À la découverte de la nouvelle garde du Haras de #Magouët

28/07/2021 - Focus Elevage
Fraîchement retraité de ses fonctions de Président Directeur Général du Temple Automobiles, Patrick Lemarié endosse dorénavant la seule casquette d'éleveur et vous emmène en famille dans les verts prés du Haras de Magouët à Campbon (Loire-Atlantique) afin de vous présenter ses nouveaux-nés, appelés à marcher dans les traces laissées par les champions maison comme Got Fly, Gothathir, Got Sun et plus récemment Keyflower.

Marie-Thérèse et Patrick Lemarié, les animateurs du Haras de Magouët, entourés de leurs petites-filles, Salomé et Louise: la relève est assurée !

 

Après 41 années de bons et loyaux services à la tête du Temple Automobiles, et avoir fait de cet endroit une place forte de la vente de voitures et utilitaires neufs ou d'occasion du Grand Ouest, Patrick Lemarié a décidé, à l'automne dernier, qu'il était temps pour lui de clôre l'un des chapitres les plus importants de sa vie et de laisser place à la jeunesse désormais. Mais en bon patron et père de famille qu'il est, il n'a pas laissé son "bébé" entre de mauvaises mains. Loin s'en faut ! En effet, son entreprise a été rachetée par Sofipel, un groupe, dont le siège se trouve à Brest, en Bretagne, véhiculant les mêmes valeurs que Le Temple Automobiles : rigueur, réactivité, flexibilité... et convivialité. De plus, son équipe d'alors (dont une grande partie des membres sont présents depuis plus de 30 ans, ndlr) reste toujours aux commandes des machines, avec toujours sa fille, Aurélie Lemarié, et Alexandre Alletru à la direction, et le "département courses" confié aux bons soins d'un certain Vincent Roisnard. Ce petit-fils du propriétaire bien connu Roland Roisnard connait on ne peut mieux la filière pour avoir endossé douze années durant la casquette de jockey et obtenu une centaine de victoires, la plupart en selle sur des pensionnaires d'Arnaud Chaillé-Chaillé... parés de l'affixe "du Brizais" d'un certain Patrick Lemarié

 

Le Haras de Magouët, vu depuis le ciel de Campbon, en Loire-Atlantique

 

 

Car bien que jeune retraité désormais, Patrick Lemarié n'en reste pas moins très actif, et se consacre désormais pleinement à son activité d'éleveur au côté de son épouse, Marie-Thérèse. En effet, tous deux sont à la tête du Haras de Magouët, qu'ils ont créé eux-mêmes de toute pièce au début des années 1980 sur la commune de Campbon, en Loire-Atlantique, et où bien des gagnants en plat et en obstacle, certains à haut-niveau, y ont vu le jour. Parmi eux, Got Fly, vainqueur en plat du Prix Georges Thibaud (L.) à Marseille-Borély pour l'entraînement de Christophe Ferland et deuxième d'un Hong-Kong Derby (Gr.1) à Sha Tin pour celui de Richard Gibson. Ses frères Got Sun et Gothatir, tous deux issus de la matrone Gotdream, n'ont pas été en reste en obstacle, le premier ayant passé le poteau en tête à pas moins de seize reprises, notamment dans les Grand Steeple-Chase (L.) du Lion d'Angers et de Toulouse, tandis que le second a quant à lui fait sien huit épreuves en obstacle, dont le Grand Steeple-Chase de Deauville (L.), à Clairefontaine.

 

Gotathir, l'un des fers de lance du Haras de Magouët des époux Lemarié (© APRH)

 

 

 

Forts cette année des cinq victoires décrochées en plat à ce jour par leurs produits "maison" (Harmonieuse, Marillaman, Miss Vancouver et Mister Gabriel), en plus des deux accessits que s'est octroyée Keyflower au niveau Listed, Marie-Thérèse et Patrick Lemarié nous ont ouvert les barrières de leurs prés au début du mois, en compagnie de leurs petites-filles, Salomé et Louise, afin de vous présenter la nouvelle garde du Haras de Magouët. Les futurs "bolides" des hippodromes de France et d'ailleurs !

 

PLUS DE PHOTOS ET D'INFOS SUR LA JUMENTERIE DU HARAS DE MAGOUËT EN CLIQUANT ICI

 

Partons à la découverte du cru 2021 du Haras de Magouët, en compagnie de Salomé et Patrick Lemarié

 

Les voilà d'ailleurs !

 

Démarrons notre tour de cour avec ce mâle de Nirvana du Berlais et Sinopsy, une tante du bon Top Trip (Prix Hocquart, Gr.2, étalon) à qui l'on doit également le non moins doué Surin en obstacle, gagnant en 2019 du Fishery Lane Hurdle (Gr.3) de Naas en plus d'une troisième place dans le Spring Juvenile Hurdle (Gr.1) de Leopardstown

 

Place maintenant à cet autre mâle, issu quant à lui de l'union entre Penny's Picnic et Heather Flower, une nièce du champion aux quatre victoires de Gr.1 Hurricane Run qui est également la mère de Keyflower, troisième du Prix de Bagatelle (L.) et deuxième du Prix Madame Jean Couturié (L.) cet été, à Chantilly et Vichy

 

*

Au tour des femelles à présent, et à cette fille de Kapgarde et Caline du Brizais, une nièce du bon Ice Mood (Prix Ferdinand Dufaure Gr.1) ainsi que du très consistant Mood War (33 victoires en obstacle) et cousine de My Risk (Prix du Chemin de Fer du Nord, Gr.3, Edmond Blanc, Gr.3, Perth, Gr.3, Quincey, Gr.3, Jacques de Brémond, L., étalon)

 

Toujours chez les femelles, cette fille de Manatee et Chikita du Brizais, une soeur du bon Silver du Brizais en obstacle (11 victoires) appartenant à la même souche que les bons Juntico (Prix Juigné, Gr.3), Azulejo (Prix Richard & Robert Hennessy, L. et Robert Lejeune, L.) Latran (2e Prix Duc d'Anjou, Gr.3 et Fleuret, Gr.3), et autres Laterano (Prix Jean Stern, Gr.2; Prix Duc d'Anjou, Gr.3; Prix Finot, L.) et Laterana (Grand Prix de Pau, Gr.3)

 

Terminons avec notre coup de coeur et ce superbe mâle par Dream Ahead et Mowaajaha, une soeur de Parfait (4e Jersey Stakes, Gr.3) et Exactement (3e Prix Ronde de Nuit, L.) qui a déjà donné naissance à pas moins de qautre gagnants dont parmi eux Mowaeva (4e Prix Roland de Chambure, L.)

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

À la découverte de la nouvelle garde du Haras du #ValdesMerles

Éleveurs toutes races et toutes disciplines confondues, Laure et Didier Giethlen sont notamment à l'origine d'Highway To Hell, Five O'Clock, El Rigoletto, Best Seller, Entrée de Jeu et autre Zara Blue, qui se sont chacun illustrés à haut-niveau. Et c'est sous le franc soleil du Lot que le couple nous a ouvert les portes de leur établissement de Lacapelle-Marival afin de vous présenter les futurs espoirs du Haras du Val des Merles.

La nouvelle garde du Haras des Embruns, à cheval entre courses hippiques et concours de saut d'obstacles

Ouvert depuis 2009 et niché en plein coeur du bocage nantais, en Loire-Atlantique, le Haras des Embruns de Marie Illegems est à l'origine de bien des vainqueurs en plat comme en obstacle, dont parmi eux Punch Nantais et Zarkareva, mais élève aussi, à titre personnel ou pour le compte de clients extérieurs, quelques chevaux de saut d'obstacles, dont la jeune garde née cette année vous est présentée en photos ci-dessous.