Kyprios nouveau roi des longues distances, l'alliage parfait entre Moyglare et Coolmore

26/07/2022 - Actualités
La Goodwood Cup nous proposait un choc de titans entre les meilleurs stayers de la planète. Malgré ses 4 ans et 7 courses au compteur, Kyprios confirme son succès dans la Gold Cup, et triomphe une nouvelle fois. Ce fils de Galileo met à l’honneur la casaque et l’élevage historique de Moyglare Stud, qui possède la famille depuis la fin des années 70, et l’achat de la championne américaine Talking Picture, 3e mère de Kyprios. 

  Kyprios, le nouveau stayer de référence ©Racing Post


Le calendrier des courses britanniques est composé de nombreux « meetings » et « festivals », tels Royal Ascot, le Festival de Cheltenam ou d’Aintree par exemple. Depuis 1802, tous les amoureux des courses se donnent rendez-vous dans le sud de l’Angleterre, pour les 5 jours de courses de Glorious Goodwood. Paroxysme du chic anglais, le tout dans une ambiance estivale et conviviale, ce Festival est l’un des emblèmes des courses britanniques. Temps fort de la première des cinq journées de course, la Goodwood Cup (Gr.1) avait réuni l’élite des stayers sur la longue distance de 3200 mètres. Un match à 4 opposants Stradivarius, Kyprios, Trueshan et Coltrane faisait saliver les suiveurs. Le match a bel et bien eu lieu, et les 4 belligérants étaient au coude à coude à l’entrée de la longue ligne droite de Goodwood. Alors que Trueshan et Kyprios s’expliquaient pleine piste, Stradivarius (associé aujourd’hui à Andrea Atzeni et non Frankie Dettori) se faufilait coté corde donnant l’impression de l’emporter. Mais c’était sans compter sur le cœur énorme de Kyprios, qui sous les sollicitations de Ryan Moore venait chercher l’alezan sur le poteau.
 
  
 
Avec ce succès de prestige, Kyprios confirme le fait qu’il est vraiment le meilleur cheval du monde sur les longues distances. Seulement âgé de 4 ans, et avec 7 courses au compteur, le fils de Galileo a mis au supplice des stars de la discipline, aux CV longs comme le bras. Gagnant pour ses débuts en septembre de ses 2 ans sur 1700 mètres, avant d’échouer la fois suivante dans un Gr.3, Kyprios ne sera plus revu avant le printemps de ses 3 ans. Considéré comme un cheval de Derby par son mentor Aidan O’Brien, le poulain va subir un pépin physique qui va l’écarter des pistes durant 11 mois. Ainsi, cette année le maitre de Ballydoyle a décidé d’orienter son inexpérimenté poulain vers la distance. Une nouvelle fois le flair d’Aidan O’Brien a parlé, puisque son cheval est invaincu en 4 courses, et s’est adjugé la prestigieuse Gold Cup lors de Royal Ascot en juin dernier.  
 
 
  Le maître Aidan O'Brien a encore frappé ! ©Sky Sports
 

Depuis plusieurs décennies, la grande entité d’élevage irlandaise Moyglare Stud confie ses chevaux à l’entraîneur Dermot Weld, l’homme qui entraîne également les Aga Khan nés en Irlande. Le professionnel basé au Curragh a connu une réussite fantastique avec tous les frères et sœurs de Kyprios, mais ce dernier a été confié à Aidan O’Brien, car appartenant en partie à Coolmore. Modeste coursière, Polished Gem, fille de la gagnante des Irish 1000 Guinées (Gr.1) Trusted Partner, peut cependant être considérée comme l’une des meilleures poulinières de l’histoire des courses. Élevée par Moyglare, cette fille de Danehill a produit la bagatelle de 8 vainqueurs black type, dont 3 lauréats de Gr.1 : Search for a Song (Irish St Leger), Free Eagle (Prince of Wales’s Stakes) et donc Kyprios son dernier produit.
 
 
Search for a Song, la propre soeur de Kyprios, elle aussi gagante de Gr.1 ©Racing Post
 
 
Kyprios est donc le dernier joyau d’un élevage mythique en Irlande, Moyglare Stud. Cette immense propriété de 440 hectares va être acquise en 1962 par Walter Haefner. Ce suisse a fait fortune en devenant l’un des poids lourds de l’automobile dans son pays, va investir une partie de son immense richesse dans l’élevage de pur sang. A force d’achats judicieux (notamment aux USA), comme celui de la championne américaine Talking Picture, la 3e mère de Kyprios  et de patience, Moyglare Stud s’est affirmé comme une référence mondiale de l’élevage. Après le décès de Walter Haefner (à l’âge de 101 ans ndlr), Moyglare va être repris par sa fille Eva-Maria. En 60 ans d’activité, le haras aura fait naître quantité de champions, vainqueurs au plus haut niveau aux quatre coins du monde comme Refuse to Bend (2000 guinées), Twilight Agenda (Breeders’ Cup Mile), Stanerra (Japan Cup), Bikala (Prix du Jockey Club), ou encore Media Puzzle (Melbourne Cup). 
 
 
Eva-Marie Bucher Harfner, la dirigeante de Moyglare Stud ©Forbes

Voir aussi...

Prix du Jockey Club 2022 : jamais deux sans trois pour les anglo-irlandais ?

Ils seront 15 poulains de 3 ans à prendre le départ du Qatar Prix du Jockey Club 2022 ce dimanche à Chantilly. Les 10 français tenteront de reprendre aux anglo-irlandais une couronne qui leur échappe depuis deux saisons maintenant. Cependant la tâche s’annonce ardue, notamment avec la présence de Modern Games, impressionnant vainqueur de la Poule d’Essai. Les français pourront notamment compter sur Jean-Claude Rouget et ses 4 Fantastiques. Avec France Galop

1000 Guinées de Newmarket : Zellie et Malavath face aux redoutables irlandaises

Deux pouliches entraînées en France, Zellie et Malavath traverseront la Manche pour participer ce dimanche aux fameuses 1000 Guinées de Newmarket. Les deux pouliches se sont récemment affrontées sur la ligne droite deauvillaise dans le Prix Imprudence (Gr.3). La pouliche de Francis-Henri Graffard et celle d’André Fabre ont une belle carte à jouer, pour tenter de succéder à Miss France, dernière gagnante française en 2014.  

Gleneagles le sire de Coolmore sur la montante, sacré meilleur étalon de 3e génération européen

Champion en piste à 2 et 3 ans, Gleneagles a réussi le difficile doublé guinées anglaises et irlandaise pour l’entraînement d’Aidan O’Brien. Remarquablement bien né, ce fils de Galileo et neveu du crack Giant’s Causeway était rentré étalon chez Coolmore en grande pompe à l’âge de 4 ans. Gleneagles est aujourd’hui le leader chez les étalons de 3e génération au nombre de gagnant, et compte pas moins de 29 chevaux black type.