années comme étalon, au Haras de Victot en saillissant une quarantaine de juments. Malgré ce nombre limité, ses résultats ont été tout de suite spectaculaires, depuis l'ouverture de son palmarès avec Fureur de Vivre en plat en mars 2019 jusqu'aux exploits de Le Berry, invaincu en steeple à 4 ans en 2020 et terminant sa série d'envolées par un triomphe dans le Prix Maurice Gillois (Gr.1).

 


Le Berry (photo APRH)

 

Mais le plus étonnant dans cette histoire est qu'au-délà de produire d'entrée de jeu un champion, ce qui n'est déjà pas une mince affaire, c'est également que Gémix fait beaucoup de vainqueurs, et dans les 2 disciplines. Ainsi, au 14 décembre, Gémix comptait 34 victoires avec ses 2 premières générations de 3 et 4 ans, dont 12 en plat, remportées par 15 chevaux différents.

Après avoir sailli 89 juments pour sa 1e année au Haras du Lion en 2020, Gemix voit son prix passer de 3500 à 5000 €, à la faveur des résultats de sa production.
 

GALERIE PHOTOS



 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Grand Prix d'Automne 2020: le gentil géant Galop Marin réalise le triplé historique

Vainqueur des deux dernières éditions de ce Grand Prix d'Automne (Gr.1), le gentil géant Galop Marin a mis à l'honneur la casaque de la famille Papot et l'entraînement manchois de Dominique Bressou pour la troisième fois consécutive dans cette prestigieuse épreuve. Un exploit à la taille du cheval de coeur de Morgan Regairaz, plus réalisé depuis Mon Romain, à la fin des années 1990 ! En partenariat avec l'étalon Gemix.