Leurs premiers 2 ans en 2021 (11/15) : The Grey Gatsby

04/03/2021 - Zoom Etalon
 Un bon nombre d'étalons stationnés en France auront leurs premiers 2 ans en piste en 2021. Avant l'apparition de cette génération sur les hippodromes, on se penche sur le profil de ces nouveaux arrivants, en analysant leur carrière, leurs origines, mais aussi les résultats aux ventes et les premiers "bruits de couloir" des entraîneurs. Continuons avec The Grey Gatsby, stationné au Haras du Petit Tellier.

The Grey Gatsby, un guerrier des pistes qui a été bien accueilli au Haras 

 

 Ses performances : le cheval de Gr.1 par excellence

 Entraîné dans le Yorkshire par Kevin Ryan lors de la grande majorité de sa carrière, The Grey Gatsby a été l'un des coursiers marquants de son époque, car il était le vrai cheval de Gr.1 comme on les aime, ceux qui répètent à très haut niveau, prouvant qu'ils ne font pas que des coups d'éclat. Précoce, The Grey Gatsby a débuté par une victoire sur 1200m dès le mois de juillet de ses 2 ans. Il s'est ensuite classé 2e des Acomb Stakes (Gr.3) puis des Champagnes Stakes (Gr.2). Ces épreuves de sélection pour les 2 ans sont très recherchées et donc ultra-compétitives. Mais The Grey Gatsby n'était pas un pur 2 ans, et l'a prouvé en allongeant le tir pour sa campagne classique. Après un échec dans les 2000 Guinées, son entourage l'a rallongé dans les Dante Stakes (Gr.2) sur 2100m. Il a remporté cette préparatoire au Derby d'Epsom, mais son entourage avait visé le Jockey Club. Mission accomplie dans le classique français, qu'il a remporté de 3 longueurs en faisant grosse impression. 2e d'Australia dans les International Stakes (Gr.1), il a ensuite battu le champion d'Aidan O'Brien dans les Irish Champion Stakes (Gr.1) au terme d'une superbe lutte. Il devançait également Trading Leather, Mukhadram, ou encore Al Kazeem

S'il n'a plus gagné ensuite, The Grey Gatsby a prouvé sa compétitivité dans les Gr.1 durant tout le reste de sa carrière. Il a ainsi terminé sur le podium de 4 autres Gr.1, prouvant que la distance de 2000m était son vrai sport. Il s'est retiré à la fin de son année de 6 ans avec un compte en banque approchant les 3M € de gains. 

Etalons au palmarès du Jockey Club: Tourbillon, Right Royal, Herbager, Top ville, Caerlon, Darshaan, Bering, Montjeu, Dalakhani, Shamardal, Lawman, Intello, New Bay, Lope de Vega...

Etalons au palmarès des Irish Champion Stakes: Sadler's Wells, Giant's Causeway, New Approach, Sea The Stars, Golden Horn...

 

 

 

Son père : le meilleur produit du sous-côté Mastercraftsman

Avec un rating de 126 acquis lors des Irish Champion Stakes, The Grey Gatsby est officiellement le meilleur produit de Mastercraftsman, et en tout cas le plus riche. Avec Choisir, Mastercrafstman est le meilleur fils au Haras du grand Danehill Dancer. Ce champion ultra-précoce à 2 ans, avait remporté ses 4 premières sorties pour Aidan O'Brien, dont les Phoenix Stakes et les National Stakes, deux Gr.1 très relevés. 5e des Guinées de Sea The Stars, il a remporté le pendant Irlandais, puis les St James Palace Stakes à Royal Ascot, avant d'approcher à 1 longueur le frère de Galileo dans les International Stakes. Ayant sailli à un tarif de 40 000 € en 2015, Mastercrafstman présente aujourd'hui un rapport qualité/prix très intéressant à 15 000 €. Il a tout de même été leader des étalons de première production en Europe en 2013. Il compte 15 gagnants de Gr.1 dont la championne mileuse Alpha Centauri, le classique Kingston Hill ou encore l'américaine A Raving Beauty. Bref, Mastercraftsman est globalement un étalon assez sous-côté, mais qui fait de vrais chevaux de classe. Il sera donc intéressant de voir son impact comme père de pères avec The Grey Gatsby. Il s'affirme également de plus en plus en obstacle, ayant donné son premier gagnant de Gr.1 en 2021 dans la discipline avec Metier, mais aussi le gagnant du Wild Monarch (listed) 2020 nommé Busselton

 

 

 

Sa lignée maternelle : un descendant de la matronne Maximova

Fils de la placée de listed Marie Vision, Mastercraftsman a été élevé au Haras du Cadran pour le compte de Malcom Parrish. Il est un arrière-petit-fils de la championne Maximova (prix de la Salamandre Gr.1, placée des Guinées Irlandaises, de la Poule d'Essai des Pouliches et du Maurice de Gheest), qui a remarquablement produit au Haras. Son meilleur fils, Septieme Ciel, fut assez précoce pour enlever le Critérium de Maisons Laffitte, avant de remporter le prix de la Forêt par la suite. S'il a eu peu de succès au Haras, il peut être cité comme le père de mères de Cirrus des Aigles, mais aussi de la gagnante de Gr.1 aux Etats-Unis Happy Ticket, ou encore du bien connu Pornichet. Maximova a aussi donné la gagnante du Marcel Boussac Macoumba, et sa descendance est encore très vivante, la preuve en est avec son arrière-petit-fille Burning Victory, qui a remporté le Triumph Hurdle (Gr.1) en 2020 à Cheltenham. 

 

Septieme Ciel, l'un des grands chevaux de course de la proche famille de The Grey Gatsby

 

 

Inbred sur Northern Dancer et Mr Prospector, The Grey Gatsby est issu d'une mère par Entrepreneur, un gagnant des 2000 Guinées qui a eu un succès modéré au Haras. Ses produits les plus connus sont la précoce Damson (Phoenix Stakes Gr.1) et la gagnante d'Oaks Vintage Tipple. Ses filles, outre The Grey Gatsby, ont donné Watsdachances (Beverly D Stakes Gr.1) ou encore la bonne Osaila. La grand-mère de The Grey Gatsby est une fille du chef de race Kingmambo, un fils de la championne Miesque qui a créé une vraie dynastie au Japon. Père de nombreux champions, ses filles ont remarquablement produit, de Cross Counter à Addeyb, en passant par les étalons Camelot, Cloth Of Stars, Ulysses ou encore Ruler Of The World. Le sang de Kingmambo est très recherché en France, et est globalement très présent à travers le monde. 

 

Issu du génial croisement entre le chef de race Mr. Prospector et la crack Miesque, Kingmambo est un étalon très influent dans les pedigrees mondiaux, surtout d'étalons !

 

Les premiers yearlings : un accueil exceptionnel aux ventes !

Ayant sailli environ 100 juments dès sa première saison, The Grey Gatsby a été très bien accueilli avec ses premiers yearlings, qui avaient quasiment tous un physique très harmonieux, très "course". Dès la vente de sélection ARQANA, deux yearlings ont atteint ou dépassé les 50 000 €. C'est cependant en octobre que The Grey Gatsby a frappé très fort avec un yearling vendu 130 000 € à Anastasia Wattel. Le poulain est très bien né, puisque frère de Waltham et du très prometteur King Shalaa, invaincu en 3 sorties dont une listed à Cagnes. Aux ventes d'élevage, les foals de The Grey Gatsby ont aussi été très en vogue. The Grey Gatsby évolue à 7000 € depuis ses débuts, et a jusqu'ici satisfait les nombreux éleveurs qui lui ont fait confiance. Il n'y a pas de raison que cela ne continue pas, surtout avec ses premiers 2 ans qui arrivent en 2021. 

 

Le frère de King Shalaa et Waltham par The Grey Gatsby a fait afficher 130 000 € en octobre à ARQANA 

 

 

Les premiers 2 ans : 

The Grey Gatsby a 56 produits de deux ans déclarés sur France Galop, ce qui constitue un effectif déjà très intéressant pour attaquer une première saison en piste. Une vingtaine de produits sont déjà officiellement à l'entraînement, dont 4 chez Henri Alex Pantall, 2 chez Carlos et Yann Lerner, et des poulains et pouliches chez Stéphane Wattel, Anastasia Wattel, Fabrice Chappet, Charley Rossi, Damien de Watrigant, Ludovic Gadbin, Henk Grewe, ou encore Maurizio Guarnieri. Il faut aussi préciser que de par son modèle et ses performances, The Grey Gatsby a aussi sailli des juments à vocation obstacle, ce qui nous permettra de voir des 3 ans destinés à la discipline en 2022. 

 Il est intéressant de constater que sur les 20 produits déclarés à l'entraînement, 15 sont frères/soeurs et/ou issus de chevaux ayant gagné à 2 ans. 10 des 20 produits sont des frères/soeurs de chevaux black-types ou issus de black-type. On retrouve notamment les "proches" de King Shalaa, Waltham, Son Cesio, Golconda, Landym, Incampo, ou encore Kamellata. L'effectif est donc de qualité, ce qui est un premier bon point, et la plupart de ces familles ont avancé à 2 ans, avant de durer... comme The Grey Gatsby ! Ce savoureux mélange devrait permettre au beau gris de s'illustrer en piste dès 2021 !

 

The Grey Gatsby, le regard tourné vers 2021

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...