Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Vente d'Elevage Arqana 2015 : le BILAN de la dernière journée record

08/12/2015 - Ventes élevages
110 lots ont trouvé preneurs pour cette dernière journée de la vente d'élevage Arqana 2015. L'attraction était bien sur la vente de Network mais certaines pouliches bien nées se sont montrées particulièrement convoitées... par des acheteurs français! Voir les RÉSULTATS, PHOTOS, DIFFÉRÉS et lire le communiqué de presse d'Arqana.
 
Voir les RÉSULTATS & DIFFÉRÉS de la Vente d'Elevage Arqana 2015
 
 
La dernière journée de la Vente d’Elevage, qui accueillait des foals et juments à profil obstacle, ainsi que 15 étalons a enregistré une progression de son chiffre d’affaires de plus de 36%, qui s’établit à 2.344.500€ (+ 36,2%). C’est un record pour une dernière journée de la Vente d’Elevage, la barre des deux millions d’euros n’ayant jamais été dépassée auparavant. Le prix moyen progresse de 23,4% pour s’établir à 21.314€. L’offre plus abondante a en revanche pesé sur le pourcentage de vendus qui recule de 10 points à 70,51%.
 
Les étalons d’obstacle très en vue à Deauville
Cette dernière session de ventes a été ouverte avec la vente de 15 étalons dont 7 présentés dans le cadre de la cessation d’activité de l’IFCE (ex-Haras Nationaux). 14 ont changé de main pour un volume d’enchères de 650.000€. Les deux étalons les plus attendus ont largement répondu aux attentes, à commencer par le champion NETWORK qui a été adjugé 290.000€ à David Powell (EURL du Chêne). Thierry Cyprès, Jean Biraben, Guy Petit, Samuel Blanchard et Bernard Stoffel faisaient partie des sous-enchérisseurs. Gagnant de Groupe 2 en Allemagne, NETWORK fut le premier fils de Monsun à faire la monte en France. Il s’est rapidement affirmé comme l’un des tous meilleurs étalons d’obstacle, produisant les champions SPRINTER SACRE et RUBI BALL, ainsi que les gagnants de Groupe 1 ADRIANA DES MOTTES, RUBI LIGHT et SAINT ARE.
 
Network, pris en photo la veille de son passage sur le ring
 
Produit de l’élevage Juddmonte issu de la famille de FLINTSHIRE, SPANISH MOON a quant à lui, fait afficher 120.000€ sur une enchère de Nicolo Riva (European Bloodstock Management). SPANISH MOON a remporté le Grand Prix de Saint-Cloud Gr.1 et le Prix Foy Gr.2 pour l’entraînement de Sir Michael Stoute. Sa première production est âgée de 3 ans et compte déjà plusieurs vainqueurs. « Je l'ai acheté pour un syndicat mais nous devons nous réunir pour savoir où il sera stationné. Il ne sera pas au Haras du Thenney. C'est un étalon 100% obstacle et c'est important qu'il reste en France car nous avons besoin de jeunes étalons dans la discipline. » European Bloodstock Management s'est également porté acquéreur de Policy Maker (Lot 830 E) pour 25.000€. Il va rejoindre l'Irlande.
 
Une forte demande pour les bons papiers d’obstacle
Les pouliches, poulinières et foals issus des meilleures lignées d’obstacle françaises ont occupé le devant de la scène et plusieurs éleveurs français ont réinvesti les profits d’une saison réussie sur la piste et aux ventes.
 
Nöelle Hosselet, propriétaire du Haras de la Croix Sonnet s'est emparée du lot 928 pour 135.000€. Victorieuse d’une course B à Saint-Cloud, NO NEWS possède un exceptionnel papier d'obstacle. Sa grand-mère N'AVOUE JAMAIS, lauréate du Prix Alain du Breil Gr.1 est la demi-sœur des étalons d’obstacle Nickname, Nom D'Une Pipe, Nom De D'La et No Risk At All. C’est la souche de l’illustre NEWNESS. Elle était présentée pleine du top étalon en obstacle Saint des Saints par le Haras des Sablonnets. Après avoir signé le bon d'achat, Noëlle Hosselet a déclaré : « Elle est issue d'une très belle famille. Nous essayons de produire de bons chevaux donc nous recherchons des poulinières avec de solides pedigrees et nous les faisons ensuite saillir par les meilleurs étalons. J'ai déjà NOT LOST qui est issue de la même lignée. Ses yearlings ont été vendus à 115.000€ et 150.000€ ces deux dernières années. Nous sommes éleveurs-vendeurs. Cette pouliche n'est pas la plus grande, mais c'est le cas de toutes les femelles dans cette famille. ».
 
Par l’intermédiaire du courtier Guy Petit, Nöelle Hosselet s’est également porté acquéreur du lot 838 FRANCHE ALLIANCE, présentée pour dissolution d’association par le Haras de Saint-Faust, faisant afficher au tableau 90.000€. C'est une fille de Poliglote, gagnante à Pau et à Enghien, qui s'est placée à deux reprises au niveau Listed en obstacle. Elle est également la propre sœur de Reine Angevine, placée de Groupe 1. Noëlle Hosselet a précisé : « C'est une belle jument, avec du pedigree et des performances en piste. Elle coche toutes les cases, que demander de plus ! »
 
Présenté par l'Ecurie du Faoudel, le lot 892, KALIKOVA a suscité beaucoup d'intérêt dans la salle. Cette pouliche de trois ans, inédite en course n'est autre que la demi-sœur par Irish Wells de la championne KOTKIKOVA, lauréate de cinq groupes à Auteuil donc le Prix Ferdinand Dufaure Gr.1. Sa mère KOTKITA a remporté le Prix Cambacérès Gr.1. C'est Franck Champion qui a signé le bon à 120.000€ pour le compte du Haras d'Etreham battant Hervé Bunel (Agence FIPS) et Marc-Antoine Berghgracht accompagné de José Delmotte du Haras d'Haspel. Le directeur commercial du Haras d’Etreham a déclaré : « C'est une pouliche qui est issue d'une des deux plus belles familles d'obstacle en France et nous voulions absolument rentrer dans cette lignée. Elle est par un étalon que nous connaissons bien et elle est magnifique. Je ne pense pas qu'elle va courir. Elle va plutôt aller au Haras pour y être saillie par Saint des Saints. »
 
Une Vente d’Elevage 2015 très proche des records historiques
Pour cette édition, la Vente d’Elevage a enregistré des résultats très proches des records historiques obtenus ces deux dernières années, avec un chiffre d’affaires de 26.606.100 €. Au cours de ces quatre jours, 686 des 895 juments, pouliches, étalons et foals qui ont défilé sur le ring ont changé de mains, soit un pourcentage de vendus quasi similaire à l’an dernier de 76,65% (-0.5 points). Le prix moyen, en léger recul a atteint 37.836€ (-3,36%) tandis que le prix médian progresse de 11,8% et s’élève à 19.000€, contre 17.000€ en 2014.
 
A l’issue de la Vente d’Elevage, le président d’ARQANA Eric Hoyeau déclarait :
« Nous sommes très satisfaits du chiffre d’affaires qui est tout proche des records obtenus ces deux dernières années. Il a bien résisté malgré une offre plus restreinte lors de la journée de sélection du samedi. La Vente d’Elevage est désormais fermement établie dans le circuit des ventes internationales et de nombreux acheteurs américains, australiens, japonais et européens en ont fait un déplacement incontournable dans leur agenda. Nous avons la chance de pouvoir compter sur une offre de grande qualité notamment de la part de certains vendeurs qui vendent exclusivement à Deauville. En venant ici, les acheteurs savent donc qu’ils pourront trouver des pedigrees qui ne sont pas disponibles ailleurs. Cette vente vient conclure une nouvelle année record pour ARQANA avec un chiffre d’affaires de 122.897.200€, en progression pour la quatrième année consécutive. Ces résultats sont le fruit du travail de nos vendeurs ainsi que de celui de nos équipes et du FRBC qui œuvrent conjointement pour déployer le meilleur accueil pour l’ensemble de nos clients ».
 
Prochain rendez-vous : Vente Mixte de Février, 8-9 février 2016 à Deauville

On en parle dans l'article