Rêves de cracks... au Haras du Pécos

27/08/2020 - Focus Elevage
À la tête d'un élevage connu et reconnu dans l'Anglo-Arabie française, installés sur la commune de Ladevèze-Ville, dans le Gers, Sophie de Courval et Patrick Davezac ont le plaisir de vous présenter les nouveaux-nés du Haras du Pécos, des foals descendant de leurs champions maison comme Frisson du Pécos ou encore Balkan du Pécos. Découvrez-les en images sans plus attendre !

Sophie de Courval, toujours très proche de ses protégés du Haras du Pécos

 

Depuis presque un siècle à présent, le Haras du Pécos fait partie intégrante du paysage de l'Anglo-Arabie française, ayant fait naître et élevé d'authentiques champions aussi bien sur les pistes que sur les terrains de concours. En effet, c'est dans les années 1930 que Joseph Davezac, le grand-père de Patrick, décida de créer de toutes pièces une structure d'élevage sur la commune de Ladevèze-Ville, dans le Gers, et d'acheter sa toute première poulinière, La Favorite, dénichée lors d'un concours local. Une ancienne jument d'attelage, devenue le point de départ de toute la lignée des Anglo-Arabes de courses élevés par la famille Davezac dont la descendance comporte notamment les noms de Florestan IIFayriland II et Fast, trois étalons ayant marqué la race Anglo-Arabe en course et en sport, mais également ceux de Ferdesia, gagnante notamment du Grand Prix des Pouliches et de l'Omnium à 50% avant de devenir l'une des matrones de l'élevage, à l'instar de Ferdelia.

 

Patrick Davezac, de dos, escortant ses pouliches Anglo-Arabes jusqu'à leur paddock

 

 

Des pouliches jouissant d'un cadre privilégié, à Ladevèze-Ville, dans le Gers

 

Cette reine des concours de modèle et allures, sacrée cinq fois championne de France des poulinières Anglo-Arabes de courses, a notamment produit les bons Fax du Pécos, gagnant du Prix du Ministère de l’Agriculture à 25%, à Tarbes, en 1999, en plus de 33 autres courses jusqu’à l’âge de 13 ans, Family, championne aux dix victoires dont deux Grand National des Anglo-Arabes à Toulouse en plus du Grand-Prix des Pouliches, de la Poule d'Essai, du Grand Critérium, du Prix de l'Elevage et autre Grand-Prix d'Aquitaine, ou encore Frisson du Pécos, lauréat à neuf reprises, inscrivant à son tableau de chasse le Prix de Sélection, le Grand Prix d’Aquitaine, le Grand National des Anglo-Arabes, deux fois l’Omnium des Anglo-Arabes et surtout le Prix du Ministère de l'Agriculture à 37,5% de Tarbes. Un excellent cheval de courses devenu ensuite un étalon accompli, père entre autres des non moins doués Angelo de l'Abbaye (Poule d'Essai à 37.5%), Gold de la Brunie (Grand Prix d'Aquitaine, Critérium des Landes et Omnium à 37.5%), Galaxias Up (Grand Prix des Pouliches à 37.5%), Frisson Bleue (Criétrium des Jeunes à 37.5%, Prix du Ministère de l'Agriculture à 37.5%, Prix de Sélection) et autre Firenze du Pécos, auteure du triplé Critérium des Jeunes - Grand Critérium des Anglo-Arabes et Grand Prix des Pouliches à 37.5% en 2019, sous la férule de Stéphane-Richard Simon.

 

Frisson du Pécos, excellent cheval de courses devenu une référence chez les étalons Anglo-Arabes

 

C'est d'ailleurs avec l'entraîneur palois, ancien jockey ayant monté dans 15 pays différents et ce en 17 ans de carrière (!), et sa compagne, Carole Botton, que Sophie de Courval et Patrick Davezac, animateurs du Haras du Pécos, ont opéré une petite révolution dans l’Anglo-Arabie française, lançant pour la première fois un nouveau projet d’écurie de groupe autour d’un cheval de courses Anglo-Arabe : Fashion du Pécos, une femelle inédite de 3 ans par Fairplay du Pecos et Fofolle, passée par le Grand Show Anglo l'an dernier. En effet, vingt parts, à 1.000€ chacune, ont été proposées à des personnes néophytes ou initiées aux courses hippiques, leur permettant d’acquérir « une patte » de ladite pouliche, d’effectuer plusieurs visites à l’entraînement et à l’élevage, à chaque fois ponctuées d’un bon repas – et de plusieurs bonnes bouteilles !-  en attendant de voir leur casaque verte, blanche et bleue accompagner Fashion du Pécos, à l’occasion de ses débuts en piste, dimanche, dans le Prix Général J. Courreges, à Dax. Une initiative pleine de bon sens, qui devrait se répéter avec non pas une, mais deux pouliches Anglo-Arabes, dont nous vous reparlerons lors d’un prochain article…
 

 

 

Des pouliches bien évidemment nées et élevées chez Sophie de Courval et Patrick Davezac, au Haras du Pécos, chez qui nous nous sommes rendus un magnifique soir d’été, avec d’ailleurs Carole Botton et Stéphane-Richard Simon, afin de vous présenter les nouveaux-nés de l’élevage, prêts à marcher dans les traces laissées par leurs glorieux aînés.


Débutons avec cette femelle par Battle Of Marengo et Ardente du Gave, une cousine de Shrek, gagnant notamment du Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp avant d'entrer étalon au Haras de Pau-Gelos, qui s'est classée deuxième d'un Grand National des Anglo-Arabes, à Toulouse

 

 

Poursuivons avec ce très chic mâle par Carghese des Landes, le "Galileo des Anglo-Arabes", et Felee du Pecos, gagnante du Prix Toscane IV à Mont-de-Marsan et soeur des bonnes Flambee, Furie, Fracassée, Frappée, Fofolle et autre Flinguée, toutes lauréates d'au moins une épreuve du cycle classique

 

 

Dernière née de l'année, cette pouliche par Gemix et Fiesta du Pécos, victorieuse en obstacle avant de donner à naissance à Balkan du Pécos, lauréat du Prix du Président de la République (Gr.3) à Auteuil, et soeur du bon Fiasco du Pécos, gagnant du Prix Chinco ainsi que du Steeple-Chase National des Anglo-Arabes en région parisienne

 

 

Toujours chez les femelles, cette fille de Gentlewave et Fille du Pécos, gagnante en plat et mère des bons Furisco du Pecos (2e Grand Prix des 3 ans), Fever du Pecos (3e GP des Pouliches, à 12.5%), Fidji du Pecos (3e Prix d'Essai à 37.5%), Fayence du Pecos (2e Omnium des Juments) et Freestyle du Pécos, auteur de quatre succès en cinq sorties en Corse, à Ajaccio

 

 

 Place maintenant au deuxième produit de Framboise du Pécos, une très chic fille de Paban de France, champion aux dix victoires en piste. Lauréate du Grand Prix des Anglo-Arabes à Saint-Cloud, Framboise du Pécos est également une soeur de la bonne Foxxy du Pécos (Critérium d'Auvergne des AA) et nièce des fers de lance de l'élevage: Family, Frisson du Pécos et autre Fax du Pécos

 

 

Terminons chez les foals avec notre coup de coeur et cette superbe femelle par Castle du Berlais et Fugees du Pécos, gagnante aussi bien en plat qu'en obstacle, et soeur des bons Fiasco du Pécos (Prix Chinco et Steeple-Chase National des AA), Funchal du Pécos (3e du Grand Prix des AA, à Longchamp) et de Fiesta du Pécos, la mère de Balkan du Pécos (Prix du Président de la République (Gr.3)

 

 

 

Place maintenant aux engagé(e)s du prochain Grand Show Anglo du 15/09, à La Teste, avec Felicia du Pécos, femelle de 2 ans par Shrek et Ferdie du Pécos, lauréate du Grand Prix des Pouliches à 37.5% de Tarbes, et fille de la matrone de l'élevage, Ferdelia

 

 

 

Toujours chez les femelles, Fénomène Pécos, fille de Frisson du Pécos et Fille du Pécos, gagnante en plat et mère des bons Furisco du Pecos (2e Grand Prix des 3 ans), Fever du Pecos (3e GP des Pouliches, à 12.5%), Fidji du Pecos (3e Prix d'Essai à 37.5%), Fayence du Pecos (2e Omnium des Juments) et Freestyle du Pécos, auteur de quatre succès en cinq sorties en Corse, à Ajaccio

 

 

Chez les mâles, le Haras du Pécos sera représenté par Feng Shui du Pécos (alezan), un fils de Fairplay du Pécos et Felée gagnante du Prix Toscane IV à Mont-de-Marsan et soeur des bonnes Flambee, Furie, Fracassée, Frappée, Fofolle et autre Flinguée, toutes lauréates d'au moins une épreuve du cycle classique

 

PLUS DE PHOTOS SUR LA PAGE DU HARAS DU PECOS


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Angelo de l'Abbaye et tutti quanti dans la Poule d'Essai des 37.5%

Restant sur deux performances en demi-teinte en étant monté à l'arrière, Angelo de l'Abbaye s'est rappelé à notre bon souvenir en s'imposant de bout en bout dans la Poule d'Essai des 37.5%, ce samedi à La Teste. Un changement de tactique qui aura été bénéfique pour ce fils de Frisson du Pecos, entraîné par le local Maurizio Guarnieri et propriété de Luigi Carli, le Président de la Fédération AngloCourse d'Italie.