Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings
Le Lion d'Angers - le 05/09/2019
Show AQPS Ouest

National de l'obstacle 2019 : résultats, photos et vidéos individuelles

01/08/2019 - Evénements
 Marine Estrade avec un foal de Doctor Dino venu de la Manche, Nina Hubert avec une yearling de No Risk At All venant du Calvados mais aussi Didier Giethlen, monté de Rocamadour avec le tout 1er anglo-arabe inscrit au Pin, un 2 ans par Ragtime Pontadour, ont été sacrés dans le National de l'obstacle 2019 Dynavena. Voir toutes les photos, les résultats et les vidéos individuelles.

CONSULTER LE CATALOGUE INTERACTIF AVEC LES RESULTATS COMPLETS, LES PHOTOS ET TOUTES LES VIDEOS INDIVIDUELLES.

 

Tout premier concours à avoir ouvert ses portes aux Pur-Sangs et aux chevaux venant de toute la France, pourvu qu'ils présente un profil typé pour sauter, le National de l'Obstacle a connu une grande nouveauté cette année. En effet, pour la 1ère fois, le catalogue qui avait atteint le nombre record de 130 candidats, contenait 2 anglo-arabes amenés depuis Rocamadour en Dordogne par Laure et Didier Giethlen. Fidèles à leur réputation de rois des concours, déjà multiples lauréats au Grand Show Anglo mais aussi au Chaser Day et à Cercy, les créateurs du Haras du Val des Merles ont frappé d'emblée en décrochant le grand prix des 2 ans avec leur magniffique fils du défunt Ragtime Pontadour. Eminent représentant de la race ango-arabe, alezan proposant 22% de sang arabe, ce 2 ans nommé Harry Blue, fils d'une propre soeur de la championne Zara Blue (Dom Alco), va partir à l'entraînement chez Arnaud Chaillé-Chaillé, comme sa mère et sa soeur aînée. A cette occasion, Laure et Didier Giethlen ont remporté de nombreux prix dont une inscription gratuite à la vente de novembre de la part d'Osarus, une saillie gratuite de Buck's Boum offerte par le Haras d'Enki, tandis qu'une saillie de Bathyrhon était offert à la dauphine. En effet, Harry Blue a dominé son duel final face à la meilleure femelle, Let me Love (lot 126). Magnifiquement née, cette pouliche d'Authorized présentée par William Menuet, est le 1er produit de l'excellente Lady d'Ogenne, gagnante du Grand Steeple-Chase de Craon (Listed) sous l'entraînement de son éleveur, également mentor du frère Ocean Austral, lauréat ce printemps du Grand Cross de Fontainebleau.

 


Didier Giethlen avec Harry Blue.

 

Les 2 ans ont conclu le concours après la section de yearlings, remportée par la jeune éleveur Nina Hubert, installée au Haras d'Harcouel à Varaville. Elle y élève pour le compte de Catherine Coiffier, propriétaire très en verve actuellement chez François Nicolle, notamment avec Miss Salsa Blue (Blue Brésil), la soeur aînée de la yearling gagnante, fille de No Risk At All et nommée Serotonine. Elle a remporté une saillie de Beaumec de Houelle a dominé dans le duel final le mâle Out of Shoes, présenté par le Haras de Montaigu et représentant la 1ère génération de son jeune père Night Wish. Cette section était sponsorisée par TRM (Alain Darroux), c'est à dire les compléments Equidarmor qui sont des fidèles des ventes depuis la nuit des temps. N'oublions pas qu'une saillie de Nicaron était offerte au dauphin.

 

La championne des yearlings, une soeur de Miss Salsa Blue par No Risk At All, présenté par Nina Hubert du Haras d'Harcouel. 
 


Le lot 46, champion des foals.

 

Chez les foals, la catégorie vedette des Concours, le National de l'obstacle a la particularité d'organiser un match entre les 6 meilleurs produits de la Normandie (Orne, Calvados, Manche) et du Reste du Monde, c'est à dire les foals provenant de tous les autres départements. Le cumul des points donné par les juges à chacun des 3 meilleurs foals des 2 catégories (précoces et tardifs) a donné lieu à un résultat très serré puisque la Normandie s'est imposé avec 469 points contre 463 pour le Reste du Monde. De fait, les éleveurs normands vainqueurs ont reçu, outre beaucoup d'aliments Dynavena, le sponsor principal, des bons d'achats de 2000 euros pour 6 saillies au Haras de Mont Goubert, de Bouquetot, de St-Arnoult, le Haras du Lion et des étalons Manatee et It's Gino. Les éleveurs du reste du Monde ont reçu des bons d'achats de 500 € par les mêmes donateurs. Et tandis que la Fédération des Eleveurs a désigné le lot 6 (Choeur du Nord) de Vanessa et Olivier Sauvaget (Haras de la Bédellerie) comme meilleur couple (avec une saillie de Spanish Moon offerte par le Haras d'Annebault), un grand jury présidé par Isabelle Pacault a sacré le meilleur foal de l'année : un fils de Doctor Dino portant le lot 46; Portrait craché de son père, ce neveu des excellents Saint Palois et Anaking a été élevé par Marine Estrade à la Lucerne d'Outremer, petite commune située dans le triangle d'or de la Manche, entre Sartilly et La Haye Pesnel. Elle a remporté la meilleure dotation du jour, une saillie de Great Pretender d'une valeur de 8000 €.
 
 
 
 
GALERIE PHOTOS


William Menuet et sa fille entoure Guillaume Cousin, avec le lot 126, la fille de Lady d'Ogenne, par Authorized.

Isabelle Pacault était présidente du Jury spécial des foals.


Xavier Lippens avec Pascal Adda.


Etude de catalogue par Mathieu Talleux...


Même opération pour Jean-Charles Pallot et Claude-Yves Pelsy.


Ca s'apprend très jeune chez les anglais.

 


Didier Giethlen, félicité par sa femme Laure !


Le champion des foals est le portrait craché de son père 

 


L'équipe des foals de Normandie s'est imposé face au Reste du Monde.


Et les 6 éleveurs normands ont reçu d'importants bons d'achats sur des saillies, comme ici Sébastien Desmontils pour Manatee.

 



Nicolas Simon, du Haras du Saz


Xavier Leredde en pleine action


Nina Hubert, du Haras d'Harcouel
 


Pierrick Rouxel, Edwige Le Metayer et Loïc Malivet ont choisi le meilleur couple jument / produit


Le meilleur couple, le lot 6, présenté par Vanessa et Olivier Sauvaget



Le 16 Je Garde...
 

 
Avec Je Garde, la nivernaise Je Garde présentait son 1e foal au National de l'Obstacle.


On en parle dans l'article