Aujourd'hui : Ascot
Ascot March Sale
Aujourd'hui : Argentine
Venta Selecta yearlings
Hallandale Beach, Floride - le 27/03/2019
The Gulfstream Sale
Ascot - le 03/04/2019
Ascot Two Year Old Breeze-Up Sale
Aintree - le 04/04/2019
The Aintree Sale 2019

Vente Mixte Février 2018 - J1 : On s'équipe pour les beaux jours

13/02/2018 - Ventes élevages
Première vente de l’année sur le sol français, la vente mixte de février à Arqana a débuté ce mardi 13 février ; l’occasion pour les éleveurs de renouveler leur stock et de s’équiper pour les pinhookeurs. Tour d’horizon de cette première journée avec les anecdotes, vidéos, différés et photos.
 
Oryade, la mère de deux placés de Listed à Auteuil, nouvelle poulinière du Haras de la Roque
 
 
VOIR LES RESULTATS COMPLETS ET DIFFERES DU JOUR 1
 
 
En 2018, Arqana a décidé de scinder la vente de février sur deux jours. C’est ainsi que 182 lots ont été présentés ce mardi 13 février. 78,02% d’entre eux ont trouvé preneur pour un prix moyen de 6.975€ générant un chiffre d’affaires de 990.500€. Deux poulinières ont changé de mains à 37.000€ (pièce !). Dans l’ordre du catalogue, Oryade (VOIR LE PEDIGREE) a été achetée par Guy Petit pour le compte de Geneviève et Robert Mongin du Haras de la Roque. Elle qui portait le lot 143 était pourtant vide mais a la chance d’avoir déjà très bien produit. Cette fille de Laveron, elle sera d’ailleurs la 3e représentante de cet étalon au Haras de la Roque, a donné dans l’ordre Non Interdit (Irish Wells), gagnant du Prix Daniel Lescalle à Auteuil ; Cup Of Win (Califet) placé de plusieurs courses à conditions à Auteuil et Enghien ; Forest Forest (Forestier), triple lauréat à Auteuil et placé de Listed ; Great Girl (Great Pretender) lauréate à Fontainebleau et enfin Merlin Woods (Irish Wells), placée des Fifrelet (Listed), Paul’s Cray, de Chambly (Listed) et Bournosienne (Gr.3) l’an passé. Tous ont été élevés par Camille et Louise Collet Vidal. Par la suite, Oryade a donné 3 produits pour le compte de Peter Stevens après avoir été achetée 6.500€ en février 2015 par Toby Jones. C’est Irène Scheldt qui présentait aujourd’hui Oryade, également sœur et fille de placé de Listed à Auteuil.
 
Nicolas Martineau aux côtés de sa mère Elise Drouet ©APRH
 
5 lots plus tard, Glory Power (VOIR LE PEDIGREE) a elle aussi fait tomber le marteau à 37.000€. Gagnante de Listed et non saillie en 2017, cette fille de Medicean a été présentée par l’Ecurie des Monceaux pour dissolution d’association. Elise Drouet a signé le bon d’achat pour le compte d’une nouvelle association souhaitant restée anonyme. Cette cousine du gagnant de Gr.1 Contributer sera l’une des nouvelles poulinières du Domaine de l’Etang à Saint Aubin de Locquenay dans la Sarthe, une jeune structure qui attend près de 30 naissances cette année.
 
Voir la vente de Glory Power
 
37.000€, c’est également la somme déboursée par Alban Chevalier du Fau pour un jeune yearling nommé Wootton’s Colt (VOIR SON PEDIGREE) né le 12 février 2017. Ce troisième poulain de Teth (Dansili) qui est passé à 4 reprises sur les rings, est un petit-fils de Beta, gagnante de Listed à 2 ans et sœur de Maxios et Bago, donc descendante de Coup de Génie. Elevé par Hervé Viallon, l’homme de My Name Is Nick ou encore Kingalola, le poulain a été l’objet d’une vive bataille d’enchères menée entre le restaurant, Charles Brière au téléphone et Alban Chevalier du Fau qui était aux côtés de Nicolas de Chambure du Haras d’Etreham où stationne Wootton Bassett le père du yearling.
 
Wootton's Colt, le yearling le plus convoité à 37.000€
 
Le sud-ouest s’est également montré actif. C’est ainsi que Sandrine Gavilan, la mère de Florent et tante d’Alexandre, tous deux jockeys, a signé le bon pour Moonlight Cass (VOIR SON PEDIGREE). Cette fille de Danehill Dancer pleine d’Intello va partir en Gironde à Marcenais où est installé l’élevage de la famille Gavilan. Présentée par Coulonces Sales, la mère d’Indy Cass a été achetée 29.000€. Elle sera rejoint dans son voyage par Marie Dar (VOIR SON PEDIGREE), une fille de Sinndar et Marie de Ken, pleine du jeune étalon Dariyan. Présentée par le Haras de Grandcamp, cette dernière a changé de mains pour 21.000€. Ces deux achats sont à destination d’un nouvel éleveur, un viticulteur souhaitant vendre la future production de ses juments aux ventes.
 
Note : Sandrine Gavilan est l’éleveuse de Zeplya, la toute première gagnante de l’étalon Reply (relire l’article).
 
Plat, obstacle, pur-sang, le top des AQPS a été une jeune pouliche yearling nommée Heure Exacte (VOIR SON PEDIGREE). Cette fille de Great Pretender a été élevée par François Meslin et le Comte Etienne de Maupeou d’Ableiges comme son regretté frère Allez Colombières. Ce fils de Sageburg avait été acheté 9.000€ store par Alain Couetil, un an avant son succès dans le Prix Jacques de Vienne. Quelques jours après ce succès de prestige, ce poulain a été revendu 300.000€ à Harold Kirk avant de s’accidenter mortellement. Heure Exacte a été achetée par le propriétaire anglais Andrew Brooks via The Blue Spirit, l’agence de courtage de Bernard Stoeffel. Aujourd'hui à la tête d'un effectif de plus de 80 chevaux, Andrew Brooks rêve, comme tout propriétaire anglais, de gagner un jour la Gold Cup de Cheltenham. Ce ne sera sans doute pas le cas cette année mais sa casaque pourra d'ores et déjà compter sur Saint Calvados, toujours invaincu outre-manche et de plus en plus impressionant. Ce poulain de 5 ans reste sur une victoire ridicule de faciliter dans un Gr.2 à Warwick et vise désormais l'Arkle Chase le mardi 13 mars, jour d'ouverture du Festival de Cheltenham.
 
Sandrine Gavilan ©APRH

On en parle dans l'article