Ecurie Cap Orne : naissances et plan de monte

14/04/2020 - Focus Elevage
La saison bat son plein du côté de Sainte-Gauburge, où Céline Gualde gère l’Ecurie Cap Orne. Pas moins de 19 foals (trotteurs compris) ont vu le jour, dont 10 mâles. Nous vous proposons un petit tour d’horizon de l’Ecurie, tout en découvrant le plan de monte 2020… 

 

Sainte Iris "Mon Héritage" comme la nomme Céline Gualde avec Flying Money, son 1er produit, un mâle par No Risk At All

 

Commençons les présentations ! Voici LA poulinière pour qui Céline Gualde a les yeux de Chimène : Sainte Iris (Saint des Saints). Cette jument, acquise par Céline après le décès de sa maman, a vu sa carrière directement axée sur l’élevage. Cette sœur d’Ivresse du Berlais (Grand Steeple des 4 ans de Cagnes-sur-Mer, Listed) et de La Croix Sonnet, descendante de la famille de Chica Bonita d’où découlent  les « Berlais » Bonito, Nikita, Carlita, Bonita, vient de donner naissance à son premier produit, un mâle, par No Risk At All. Le croisement sera reproduit cette année, en espérant voir naître une femelle, pour pérenniser la descendance de cette grande famille de champions.
 
 
Colegram (si le nom est validé), femelle issue de la rencontre entre Buck's Boum & Pique la Lune
 
 
Pique la Lune (Kapgarde), nièce des lauréats de Listed Worldbest (Prix Camille Duboscq) et Mood (Prix François de Poncins), a pouliné d’une femelle de Buck’s Boum. Cette foal est le 1er produit de Pique la Lune et sera saillie, cette année, à quelques kilomètres de l’Ecurie Cap Orne, par Night Wish, au Haras de Montaigu. Les 1ers Night Wish ont pris 2 ans cette année. A ce jour, aucun de ses produits n’est inscrit à l’entraînement, mais, rappelons-le, Night Wish n’avait débuté sa carrière qu’à l’âge de 3 ans, par une victoire.
 
 
Déjà prêt à bondir sur les obstacles ? Voici le neveu de Square Marceau, Brindille, par Night Wish & Sania Marceau
 
 
On continue les présentations avec ce mâle, né de l’étalon Night Wish. Il est le 1er produit de Sania Marceau (Martaline), sœur de Square Marceau (2ème du Prix Philippe Ménager, Listed et 3ème du Prix Antoine de Palaminy, Listed) et descendante de Belle du Brésil, placée de Listed et mère de Secret de Famille (2ème du Vase d’Argent, Listed) et Pink Cloud (placée des listeds Prix Belle de Nuit et Caravelle). Cette année, Sania Marceau est déja pleine de Kapgarde.
 
 
Neveu de Porlock Bay, le 1er produit de Ticket Holder, par Magneticjim
 
 
Et on termine la tournée des 1ères naissances avec un autre mâle, par Magneticjim et Ticket Holder (Saint des Saints). Cette sœur de Porlock Bay (17 courses, 5 victoires et 11 places, dont une 3ème place dans le François de Poncins, Listed) a couru 9 fois, gagnant sa course à Vichy, se plaçant au Lion d'Angers et à Auteuil avant d’entrer au haras. Céline Gualde fera confiance, comme beaucoup d’ailleurs, au nouvel étalon obstacle du Haras de la Hêtraie, Nirvana du Berlais.
 
 
Jolie femellle par Tunis et Bonne Franquette 
 
 
Si son nom est validé, elle se nommera : Brexit ... De quoi attirer les convoitises britaniques !... C'est une belle femelle issue  de l'étalon Tunis et de Bonne Franquette (Doctor Dino). Elle fera partie des 5 poulinières rejoignant le Haras de Montaigu, étant promise à Night Wish, tout comme Douma Desbois (Smadoun), qui elle, a vu la famille de First Gold s’agrandir par un mâle de Great Pretender.
 
 
Ce petit mâle par Pastorius et Riska sera heureux d'accueillir, l'an prochain, un frère ou une soeur par Goliath du Berlais
 
 
Autre poulinière de grande famille puisque nous retrouvons le champion Milord Thomas et le très bon Royale François dans ses gênes, Riska (Enrique), a pouliné, elle aussi, pour la 1ère fois (mâle par Pastorius), et sera saillie par l’ogre d’Auteuil, Goliath du Berlais.
 
Lost Maiby (Lost World), fille de Toile de Maître, qui avait terminé seconde du Bournosienne et 3ème du Sagan rencontrera Roman Candle, nouvellement arrivé au Haras de la Hêtraie.
 
Buck’s Bo Bo (Trempolino), agrandira la famille des Buck’s (Buck’s Boum, Buck’s Bank, Big Buck’s, Buck’s Bobine, à l’entraînement chez Richard Chatel) en étant promise à Walzertakt (gagnant du Maurice de Nieul, Gr. 2 et Gladiateur, Gr. 3) qui ne cesse de voir sa demande de saillies augmenter d’année en année, alors que sa première production a  2ans en 2020;
  
Il y aurait encore beaucoup à dire sur la jumenterie de l’Ecurie Cap Orne... !  En attendant une prochaine visite, nous vous invitons à faire votre petit tour de cour en cliquant ICI Merci encore à Céline pour ces nombreuses photos...
 
 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...