Aujourd'hui : Doncaster
September Hit & Yearling Sale
Demain : La Teste
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale

Foals 2019 : Des Etincelles plein les yeux

 Au lendemain de la 1ère victoire, en tant qu'éleveuse, d'Olivia Saelens, une petite visite en Pays d'Auge s'imposait pour rencontrer la nouvelle génération et les futurs gagnants. (VOIR LES PHOTOS)

Foals 2019: La soeur de Vezelay chez Michèle Juhen-Cyprès !

Installée à Cercy-La-Tour dans la Nièvre, Michèle Juhen-Cyprès est à la tête d'un élevage reconnu, qui a brillé au plus haut niveau notamment grâce à Vezelay, champion à Auteuil. Cette année, se cache dans les prés une soeur de ce crack, issue de Cokoriko, mais aussi de nombreux futurs champions...(VOIR LES PHOTOS)

Foals 2019: Visite à l'élevage de la Forlonge chez Pierre Noirot !

 Jeune éleveur installé dans l'Yonne, Pierre Noirot a hérité cette passion de son père, et cela s'est avéré payant ! Eleveur notamment de Morigane Forlonge, placée de Listed et du Robert Papin, il a fait naître des éléments très intéressants cette année , dont le frère par Gris de Gris de La Forlonge, une pouliche estimée qui fera ses débuts à Morlaix ce dimanche...(VOIR LES PHOTOS )

Foals 2019: Les nouveaux nés à l'élevage de Beauvais !

 Stéphanie Cortot et Sylvain Roche de l'élevage de Beauvais ont eu la joie de fêter leurs premières victoires en tant qu'éleveur avec Hussar de Beauvais il y a peu. Alors que le 2 ans, issu de leur toute première génération s'illustre en Serbie, découvrons les futurs champions qui se cachent dans les prés du couple installé en Côte d'Or. 

A la découverte du Haras d'Emra, chez Jacques-Allain Boitteau

 Discret mais efficace, le label d'Emra s'était déjà distingué il y a quelques années avec Ares d'Emra, participant au Prix du Jockey-Club. Voici que Marie-Helène et Jacques-Allain Boitteau s'illustrent actuellement avec Has d'Emra, un 2 ans qui s'est placé de 2 Listeds cet été 2019. Découverte d'un élevage privé dans le Baugeois, qui prend un 2ème étalon pour 2020 avec le débutant Sèche, un frère de Stacelita.

Foals 2019: La soeur de Coquin Mans à l'élevage Delorme !

 Installée aux frontières entre le Brionnais et le Charolais, la famille Delorme élève avec un nombre de juments réduit, mais avec la qualité au rendez-vous. Dans les prés de Gérard Delorme et de ses filles Léa et Valérie, se trouvent ni plus ni moins que le champion suprême des foals du Sprinter Sacré Show, mais aussi la soeur de leur crack Coquin Mans, gagnant de Gr.2 en Irlande ! 

Frédéric Bragato : petit paysan du Gers à la conquête de Deauville

 Figure de l'élevage dans le Sud-Ouest, et présent depuis de longues années à Deauville notamment aux côtés de son grand ami Mathieu Daguzan-Garros, Fédéric Bragato a frappé un grand coup à Deauville en vendant une fille de Siyouni pour 270.000 € en association avec Thierry Dalla Longa.

Thierry Dalla Longa bat tous ses records aux ventes de Deauville

Installé avec sa femme Ludivine au Haras de Saint-Vincent, l'ancien établissement d'Emile Lestorte, très de Tarbes au pied des Pyrénées, Thierry Dalla Longa a vendu une pouliche de Sea the Stars pour 240.000 € à l'ouverture de la vente de yearlings d'août à Deauville, puis une fille de Siyouni à 270.000 € le lendemain. Lui qui a amené 9 yearlings en tout, il explique comment fonctionne son groupe de 12 associés, tous issus de la région Sud-Ouest. Source : WWW.ECSSO.FR

Ombreville réalise une vente exceptionnelle en hommage au père fondateur

 Une immense émotion a rempli les yeux de Solenn et Mathieu Gouesnard, les créateurs du Haras d'Ombreville, lors de la vente du lot 54 à 400.000 € le jour d'ouverture de la session de yearlings d'août 2019 à Deauville, survenant deux mois après le décès du père fondateur, Patrick Gouesnard.

Foals 2019: Les futurs cracks du Haras de Maulepaire

Véritable institution de l'élevage dans l'Ouest, et plus largement en France, le Haras de Maulepaire, géré par Pierrick Rouxel, a vu naître nombre de champions depuis des décennies, de Right Royal à Dunaden, en passant par Le Grand Lucé et plus récemment Vue Fantastique ou encore Morgan Le Faye. Cette année encore, des espoirs se cachent dans les prés avec des frères et soeurs de Tzar's Dancer, Vue Fantastique et La Grande Catherine, ou encore les premiers produits des bonnes Sarigan et Gargottière. VOIR LES PHOTOS DES FOALS.

Le Haras des Marais, précurseur du compostage : comment ça marche ?

 " On recrée la flore et la vie de la terre que les engrais chimiques polluent. " Depuis 9 ans, Nicolas Simon a mis en place son propre système de compostage au Haras des Marais dans le Perche. Ce précurseur nous en explique aujourd'hui le fonctionnement avec images à l'appui.

Foals 2019: Le frère de Chameron au Haras des Châtaigniers

De retour dans les prés en Saône Et Loire, au Haras des Châtaigniers chez Xavier Brelaud et Clarence Signol. C'est la grande forme ses derniers temps, et le meilleur est à venir avec un joli lot de foals, principalement issus des étalons maisons Blek, Willywell et Robin Du Nord. Parmi eux, se trouve d'ailleurs le frère de Chameron, gagnant du prix Finot 2016 à Auteuil...(Voir les Photos du 11/07). 

Foals 2019: 2 nièces de Juntico chez Jean-Christian Raymond

 Installé dans la Nièvre juste à côté de Decize, Jean-Christian Raymond a d'abord fait la tournée des concours avec ses charolais, mais la passion du cheval l'a vite rattrapé...A la tête d'un élevage qui compte 5 poulinières, il a fait naître de très bons éléments comme Qualando ou Juntico. Dans ses prés, c'est d'ailleurs 2 nièces de ce gagnant de groupe que l'on a pu découvrir, dont la gagnante des foals PS du Sprinter Sacré Show...VOIR LES PHOTOS (12/07)

Foals 2019: dans les prés de Philippe Achard

Au coeur du Morvan, Philippe Achard, éleveur de bovins, cultive aussi sa passion des courses avec ses 6 poulinières. Eleveur notamment du bon Acajou III, mais aussi de Baratineur, un cheval qui a gagné en Angleterre. Cette année, Philippe a fait naître 2 mâles, par Rail Link et Cokoriko, dont le frère de Baratineur. Découvrons les en photos, sous le soleil bourguignon. (PHOTOS 12/06))