The Grey Gatsby sur la montante : un digne fils de Mastercrafstman

13/01/2022 - Zoom Etalon
Parmi les jeunes étalons français, The Grey Gatsby fait figure de valeur montante, avec une production qui a brillé à 2 ans et qui semble devoir faire encore mieux cette année. On reconnaît là la marque de son père Mastercrafstman, disparu à seulement 15 ans l'an dernier. Même s'il a parfois évolué dans l'ombre des grandes stars de Coolmore, ce gris était un génie, et ses fils se font de plus en plus présents au Haras... notamment en France ! 

Master Gatsby offre avec brio un premier succès en 2022 à The Grey Gatsby...sur la montante en digne fils de Mastercraftsman ! (aprh)

 

Impressionnant lors de sa victoire de maiden hier à Deauville, Master Gatsby a apporté une première victoire en 2022 à son père The Grey Gatsby, étalon au Haras du Petit Tellier. L'élève d' Antoinette Tamagni entrainé par Fabrice Chappet se positionne dans le moule de ce que semble produire son père : des chevaux capable de performer à 2 ans, mais qui ne cesse de progresser avec l'âge. Déjà père d'une gagnante de listed en Allemagne et de nombreux vainqueurs avec sa première "fournée" de 2 ans, The Grey Gatsby semble destiné à faire encore mieux cette année. Les éleveurs y croient d'ailleurs très fort, puisqu'il a sailli 100 juments l'an passé chez Patrick Chédeville. Aux ventes, tout se passe bien également, l'une de ses filles ayant fait afficher 110 000 € en octobre, soit plus de 15 fois le prix de conception. Nommée Child Of The Moon, elle a été confiée à Jean-Claude Rouget

 

The Grey Gatsby, un sire qui va semble t-il compter dans les années à venir ! (photo Zuzanna Lupa)

 

Elevé au Haras du Cadran pour le compte de Malcom Parrish, The Grey Gatsby a gagné très tôt à 2 ans, et s'est placé de groupe sur 1400m à cet âge, mais a vraiment explosé à 3 ans. Il a bien sûr remporté le Jockey Club (Gr.1) en champion, mais aussi les Irish Champion Stakes (Gr.1) devant le phénoménal Australia. Performeur de haut niveau jusqu'à ses 6 ans, The Grey Gatsby a affiché à Leopardstown un rating de 126, ce qui en fait le meilleur performeur à ce jour de son père Mastercrafstman. L'éclosion de l'étalon du Petit Tellier est l'occasion de se pencher sur le cas de son géniteur, qui, malgré qu'il ait évolué dans l'ombre de certaines stars européennes, fut un sire tout à fait remarquable. Il est malheureusement mort d'une crise cardiaque foudroyante en 2021, au jeune âge de 15 ans. Evidemment, sa disparition ne signifie pas la fin de son ère.  

 

Mastercraftsman, père de The Grey Gatsby, et top étalon européen

 

Mastercraftsman semble en tout cas transmettre à sa production ce qui a été sa marque durant toute sa carrière. Excellent à 2 ans, il a toutefois progressé encore avec l'âge. Durant sa première campagne, il a ouvert son palmarès en débutant au mois de mai sur 1200m, avant de vaincre dans les Phoenix Stakes, le premier Gr.1 du programme européen pour les 2 ans. Il a ensuite enlevé les National Stakes (Gr.1). A 3 ans, Mastercraftsman a remporté 2 Gr.1 sur le mile, les Guinées Irlandaises et les St James Palace Stakes, et n'a trouvé qu'un certain Sea The Stars pour l'empêcher de vaincre dans les International Stakes (Gr.1), où il a conclu à une longueur du champion de John Oxx. Cette 2e place lui a toutefois permis de faire sa meilleur valeur, avec un rating de 127, qui suffirait à gagner la plupart des Gr.1 du calendrier européen...

 

 

 

Mastercrafstman s'est ainsi retiré au haras avec le titre de meilleur produit de Danehill Dancer, à égalité au rating avec le génial sprinter australien Choisir, lui-même devenu un étalon remarquable. Danehill Dancer a été l'un des piliers de Coolmore pendant de nombreuses années et un sire de très haut niveau, qui trace aujourd'hui via ses fils et ses filles. Malgré son palmarès, Mastercrafstman n'a débuté "que" à 20 000 € la saillie, dans un contexte très compétitif à Coolmore, à l'ombre de stars comme Galileo. Mastercrafstman n'a d'ailleurs grimpé que jusqu'à 40 000 €, avant de redescendre à 15 000 € en 2021, ce qui constituait un des meilleurs rapports qualité-prix européens voire mondial. 

 

Mastercraftsman à Coolmore Stud en 2015 

 

The Grey Gatsby, et l'on a tendance à l'oublier, est en fait issu de sa première génération, née en 2011 ! Dès sa première production, Mastercrafstman a brillé avec le gagnant de Racing Post Trophy (Gr.1) Kingston Hill, qui a ensuite gagné le St Leger de Doncaster, la même année où The Grey Gatsby s'imposait au niveau classique. Ce sont en tout 5 gagnants de Gr.1 qui ont été conçus cette première année, avec en plus Amazing Maria (Falmouth Stakes, Prix Rotschild), et 2 vainqueurs au plus haut niveau dans l'hémisphère sud. Mastercraftsman a en effet été un étalon "shuttle" à succès, surtout au Chili au fameux Haras Don Alberto. Il a brillé là-bas également avec des champions. A sa mort l'an passé, Mastercrafstman comptabilisait 160 performeurs black-types, dont 53 vainqueurs de groupe et parmi eux 16 gagnants de Gr.1. 

 

Discoveries, une Mastercraftsman "made in Niarchos" qu'il conviendra de suivre en 2022 dans les classiques anglais et irlandais 

 

Magré ces statistiques affolantes, Mastercrafstman n'a jamais été l'étalon commercial par excellence, mais plutôt le grand ami des "éleveurs-propriétaires". L'exemple le plus récent, et qui illustre à merveille ceci, est la victoire dans les Moyglare Stud Stakes (Gr.1) à l'automne dernier de la 2 ans Discoveries, élève et représentante de la famille Niarchos, qui est l'une des grandes figures de l'élevage mondial. Cette prometteuse pouliche est la propre soeur d'une certaine Alpha Centauri, gagnante de 4 Gr.1 à 3 ans sur le mile. Malgré ce manque de succès par rapport à d'autres sur les rings, Mastercrafstman a toujours bien sailli, et devrait donc continuer à s'affirmer comme un étalon qui compte. Il sait même exceller en obstacle, où il a donné un gagnant de Gr.1, Metier, et plusieurs performeurs à très bon niveau, comme Fancytastic et Busselton sur notre sol. 

 

Master's Spirit, frère de Spirit One par Mastercrafstman qui est stationné au Haras du Mont Goubert 

 

A l'heure actuelle, The Grey Gatsby est le seul Mastercrafstman stationné en France à avoir une production en âge de courir, et cela se passe très bien. Sont également étalons en France Master's Spirit, un frère de Spirit One stationné au Mont Goubert qui est représenté en 2022 par ses premiers yearlings, et une récente arrivée nommée Technician. Excellent stayer qui a gagné le Royal Oak (Gr.1) à 3 ans, il est la recrue phare du Haras de Montaigu... pour l'obstacle ! Son profil de cheval de distance y fait beaucoup, mais Mastercrafstman a désormais du crédit dans la discipline, tout comme Danehill Dancer, qui se révèle améliorateur en père de sauteurs (cf : Jeremy, le père de Monkfish, Appreciate It...). Dans son antenne obstacle, Coolmore a déjà lancé Kingston Hill, dont les premiers 5 ans arrivent cette année chez les sauteurs outre-Manche. Il vient d'ailleurs de donner un bon vainqueur chez Paul Nicholls, le 3 ans Irish Hill, qui a débuté victorieusement en haies. 

 

Gris comme papa, Technician est la recrue phare du Haras de Montaigu en 2022 

 

Reste le moins connu Master Carpenter, qui est étalon depuis 2019 en Angleterre, et qui est typique de son père. Gagnant sur 1000m en avril de ses 2 ans, il a remporté le Prix Daphnis (Gr.3) sur notre sol à l'âge de 3 ans, avant de poursuivre une longue carrière dans les gros handicaps jusqu'à ses 7 ans, âge auquel il a encore gagné. Il est amusant de noter qu'il est le seul fils de Mastercrafstman au Haras qui ne soit pas gris !  Si la réussite de Mastercrafstman a donc échappé pendant longtemps à la France, la montée en puissance de The Grey Gatsby et le recrutement audacieux de Technician devraient vite rectifier le tir et inciter plus de haras français à se pencher sur certains de ses fils... Même s'il est mort, il est encore temps de rendre honneur à ce magicien blanc irlandais !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...