Poule d'Essai des Poulains 2022 : après le jumelé gagnant dans les Guinées, nouveau sacre pour Appleby ?

12/05/2022 - Actualités
La succession du crack St Mark’s Basilica au palmarès de la Poule d’Essai des Poulains est ouverte. Ils seront cette année 16 jeunes loups à se battre pour la couronne à l’issue des 1600 mètres de Longchamp. Après avoir signé le couplé gagnant dans les 2000 Guinées, Charlie Appleby compte bien l’emporter en France avec son poulain Modern Games. Face à lui se présenteront les redoutables chevaux de Jean-Claude Rouget, ainsi que le marseillais Rock Boy. En partenariat avec France Galop. 

 Charlie Appleby enfile les Groupe 1 comme des perles ©Racing Post


Depuis 1883, les poulains et les pouliches de 3 ans ont chacun une Poule d’Essai qui leur est réservée. Avant cela, la Poule d’Essai créée en 1940 mélangeaient les deux sexes et se disputait sur le Champ de Mars, une autre époque. Depuis, cette épreuve est devenue la première étape du triptyque pour les mâles de trois ans, avant le Prix du Jockey Club et le Grand Prix de Paris. Depuis 2005 et le passage du Derby français sur 2100 mètres, le doublé est devenu plus facilement réalisable. En effet, ils sont 4 à l’avoir réalisé, Shamardal, Lope de Vega, Brametot et le dernier en date St Mark’s Basilica en 2021. Pour cette édition 2022, ils seront 16 à s’élancer sur le tracé des 1600 mètres, là où les numéros à la corde ont souvent une importance capitale.   

 
 
Le favori chez les bookmakers nous provient d’Angleterre, et il s’appelle Modern Games. Entraîné par un Charlie Appleby à qui rien se semble pouvoir résister, le poulain aura néanmoins le désavantage d’effectuer sa rentrée dans la Poule, lui qui n’a pas été revu depuis son sacre dans la Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr.1). L’an dernier le phénoménal St Mark’s Basilica avait lui aussi effectué une rentrée de plus de 8 mois, ce qui ne l’avait pas empêché de l’emporter. Après avoir couru les 5 premières courses de sa carrière sur 1400 mètres, Modern Games avait passé un test concluant sur le mile aux USA. Sa vitesse de base pourrait lui permettre de prendre une position préférentielle en début de course, afin de pouvoir tirer son épingle du jeu.  
 
 
Modern Games avec sa couronne de fleur à la Breeders' Cup ©Horse Racing Nation
 
 
Mais le représentant Godolphin ne court pas seul, loin de là. Comme chez les pouliches, de nombreux visiteurs aux dents longues nous viennent des iles britanniques. Aidan O’Brien nous présente ici le très endurci The Acropolis. Après 8 tentatives à 2 ans, ce fils du prometteur Churchill vient de très bien se comporter dans la préparatoire aux Guinées irlandaises, battu par le poulain de Ger Lyons Dr Zempf. Parmi les autres visiteurs, méfiance du poulain de Jane Chapple-Hyam Claymore. Désinvolte lauréat pour ses débuts, ce fils de New Bay s’est ensuite très bien comporté dans un Gr.3 à Newmarket, n’étant devancé que par le champion Native Trail, futur 2e des 1000 Guinées.
 
 
Méfiance avec l'anglais Claymore ©Racing Post
 
 
L’opposition française sera emmenée par les deux poulains de Jean-Claude Rouget, Welwal et Lassaut. Le premier est un modèle de régularité et vient de triompher dans la préparatoire par excellence, le Prix de Fontainebleau (Gr.3), alors que le deuxième vient de tracer une ligne droite de toute beauté dans le Prix Machado (C1). Lassaut devra toutefois assurer son départ, qui peut être son talon d’Achille, s’il ne veut pas rendre trop de longueurs sur la tête de course. L’entraîneur basé à Calas Richard Chotard tentera de remporter son premier Gr.1, avec son poulain l’invaincu Rock Boy. Celui qui sera associé à Stéphane Pasquier vient de briller sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Djebel (Gr.3). Lauréat en 2020 et 2019, André Fabre tentera de signer une neuvième victoire dans la course, avec le Coolmore Ancien Rome
 
 
 Les limites de Lassaut sont encore inconnues ©APRH

Voir aussi...

Poule d'Essai des Pouliches 2022 : Cachet tentera d'être la 5e à réaliser le doublé Guinées-Poule

Premier classique français de l’année, la Poule d’Essai des Pouliches a réuni cette années 15 candidates à la succession de Coeursamba. Cachet, la récente lauréate des 1000 Guinées de Newmarket, sera l’attraction de la course. Elle tentera de devenir la cinquième pouliche de l’histoire à réaliser le doublé Guinées-Poule, après Imprudence, Miesque, Ravinella et Special Duty. Il faudra pour cela devancer les françaises Rosacea et Mqse de Sévigné. En partenariat avec France Galop.  

Al Hakeem, un autre #Siyouni dans les traces de Sottsass ?

Défendant la casaque et l'élevage d'Al Shaqab Racing, Al Hakeem a crevé l'écran cet après-midi à Chantilly, dans le Prix de Suresnes, qu'il a brillamment remporté avec Cristian Demuro en selle. Une épreuve notamment remportée par le gagnant 2019 du Prix du Jockey-Club (Gr.1), le crack Sottsass, fils de Siyouni alors entraîné par Jean-Claude Rouget... tout comme Al Hakeem ! L'histoire pourra-t-elle se répéter cette année ?

Coroebus domine l'invaincu Native Trail dans les 2000 Guinées, carton plein pour Godolphin

Pas revu en piste depuis 6 mois et une victoire au niveau Gr.3, l’alezan Coroebus parvient à devancer son compagnon de casaque Native Trail, pour remporter les 2000 Guinées de Newmarket, premier classique européen. Élève 100% Godolphin, Coroebus est un fils de Dubawi et de First Victory, la sœur du crack Thunder Snow. Coroebus met aussi en avant l’insolente réussite de Charlie Appleby, cet ancien garçon de voyage, qui aligne les Gr.1 comme des perles.

Place du Carrousel : de Traffic Jam à l'Afrique du Sud

Elle a l'air bonne cette gagnante du Cléopatre, nommée Place du Carrousel... La pouliche qui a emmené le jumelé Al Shaqab Racing et offert un 13e titre dans l'épreuve à André Fabre est le premier produit de la bonne Traffic Jam. Cette jument parfois fantasque sous la casaque d'Alexis Adamian était par Duke Of Marmalade, un incroyable champion qui a déçu au Haras, avant de finir sa carrière et sa vie en Afrique du Sud à Drakenstein Stud. 

1000 Guinées de Newmarket : Zellie et Malavath face aux redoutables irlandaises

Deux pouliches entraînées en France, Zellie et Malavath traverseront la Manche pour participer ce dimanche aux fameuses 1000 Guinées de Newmarket. Les deux pouliches se sont récemment affrontées sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Imprudence (Gr.3). La pouliche de Francis-Henri Graffard et celle d’André Fabre ont une belle carte à jouer, pour tenter de succéder à Miss France, dernière gagnante française en 2014.